fbpx
menu
search

les montres de 2019 : la grande sélection La sélection Les Rhabilleurs, marque par marque.

Alors que le chapitre de 2019 vient à peine de se clore et que 2020 promet de belles choses, il est bon de prendre du recul sur cette riche année et de partager avec vous les montres qui nous ont marqué en 2019.

Une sélection marque par marque et par ordre alphabétique qui mettra en avant les pièces favorites des différents membres de l’équipe Les Rhabilleurs en expliquant les raisons de ces choix. N’hésitez pas à nous partager vos pièces préférées de cette année 2019 en commentaire !

A. LANGE & SÖHNE

LANGEMATIK PERPETUAL HONEYGOLD

Par Nicolas.

Il y a des montres qui séduisent au premier regard. Et surtout la première fois qu’on les passe au poignet. Ce frisson, je l’ai ressenti pour la première fois en cette année 2019 en découvrant la A. Lange & Söhne Langematik ici présente.

A Lange Sohne Langematik Perpetual Honeygold SIHH 2019

Ni plus ni moins le quantième perpétuel de la famille Saxonia, qui offre 38,5mm de diamètre pour 10mm d’épaisseur. Quand je vous parle de sensation au poignet. Et qui malgré cette taille restreintes offre de belles complications, le tout dans une harmonie parfaite des éléments du cadran.

A Lange Sohne Langematik Perpetual Honeygold SIHH 2019

Une édition limitée à 100 exemplaires faite de Honey Gold, un alliage breveté par A. Lange & Söhne qui au-delà d’apporter davantage de chaleur à l’or, le rend aussi plus résistant.

Une pièce formidable que l’on vous présentait ici.

AUDEMARS PIGUet

Royal Oak JUMBO EXTRA-PLAT ANniversaire

Par Gabriel.

Dans la famille Audemars Piguet Royal Oak, seules les références « Jumbo » Extra-Plat (ref. 15202) comptent à mes yeux. 39mm de diamètre, 8mm d’épaisseur de boite = perfection.

Pour avoir eu la chance de voir ce modèle anniversaire une première fois à Bâle, une seconde au sein même de la Manufacture Audemars Piguet, je ne peux que comprendre l’engouement qu’il a suscité en marge de l’excitation (justifiée ou non) autour de la Code 11.59.

Audemars Piguet Royal Oak Jumbo Extra-Thin Or Blanc - Ref 15202BC

L’association boite / bracelet en or gris avec ce cadran doré motif « Petite Tapisserie » est la juste dose entre héritage et audace dont Audemars Piguet sait faire preuve de temps à autres. Pas bling, pourtant avec une belle personnalité, on craquerait sans hésiter si elle n’était pas « sold-out » et proposée à plus de 56,000€.

Bell & Ross

BR-05

Par Nicolas

Voici une pièce qui a fait baver les stylos et a usé les touches de bien des claviers d’ordinateurs. Bref, une pièce qui a fait débat.

Bell & Ross BR-05 - Nouveauté

Il s’agit de la dernière grosse sortie de Bell & Ross, qui nous montre encore et toujours que le rond dans le carré comme ADN qui n’a évolué que très subtilement en 25 ans peut encore faire parler de lui. Cette fois dans une version montre de sport en acier avec un bracelet intégré, lui aussi en acier.

Bell & Ross BR-05 - Nouveauté

Un exercice difficile mais dont Bell & Ross a réussi à sortir avec une belle proposition, surtout très cohérente avec leur personnalité. Une pièce qui, en se penchant un moment sur le passé de la marque et les traits distinctifs de certains modèles, ne laisse aucun doute sur le sang qui coule dans ses veines.

Jérôme vous en parlait en détail ici.

BLANCPAIN

Fifty Fathoms 5008 Barakuda

Par Gabriel.

Le nom Fifty Fathoms a une résonance toute particulière pour beaucoup d’amateurs de montres. Il faut l’avouer, ce qu’en fait Blancpain de nos jours n’est pas toujours à notre goût. Des références souvent trop grosses, aux rondeurs et marquages un peu trop exagérés.

Blancpain Fifty Fathoms Barakuda 5008 - Cadran

Ici, à un détail près, Blancpain réalise un sans-faute. Cette édition est bien plus fidèle aux codes « vintage » sans être passéiste. Une montre de plongée aux proportions contenues avec une très bonne lisibilité.

