fbpx
menu
search

Breitling Navitimer 806 1959 Baselworld démarre très fort !

En avance sur le planning bâlois alors que nous sommes tous dans les starting-blocks à quelques jours du coup d’envoi du prochain Baselworld, Breitling présente officiellement une « nouveauté » à laquelle nous sommes évidemment extrêmement sensibles : une ré-édition de la Navitimer 806 de 1959 d’une fidélité exemplaire. A legend is (re)born !

Breitling Navitimer 806 1959 Ré-édition : Hommage fidèle à une icône Breitling

Comme beaucoup d’icônes horlogère, les Navitimer se suivent et ne se ressemblent pas. Elles évoluent au cours des décennies, des goûts des différents marchés et des leaders successifs qui dirigent la marque.

Il faut bien constater qu’en 60 ans, la Breitling Navitimer s’est épaissie. Elle a pris du muscle et a même fini l’année dernière par perdre ses ailes et sa célèbre règle à calcul. Ouch !

Breitling Navi 8

On ne l’utilise pas, c’est vrai. La grande majorité d’entre nous ne saurait même pas s’en servir correctement mais on la veut quand même. Plein de contradiction tout ça. Je l’admets.

Publicité
Serica Watches - W.W.W.

Tous les amoureux de la 806 dans son plus pur apparat de 1959 seront donc ravis de découvrir cette nouvelle pièce, toute en finesse et en nuances. Précisions bien que nous ne sommes pas ici, selon moi, ni dans une « inspiration vintage » ni dans du « néo-rétro » à proprement dit.

J’y vois plus simplement un hommage réussi, une volonté de ne pas improviser et l’humilité de faire aussi bien, sans rien changer.

Et surtout, au final, un vrai plaisir lorsqu’on la porte au poignet. C’est bien l’essentiel. D’ailleurs je vous invite à jouer au jeu des erreurs sur la photo ci-dessous. Je vous préviens, il va falloir être attentif…

On ne change (presque) rien, et on s’attarde sur tous ces micro-détails qui font réellement la différence. Forcément, en 60 ans, on n’oublie pas non plus de faire tout de même mieux en précision et fiabilité.

Cette ré-édition bénéficie donc d’un tout nouveau calibre de manufacture Breitling dérivé du calibre 01, le B09. Un calibre à remontage manuel destiné à être utilisé sur les prochaines ré-éditions. C’est ce que j’appelle faire les choses bien.

Le début d’une longue série de ré-éditions fidèles ?

Exact. L’idée derrière cette Breitling Navitmer 806 limitée à 1959 exemplaires n’est pas de faire un coup isolé sans répercussions. Au contraire, en discutant avec l’équipe en charge du département héritage, les petits malins auraient même déjà quelques coups d’avance.

Si autant de soin et de soucis du détail est apporté aux prochaines références qu’à cette Navitimer 806 1959… quelque chose me dit que ça peut sentir vraiment très bon.

Une belle manière de soigner l’héritage de la maison, oh combien riche en très belles choses.

Même si encore une fois nous allons parler d’édition limitée, c’était un choix à faire : ne ré-éditer qu’une seule pièce et la mettre à nouveau en collection, ou recréer de petites séries et voir renaître une, voir deux fois par an, des pièces que nous aimons tous beaucoup. Qu’auriez-vous fait ? 

Dans l’idéal évidemment, je verrais bien toutes ces pièces revenir pour de bon dans une collection « Heritage« , façon Vacheron Constantin. Peut-être un jour, qui sait…

Ce qu’on en pense

Pour avoir eu la chance de la voir et de l’essayer en avant-première il y a plusieurs semaines, je peux vous assurer que les équipes de chez Breitling ont fait de l’excellent travail. Nous parlons souvent de proportions, d’équilibre et d’esthétique, mais aussi de fiabilité, de robustesse et d’histoire.

Lorsque tous ces éléments se réunissent, nous sommes bien en présence d’une certaine forme de magie que les cœurs sensibles que nous sommes ne connaissent que trop bien.

Certains me reprocheront  sûrement encore ce soir de faire balancer mon cœur côté « vintage », mais je persiste à croire que ce n’est pas parce que c’est vieux, mais bien parce que c’est mieux. Parce que j’y retrouve justement cet équilibre que mon œil aime tant et ce plaisir constamment renouvelé lorsque je mets ces montres à mon poignet.

C’est donc très personnel, mais ce soir je ne dirais qu’un mot : Bravo.

3 réponses à “Breitling Navitimer 806 1959”

  1. Avatar Bourdaire dit :

    Bonjour,

    Juste pour vous dire la beauté de votre montre.

    Bien cordialement;

    Laurent

  2. Avatar Speedmaster dit :

    Et on ne parle pas de prix?
    C’est fou comme dans l’industrie horlogère le prix semble accessoire et aussi pour tous ceux qui gravitent autour… J’ai commandé récemment la catalogue IWC en spécifiant bien “et la liste de prix”. Bien entendu j’ai reçu le catalogue sans cette dernière.
    Et pour cette Breitling on s’attend à un prix stratosphérique qui sera commenté par l’habituel: “le prix pourrait sembler élevé mais vu la qualité et les caractéristiques de ce garde temps il nous apparaît tout à fait cohérent “”.
    Je te tiens, tu me tiens par la barbichette…

  3. Avatar Ludovic dit :

    Salut les Rhabilleurs,

    Belle montre, belle démarche, belle façon de faire! Qui peut-être plaira aux fans de la marque, les réconciliera avec les propositions et modifications apportées depuis l’arrivée du dernier CEO…

    Une proposition pour la section vos questions / nos réponses, dans une certaine mesure nous voyons d’interressantes séries limitées sortir, comme ici, ou encore chez Oméga avec les CK2998 ou Ultraman, Grand Seiko avec la SBGH267, Tag Heuer avec les gammes Carrera ou Autavia, etc. Les quantités sont très voir beaucoup trop limitées, souvent plus intéressantes que la gamme entière de leurs catalogues, généralement impossible à essayer chez un AD qui n’en aura peut-être pas une seule ou qui sera déjà partie (comment dans ce cas confirmer le coup de cœur et donc passer à l’acte d’achat), qu’on retrouvera sur Chrono24 vendu à prix d’or par une personne qui voudra faire une bonne affaire financière d’achat/revente, le passionné qui n’aura le cash disponible à l’intant T sera discalifié, etc. Les série limitée sont-elles finalement simplement un moyen de faire rentrer du cash facilement et rapidement pour l’entreprise ou une vrai volonté de faire plaisir aux fans de la marque?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less