menu
search

Hermès SIHH 2019 : Demandez à la Lune

Hermès est une de ces marques à laquelle j’adore rendre visite lors du SIHH. Pourquoi ? Les présentations et les personnes qui les animent sont passionnantes, différentes, et les produits me surprennent toujours (positivement) ce qui nous fait ressentir les efforts d’Hermès pour sa branche horlogerie. Le SIHH 2018 chez Hermès avait été l’occasion de nous présenter un thème particulier, et le retour du Carré H. Cette année, un autre thème nous attend.

Celui du rêve. Qui va devenir le fil rouge de cette année 2019, et pas seulement en horlogerie, permettant ainsi de réunir différentes créations parmi les métiers d’Hermès.

Publicité

Hermès SIHH 2019 : Arceau L’heure de la Lune

Si le thème de l’année chez Hermès est au rêve, leur SIHH était placé sous le signe de l’espace et des astres. Pour vous accueillir sur leur stand, une terre en suspension et tournante, réalisée par l’artiste Japonais Hideki Yoshimoto installé à Londres, qui a fait toute la scénographie de l’espace. Cette terre est réalisée à partir de 20.000 panneaux solaires, une façon d’évoquer le développement durable en toute subtilité.

SIHH 2019 - Oeuvre de Hideki Yoshimoto sur le stand HermèsSource : Hong Kong Tatler

Du point de vue d’Hermès, la complication phase de Lune est une belle composante du paysage horloger mais la Lune se retrouve toujours en annexe, disposée dans une fenêtre et immobile.

Cette année chez Hermès, celle-ci est devenue le sujet principal de la montre et c’est cette fois le reste des fonctions (heure, minute et date) qui sont devenues satellites. Dans la disposition du cadran, ce sont les heures, les minutes dans un sous cadran, puis la date dans un autre, qui tournent autour des deux Lunes.

SIHH 2019 - Hermès Arceau L'heure de la Lune

Cette double Lune a été pensée pour que celui qui habite à Londres, comme celui qui vit en Australie, puisse voir de manière précise la Lune qu’il a en face de lui. Une question d’Hémisphère. Les deux satellites qui indique l’heure et la date, vont tourner sur 59 jours. Pourquoi ? Parce que la Lune tourne autour de la Terre en 29 jours et demi. Comme ici deux Lunes sont présentes, les deux éléments feront une révolution du cadran en 59 jours. Un mouvement à l’opposé de l’accélération donc, mais dont le cadran va se métamorphoser quotidiennement, à question de 6 degrés par jours.

SIHH 2019 - Hermès Arceau L'heure de la Lune

Le trait de crayon, on le doit à Jean-Francois Mojon, créateur technique de la montre qui a travaillé sur le projet pendant près de 3 ans. Un dernier beau détail de cette pièce fait appel à l’imaginaire. Comme la représentation de Lune diffère quelque peu selon l’hémisphère, on dit que les Japonais voient des lapins dans la Lune. Hermès, lui, y a vu un pégase « ailé » représenté dans la Lune du Nord.

Deux versions de cette montre seront disponibles en série limitée de 100 pièces chacune au prix de 23.000€, avec un cadran en aventurine qui rappelle le ciel étoilé, mais aussi un cadran en météorite, et vous savez pourquoi.

Hermès SIHH 2019 : A WOOO-O

Voici une autre pièce fort intéressante pour son trait de crayon, réalisé par Alice Shirley.

SIHH 2019 - Arceau "A wooooo" par Alice Shirley

On peut y voir un loup au clair de lune qui n’est autre qu’une miniature en émail. Cette montre sera disponible en série limitée de 8 pièces.

Hermès Slim Carré Rêve – Carrêve

Voici une montre qui fait encore appel au rêve. Hermès a ici utilisé le calligramme, inventé par Apolinnaire, et qui n’est autre que la contraction du mot « calligraphie » et « idéogramme ». Je ne peux que vous conseiller de relire le recueil du même nom paru en 1918.

SIHH 2019 - Slim d'Hermès Carré du Rêve - Copyright Gilles Pernet

Il a donc été question de s’approprier un poème sous forme de dessin. Apolinnaire n’a pas été choisi pour autant, cédant sa place à un poème de William Shakespeare, Songe d’une nuit d’été. Un poème évocateur pour le thème du rêve, de surcroit quand il est accompagné d’un dessin de la Lune.

SIHH 2019 : Galop d’Hermès

Laissez-moi vous parler un instant du côté féminin, car il est tout aussi intéressant et il est important de ne pas le délaisser.

Hermès lance cette année une nouvelle ligne féminine : Galop d’Hermès. Elle est le fruit d’une première collaboration avec le jeune artiste et designer américain Ini Archibong. Le monde équestre lui a donné de nombreuses idées, notamment au niveau des courbes, et du mouvement en allant directement à la quintessence même de la montre, sans frivolités, sans diamants, pour parler aux femmes avec franchise.

SIHH 2019 - Galop d'Hermès

Le résultat ressemble à la boucle d’un harnais du XIXe dont il s’est inspiré, et où il a insufflé la notion de perspective pour faire écho à sa vison de la femme « en mouvement ». Vous remarquerez par exemple que les chiffres ne sont pas de la même taille quand l’on parcourt le cadran et cela offre une impression de vitesse. La précision lui est bien égal quand il évoque le temps, l’important étant de savoir ce qu’on en fait.

Hermès ouvre donc les espaces oniriques de nos esprits, et fait appel à des représentations symboliques de celui-ci comme la Lune, les émotions liées à la poésie ou encore celui de la perpective en mouvement. Hermès avance lentement mais surement, et développe ici une approche très intéressante pour une entreprise qui n’est pas exclusivement horlogère. Certains devraient peut-être s’en inspirer.

SIHH 2019 - Hermès Arceau L'heure de la Lune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less