Blancpain Fifty Fathoms Barakuda 5008

Seul point incompréhensible : une écriture « BLANCPAIN » gravée sur la tranche de la carrure. Pourquoi ? Mais pourquoi ? Le reste est si beau…

Lire notre revue ici.

BREGUET

Classique 5177

Par Gabriel.

Breguet fait partie de ces quelques Maisons capables de réaliser des pièces qui cachent une extrême complexité derrière une apparente « simplicité ». Ce, avec beaucoup d’élégance.

Breguet Classique 5177 - Cadran Bleu émail "Grand feu"

La collection Classique en est une parfaite interprétation, particulièrement avec cette référence 5177 au cadran émail grand feu « bleu Breguet ».

Une pièce en or blanc proposée au prix de 23.100€ sur bracelet alligator bleu nuit.

Lire notre revue ici.

Breitling

Navitimer 806

Par Nicolas.

Probablement la Breitling de 2019 qui a probablement le plus fait parlé d’elle. On le voit quant au succès des ventes et la difficile accessibilité à ces pièces. Well done.

Breitling Navitimer REF 806 Reedition 1959 - Baselworld-2019

Il s’agit du plus fidèle hommage rendu à la désormais célèbre Breitling Navitimer référence 806 de 1959. Un bel hommage quand l’on sait que le nouveau visage de la Navitimer (dont nous vous parlions ici) a perdu sa règle de calcul et ses ailes historiques.

Nous ne sommes pas ici face à une ré-interprétation ni un faux vintage, mais à un hommage pur, pourquoi changer la recette quand elle a déjà tant fait ses preuves ? Vous imaginez bien qu’en 60 ans, les techniques et technologies employées chez Breitling ont changé. Il y a donc la touche de modernité qu’il faut, et subtile.

Peut-être la première d’une longue série...

Nous vous en parlions ici.

Cartier

Tonneau de cartier

Par Gabriel.

Cartier, une marque à l’histoire fascinante, au glamour indémodable et à l’imaginaire débordant. Reine des montres dites « de forme », elle nous a séduit avec cette nouvelle interprétation « Tonneau ».

SIHH 2019 - Cartier Privé Tonneau

En platine ou or rose, elle est équipée du calibre à remontage manuel 1917 MC et conserve l’âme de la première Cartier Tonneau présentée au public en 1906.

Qu’ajouter à cela ? Prier pour une référence plus abordable en acier. Nous serions comblés.

Lire notre revue ici.

Chopard

Alpine Eagle

Par Nicolas.

C’était LA nouveauté Chopard de 2019.

Chopard présentait en 1980 sa St. Moritz. Une montre de sport en acier et son bracelet intégré alors très dans la mouvance de l’époque. On retrouve aujourd’hui dans la nouvelle Alpine Eagle quelques traits bien particuliers de cet héritage, 40 ans après, et avec tout ce que 4 décennies peuvent apporter en avancées technologiques et évolutions esthétiques.

Chopard Alpine Eagle - FB Cover

Toute la beauté de la pièce se trouve dans les finitions et les courbes de la boite et surtout dans ce cadran en laiton galvanisé dont le soleillé est exceptionnel. Il s’étend du centre du cadran pour partir en courbes vers l’extérieur et fait songer à l’Iris de l’aigle que la montre représente si bien.

Une pièce disponible en 41 ou 36mm dans des matériaux différents et à partir de 9.250€. Surtout une pièce que l’on apprécie beaucoup visuellement et vraiment agréable à porter au quotidien.

Nous vous en parlions ici.

CITIZEN

Promaster diver 200

Par Alexandre.

Citizen est résolument une des marques pouvant se targuer d’entrer dans la catégorie « je propose de vraies choses et ne suis pas hors de prix, vous pouvez donc m’emmener en vacances au bout du monde sans stresser».

Citizen ProMaster Diver's 200m - NY0040-09EE

En 2019, nous avons découvert une montre Citizen rendant hommage à cette qualité : la Citizen Promaster diver 200. Oui, nous avons un peu triché celle-ci n’est pas vraiment du millésime qui nous intéresse ici. Il s’agit d’une plongeuse étanche à 200m, équipée d’un calibre automatique fiable et dotée d’un design relativement intemporel.

C’est pourquoi nous retenons cette Promaster Diver 200 malgré la très belle proposition que constituait la Citizen Promaster Land Tough et son calibre Eco-drive dont nous vous parlions ici.

Nous vous parlions de la Citizen Promaster Diver 200 ici.

GLASHUTTE ORIGINAL

Sea q

Par Alexandre.

2019 a été une année pleine de nouveauté pour la manufacture allemande. Cette année nous a, par exemple, apporté une très belle édition limitée de la fameuse PanoInverse dont nous avons pu observer les magnifiques finitions.

Glashütte Original Spezialist Sea Q Cover

Mais si l’on retourne un peu plus en arrière, nous arrivons en juin 2019 où Glashütte nous présentait un modèle que nous apprécions tout particulièrement. J’ai nommé la Glashütte Original Sea Q.

Une pièce qui reprend les codes des années 70 d’une plongeuse historique de la marque, d’une manière plus qu’agréable. Tout ça est très cohérent.

Nous vous en parlions ici.

Hermès

Arceau l’heure de la Lune

Par Nicolas.

Hermès est une des marques que j’apprécie particulièrement voir pendant le SIHH (aujourd’hui devenu le salon Watches & Wonders) car elle me surprend toujours. Par sa simplicité, sa créativité et sa présentation produit toujours simple, épurée et intelligente.

SIHH 2019 - Hermès Arceau L'heure de la Lune

Cette année, la Lune était à l’honneur. Elle est devenue le protagoniste de la montre et c’est cette fois le reste des fonctions (heure, minute et date) qui sont devenues satellites. Dans la disposition du cadran, ce sont les heures, les minutes dans un sous cadran, puis la date dans un autre, qui tournent autour des deux Lunes.

Le dessin provient de la main de Jean-Francois Mojon, créateur technique de la montre qui a travaillé sur le projet pendant près de 3 ans. Un dernier beau détail de cette pièce fait appel à notre imaginaire. Comme la représentation de Lune diffère quelque peu selon l’hémisphère, on dit que les Japonais voient des lapins dans la Lune. Hermès, lui, y a vu un pégase « ailé » représenté dans la Lune du Nord. Sympathique.

Vous comprenez pourquoi elle me plaît, beaucoup ?

Nous vous en parlions ici.

Hamilton

Khaki Pilot Pioneer Mechanical

Par Alexandre.

Il s’agit ni plus ni moins de la renaissance de la célèbre W10. La montre parfaite si vous recherchez une pièce lisible et fonctionnelle. Cette Hamilton, au design historique et aux proportions contenues a beaucoup de ce qui nous fait vibrer.

Hamilton Khaki Pilot Pioneer Mechanical

Une montre très fidèle à la reference originale avec un boîtier tonneau satiné et un cadran noir mat laissant apparaître une minuterie chemin de fer dotée de 12 index luminescents.

Une proposition qui mérite d’être saluée avec cette pièce authentique qui reprend les proportions de son ancêtre âgée d’un demi siècle. Une démarche qui, selon moi, n’est pas assez courante aujourd’hui.

Lire notre revue ici.

IWC

Montre d’aviateur automatique Spitfire

Je crois être encore touché par le stand que nous avait réservé IWC au SIHH, qui avait pris la forme d’un hangar impressionnant où trônait un magnifique Spitfire.

IWC - SIHH 2019 - Montre d'Aviateur Automatique Spitfire

Nous avions alors pu découvrir la nouvelle collection Spitfire avec plusieurs pièces de charme, dont une Montre d’Aviateur automatique Spitfire qui a particulièrement retenu mon attention. Une montre qui nous fait immédiatement songer à la « Mark » sans être pour autant similaire et dont les caractéristiques rassurent. 39mm de diamètre, une belle lisibilité, 72 heures de réserve de marche et l’indication des 4 points cardinaux façon Mark XI.

De belles proportions, une harmonie et une légitimité IWC toujours appréciée.

Nous vous en parlions ici.

Jaeger-lecoultre

Reverso Tribute SMALL seconds lie de vin

Par Nicolas.

Clairement une des pièces qui se place dans mon top 3 cette année. Vous vous dites probablement que le changement principal ne s’opère qu’au niveau du cadran, et vous aurez raison, mais la couleur fait tout.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Small Seconds lie-de-vin

Plus qu’une belle couleur si on la considérait hors de la montre, on dirait que celle-ci a été faite pour cette Reverso. Elle lui va à ravir.

Sur ce modèle apparu en 2018 dans cette finition, et avec une petite seconde « ronde » à six heures, on retrouve les détails art déco que l’on apprécie sur les modèles de Reverso originelles. Des index « glaive » facettés en applique, doublés à midi et absents à six heures par la présence de la petite seconde, ainsi qu’une minuterie chemin de fer blanche.

SIHH 2019 - Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Small Seconds "Lie de Vin"

Un cépage de choix.

Nous vous en parlions ici.

Laurent Ferrier

Par Nicolas.

Ma pièce favorite ? Il me serait impossible de vous le dire, tant tout est beau. Du Gallet Traveller Opalin au Gallet Micro-rotor sans évoquer le quantième annuel « montre d’école », mon coeur vacille.

Laurent Ferrier - Galet Traveler Opalin White

J’ai en revanche moins été conquis par la Bridge One, certes dans la veine des pièces réalisées par Laurent Ferrier, mais dont les formes ne séduisent pas mon oeil. Ce n’est que mon humble avis.

Nous vous parlions de ces nouveautés ici.

LONGINES

Heritage classic

Par Alexandre.

Résolument années 30, la Longines Heritage Classic demeure une illustration assez exhaustive de l’horlogerie de son temps.

Longines Heritage Classic

Réédition d’un modèle datant de 1934, cette pièce nous propose un logo minimaliste, un diamètre assez contenu, un cadran secteur et une petite seconde à 6 heures. Le tout est “rajeuni” de l’intérieur avec un tout nouveau mouvement automatique exclusif à cette pièce.

En bref, une proposition très authentique qu’il est difficile de ne pas apprécier.

Lire notre revue ici.

March LA.B

Mansart

Par Gabriel.

N’ayons pas peur des mots, cette dernière-née March LA. B est une réussite en tout point : traits du dessin, proportions, esthétique, déclinaisons… Nous sommes véritablement conquis.

March LAB Mansart - Baselworld 2019

La Mansart est une nouvelle preuve que la vraie créativité reste Française en horlogerie. Plus dans la conception que dans la réalisation malheureusement, mais c’est déjà un excellent point.

Alain Marhic et son équipe nous livre une interprétation de l’octogone très inspirée, à l’élégance folle.

Une offre différente, abordable, et surtout : une vraie belle montre.

Lire notre revue ici.

Mido

Ocean star tribute

Par Gabriel.

MIDO a eu la part belle sur Les Rhabilleurs en 2019. Pourquoi ? Car c’est une marque encore peu connue du public Français, qui gagne pourtant peu à peu du terrain sur le segment des montres Suisses proposées aux alentours de 1000€.

Mido Ocean Star Tribute

Le prix ne faisant pas tout (loin de là même), ce qui nous marque particulièrement dans l’offre MIDO est l’opportunité de trouver des pièces très intéressantes dans son catalogue parmi laquelle figure la Ocean Star Tribute.

Une montre de plongée très Seventies, au diamètre raisonnable (40.5mm) et aux caractéristiques vraiment séduisantes. Si sa boite et bracelet méritent d’être portés plusieurs jours pour accumuler quelques micro-rayures afin de les rendre moins « shiny », l’aspect global des deux déclinaisons est une vraie réussite.

Lire notre revue ici.

Montblanc

Heritage monopusher chronographe

Par Nicolas.

J’ai toujours eu une flamme particulière brulant au fond de moi pour les chronographe à mono-poussoirs. Surtout quand on a l’occasion de se rendre sur les lieux de la manufacture Minerva et de déclencher quelques chronographes historiques.

SIHH 2019 - Montblanc Heritage Monopusher Chronograph

En cette feu année 2019, Minerva a à nouveau été la muse de certaines nouveautés Montblanc, comme ce chronographe Monopusher. Il vous regarde avec ses deux grands sous compteurs. Et si j’ai un petit reproche à lui faire, ce n’est que son embonpoint de 42mm quand un 40 ou un 39 l’auraient rendu très certainement parfaite !

Nous vous en parlions ici.

NOMOS GLASHUTTE

Metro or rose 33

Par Nicolas.

Ma préférence à moi cette année chez Nomos. Il n’est pas commun de voir de l’or sur ces pièces atypiques de Glashütte, et la conjugaison de ce boitier en or et ses cornes « fils  » et au quatuor merveilleusement agencé des aiguilles en or, des index des heures ronds couleur gris anthracite, des index des minutes violet, le tout sur fond argent, ne rend la pièce que plus harmonieuse.

Nomos Metro Or Rose 33 cover fb

A dose homéopathique, tout est harmonie.

Vous commencez à connaître la chanson, on a toujours plaisir à retrouver à l’intérieur de ce boitier le « grand » Calibre Alpha, premier mouvement manufacture de la marque, où on retrouve des décorations qui nous plaisent et visibles à travers le fond sapphir : surfaces plaquées rhodium avec nervurage de Glashütte et perlage propre à Nomos, ainsi que les rochets et roues de couronne à l’effet soleillage de Glashütte. Une ville, une finition.

Nous vous en parlions ici.

OMEGA

Speedmaster apollo XI 50th anniversary

Par Nicolas.

Je me souviens encore ce jour d’oisiveté quand je tournais les pages de la bible Moonwatch Only. Avant de tomber sur une édition spéciale Apollo XI 1969 Tribute to Astronauts. Un modèle produit par Omega à 1014 exemplaires en hommage aux astronautes de la NASA, à la boite, le bracelet et le cadran en or.

Omega Speedmaster 2019 50th Anniversary

Je crois en toute honnêteté qu’il s’agit de ma Speedmaster favorite. L’association du cadran en or et de la lunette bordeaux y jouant évidemment un rôle prépondérant.

Omega a donc présenté en 2019 une digne héritière et son cadran en or 18k, ses indexes en onyx et lunette DON rouge « burgundy ». Cette Speedmaster fait aussi preuve d’une belle modernité à plusieurs égards. On notera notamment la présence du calibre 3861 doté du célèbre échappement co-axial ainsi qu’une montre en « Moonshine Gold », alliage propriétaire Omega d’or 18k à la teinte jaune pâle et lunette en céramique burgundy.

Nous vous en parlions ici.

ORIS

big crown ProPilot X Calibre 115

Par Alexandre.

Parce qu’il s’agit d’une veritable innovation pour la marque indépendante d’Holstein que nous apprécions tout particulièrement. Une Big Crown qui  n’a pas l’allure d’une Big Crown. Ou alors de la Big Crown du futur. La Big Crown Propilot X calibre 115.

Oris Big Crown Propilot X Calibre 115 (Cover FB)

Au menu, un design qui fait preuve d’audace avec un squelletage qui n’avait jamais été exécuté de cette façon par Oris. L’oeil est aspiré par le nouveau calibre 115 qui célèbre le 115ème anniversaire de la marque (vous l’aviez peut être deviné) et qu’il est possible d’admirer en même temps que la lecture de l’heure. Un mouvement d’exception doté d’un imposant ressort de barillet qui confère à cette pièce une réserve de marche de 10 jours.

Une pièce de titane de 44mm qui apporte un vent de modernité sur les collections Oris en arrivant à être sobre tout en étant engagée et originale. Vous admettrez que c’est une bien belle qualité.

Nous vous en parlions ici.

Panerai

Submersible 42

Par Nicolas.

L’année 2019 était définitivement une année Submersible pour Panerai.

Panerai Submersible 42 MM SIHH 2019

De vraies montres de plongée, techniques, lisibles, étanches à 300m, pas trop grandes ni trop petites, pas trop épaisses non plus : une franche réussite ! Une pièce que l’on se verrait porter en daily sans le moindre problème.

La Submersible en 42mm n’est pas en soi une nouveauté, mais elle est cette année encore plus belle qu’avant. Une boîte retravaillée pour perdre en épaisseur les quelques dixièmes de millimètres qui font une vraie différence. Tout en abritant le nouveau calibre automatique OPXXXIV . 

Comment ne pas y succomber ?

Nous vous en parlions ici.

PATEK PHILIPPE

CHRONOGRAPHE 5172G

Par Nicolas.

Un chronographe signé Patek Philippe qui est apparu dans les collections en 2010. 2019 a été le moment d’un petit rafraichissement et de quelques nouveaux détails franchement cool.

Patek Philippe Chronograph 5172G - Style

Le cadran revêt une magnifique couleur bleue matte, où les index appliques en or blanc contrastent à merveille. Le changement majeur à mon sens provient de la luminescence de ces index qui donne à cette 5172G un côté définitivement plus sportif que son prédécesseur. Les aiguilles roseaux y sont aussi pour quelque chose. Ajoutez à cela le beau détail du sablage de l’aiguille des secondes, et le charme est complet.

Des détails plaisants encore, les boutons poussoirs sont guillochés et les cornes sont trois-tiers, ce qui apporte une bel décoration et une preuve de savoir-faire incontestable de la part de Patek Philippe. Comme si on en avait douté une seconde.

Nous vous en parlions ici.

Rolex

Oyster perpetual datejust 36

Par Alexandre.

En 2018, Rolex avait mis la barre très haute avec le grand retour de l’iconique GMT-MASTER « Pepsi ». Cette année, il était donc bien compliqué pour la marque de répondre aux attentes des amateurs à la recherche de pièces toujours plus exceptionnelles. 

Rolex Datejust 36 - Baselworld 2019

En 2019, la manufacture a su nous faire plaisir, sans onde de choc comme l’année dernière, mais pas besoin de choc chaque année. Bien sûr, les propositions sont là mais de notre côté, c’est la nouvelle Oyster Perpetual Datejust 36 que nous retenons. 

Oui, il s’agit d’un modèle que nous connaissons depuis bien longtemps mais on ne peut nier l’attention portée au travail de la boite. Notamment au niveau des cornes. Qu’on le veuille ou non, ce modèle reste une pièce intemporelle qui ne perdra, je pense, jamais de son charme.

En plus, voir le bracelet jubilé reprendre un peu de poil de la bête est assez agréable. N’oublions pas que ce dernier avait été exclusivement conçu pour le lancement de l’Oyster Perpetual Datejust en 1945.

Nous vous parlions ici des nouveautés Rolex.

SEIKO

Seiko 5

Voici la réédition, 50 ans plus tard, d’une collection ayant marqué des générations. Une proposition presque entièrement fidèle aux consignes de 1963 mais surtout disponible en 27 déclinaisons.

SEIKO 5 Nouveautes 2019-9

Cette pièce rappelle avec nostalgie les attributs de l’iconique Seiko SKX. Toutefois, une différence apparaît lorsque l’on se penche sur les capacités techniques. En effet, la Seiko 5 n’est étanche qu’à 100 mètres ce qui pourrait en décevoir plus d’un.

De notre côté, on ne lui en veut pas, le prix reste très abordable et Seiko propose d’autres pièces plus qu’adaptées aux attentes d’un plongeur professionnel. C’est un choix à faire.

Lire notre revue ici.

Serica

Wrist Watch Waterproof WMB Edition

Bien évidemment, côté nouveautés, 2019 fut également pour nous l’année d’un aboutissement : celui de voir naître SERICA et d’ainsi amener humblement notre pierre à l’édifice des montres de poignet. Elle ne pouvait donc pas manquer à cette sélection 2019. 

SERICA W.W.W. Wrist Watch Waterproof - WMB EDITION-20

Une pièce que nous avons voulu extrêmement fonctionnelle et robuste mais élégante dans ses proportions. Pas une mince affaire ! L’ambition de créer une montre-outil moderne qui reste un vrai bel objet lorsqu’elle quitte un environnement tout terrain était là depuis longtemps, elle a aujourd’hui un nom et un visage.

Pour découvrir ou revenir en détails sur une aventure qui ne fait que commencer : c’est par ici.

TUDOR

Black bay P01

Par Alexandre.

Voici une pièce que j’affectionne tout particulièrement en raison de ses origines mystérieuses et de son design qui sort de l’ordinaire. Les propositions du même acabit se font de plus en plus rare, ce qui ne peut que nous pousser à nous pencher sur celles-ci avec plus de curiosité et d’intérêt.

Tudor Black Bay P01 - Baselworld 2019

Nous avons donc une montre au design qui semble hors du commun mais qui, pourtant, porte en lui un véritable héritage. Pour rappel, cette Black Bay P01 nous vient d’un prototype dont la production n’avait jamais vu le jour auparavant et dont le design était jusqu’alors tombé dans l’oubli.

Au menu, une boite de 42mm, une lunette crantée au système de blocage très original, un cadran bombé noir mat et des index peints le tout pour un résultat ultra lisible fidèle à l’esthétique utilitaire du modèle de référence.

Une proposition à la forte personnalité que l’on ne pouvait pas laisser de côté.

Lire notre revue ici.

VACHERON CONSTANTIN

Overseas QP ultra plate

Par Nicolas.

Le premier signe de vie du Quantième Perpétuel Ultra Plat remonte au SIHH 2018. La principale nouveauté cette année, c’est un cadran bleu qui vient s’associer à l’or rose. C’est extra.

Vacheron Constantin Overseas Quantième Perpétuel Ultra-Plate

Alors que la complication QP ne va pas à toutes les boites ni à toutes les collections, on peut ici dire sereinement que le QP va terriblement bien à l’Overseas.

Qu’a t-on ? Une boite de 41,5mm en or rose, une épaisseur de 8,1mm. Voilà comment poser les détails agréablement. Au poignet, hormis le poids de l’or que l’on ressent logiquement, la délicatesse est réelle et la sensation de confort est assez folle quand l’on prend conscience que l’on porte un Quantième Perpétuel.

Nous vous parlions de tout ça ici.

YEMA

speedgraf

Par Alexandre.

Vous connaissez notre intérêt pour les entreprises horlogères françaises. Yema en fait partie et a largement de quoi rendre fier les amateurs de la marque. 

Yema Speedgraf

La pièce qui a retenu notre attention cette année est la Yema Speedgraf. Un chronographe historique de la marque qui a aujourd’hui le droit à quelques améliorations. 

Le chronographe des années 60 se mue donc en une pièce néo-vintage au charme considérable. Une boite bien proportionnée au diamètre de 39mm, joliment dessinée et très agréable à porter. Le cadran panda inversé qui rappelle l’âge d’or du chronographe est mis en valeur par un verre saphir bombé. L’ensemble est tellement appréciable.

Nous vous en parlions en détails ici.

ZENITH

ZENITH EL PRIMERO 50TH ANNIVERSARY

Par Nicolas.

Encore une ré-édition vous vous dites. Certes. Mais le plus bel hommage que Zenith pouvait rendre à son El Primero. En étant fidèle à 100% au modèle original.

Zenith El Primero Revival - Baselworld 2019

Piqure de rappel l’idée d’un mouvement de chronographe automatique avait germé en 1962 des têtes bien pensantes de Zenith. Une idée réalisée en 1969 avec le mouvement El Primero. Un des premiers mouvements automatiques de chronographe, 36’000 alternances et donc une plus grande précision, et la particularité d’une date entre quatre et cinq heures.

Le gros charme, c’est que l’on retrouve notre iconique triptyque de couleur gris clair, gris foncé, gris/bleu que l’on pouvait observer sur la référence historique A386.

Nous vous en parlions ici.

Vous êtes arrivés jusqu’au bout ? Bravo.

Serica Watches - W.W.W.

6 réponses à “les montres de 2019 : la grande sélection”

  1. Avatar Hristo dit :

    Je ne trouve rien sur Fortis, ni sur Maurice Lacroix …
    Et c’est un peu regrettable, je pense .

    • Bonjour,

      Nous avons mis dans cet article toutes les marques dont nous avons parlé sur le site en 2019, et nous n’avons pas parlé de Fortis ou Maurice Lacroix car nous n’avons pas eu l’occasion de voir les montres. Mais je comprends votre état d’esprit ! Cette année 2020 sera l’occasion de parler de ces deux marques.

      Excellente soirée,

      Nicolas

  2. Avatar Hristo dit :

    Merci et bonne soirée
    Hristo

  3. Avatar Nicolas dit :

    Bonjour. Je vois suis régulièrement et metonne que bous parliez pas ni de Pequignet, ni de Michel Herbelin…?
    Cordialement et belle année 2020.
    PHN

    • Bonjour Nicolas,
      Merci de votre message. Belle année à vous également !
      Pour répondre à vos interrogations et être totalement francs avec vous, nous n’avons pas vraiment d’affinité avec les modèles proposés chez Michel Herbelin.
      Concernant Pequignet, un article complet a été publié il y a quelques jours ici
      Nous ne manquerons pas d’en reparler cette année nous l’espérons.
      A très bientôt.
      Gabriel.

  4. Avatar Benjamin dit :

    Quelle sublime sélection ! Bravo pour votre expertise et votre enthousiasme, ne changez rien pour 2020.

    Un de vos fidèles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less