fbpx
Sélection WATCHES & WONDERS 2021

Sélection WATCHES & WONDERS 2021 Nos coups de coeur, marque par marque

Comme à notre habitude chaque année, nous vous proposons une sélection de montres, marque par marque, parmi les pièces qui nous ont le plus touché, ici lors de l’édition digitale de Watches & Wonders 2021. De A. Lange & Söhne jusque Vacheron Constantin, un moyen également de retrouver toutes les nouveautés présentées cette année, et de bien faire ses devoirs.

A. LANGE & SÖHNE

Remarquée cette année, la nouvelle Lange 1 Quantième Perpétuel ressemble à un design que nous connaissons bien chez A. Lange & Söhne. Oui, mais.

A. Lange & Söhne Lange 1 Calendrier Perpétuel

Cette nouvelle montre apporte un petit quelque chose de plus en intégrant une complication mensuelle dont l’affichage se fait grâce à un anneau des mois sur le bord extérieur du cadran. Un développement imaginé pour cette montre. Si elle conserve bien entendu la grande date Lange, l’affichage rétrograde des jours de la semaine et celui de l’année bissextile, elle comporte une autre spécificité avec l’affichage des phases de lune doté d’un indicateur jour/nuit intégré.

Tous les détails ici.

BAUME & MERCIER

Comment parler de Baume & Mercier cette année sans évoquer le retour de la collection Riviera ?

Même si l’identité originelle perdure encore, elle marque une véritable entrée dans le XXIe siècle. Un boîtier en acier d’un diamètre augmenté, une lunette dodécagonale (avec 12 côtés) équipée de quatre vis de maintien, et qui vient avec des mouvements automatique et quartz.

Baume & Mercier Riviera Baumatic

On trouve trois déclinaisons de tailles en acier : 36 mm, 42 mm et 43 mm de diamètre. La Riviera automatique 42 mm de diamètre est décorée un cadran à décor unique au choix bleu, noir ou argenté. Le décor est un mix entre des petites flèches qui symbolisent à la fois la montagne, mais également l’eau. Les bracelets sont facilement interchangeables, en acier ou en caoutchouc bleu.

Tous les détails ici.

CARTIER

Cela va vous sembler étrange, j’ai choisi ici de ne pas parler des multicolores Cartier Tank “must” mais d’une pièce qui a fait une plus grande impression sur moi : la cloche de Cartier.

Cartier privé - Cloche de Cartier

Dessinée au début des années 1920 comme une montre-broche, la Cloche est probablement la première montre à basculement créée par Cartier. Pas de système sophistiqué ni d’animation cinétique au programme, mais un petit tour de main. Pour apprécier pleinement la Cloche, il convient de la détacher du poignet – car elle est devenue une montre-bracelet en 1921- et de la faire pivoter, puis de la poser devant soi. Elle se transforme alors en pendulette de table.

Tous les détails ici.

CHOPARD

Les amoureux de belle horlogerie et en particulier d’heures sautantes ont été servis cette année chez Chopard.

Chopard L.U.C Quattro Spirit 25

La marque a présenté la L.U.C Quattro Spirit 25 dans un boitier en or éthique de 40 mm de diamètre. Une pièce lancée à l’occasion de 25 ans de la manufacture Chopard, et qui comme son nom l’indique pour les connaisseurs de la marque est équipée de quatre barillets permettant au calibre Chopard 98.06-L de délivrer 8 jours de réserve de marche. Un nouveau calibre qui a été fabriqué, décoré et assemblé en interne.

Chopard L.U.C Quattro Spirit 25

Une pièce qui fait aussi intervenir un horloger des métier d’art sur son cadran réalisé à l’aide de la technique d’émail “grand feu”sans parler d’une autre forme d’art, la certification poinçon de Genève, “l’assurance d’un garde-temps de qualité fabriqué à l’aide des technologies les plus récentes pour assurer sa fiabilité et sa précision”.

Tous les détails ici.

HERMÈS

Du côté d’Hermès cette année, qui nous impressionne toujours par ses présentations pour une marque qui à l’origine ne se spécialise pas dans l’horlogerie, une montre à l’esprit très sportif qui porte les codes de la marque.

Hermès H08 - Crédits Joel Von Allmenn

Du titane, de la céramique, du caoutchouc et même un composite de graphène, mais pas un brin de cuir. Hermès Horloger donne une fois de plus matière à réfléchir avec sa nouvelle montre sobrement codée H08 . Avec cette création, le sellier, spécialiste reconnu des équipements équestres, tout comme la maison de mode s’effacent au profit de l’horloger créateur. Sous la conduite de Laurent Dordet et de Philippe Delhotal, les équipes semblent bien avoir eu la bride sur le cou et toute liberté de manœuvre pour sauter allègrement les obstacles inévitables sur le parcours qui conduit à la réalisation d’une montre d’essence sportive.

Tous les détails ici.

IWC SCHAFFHAUSEN

L’année 2021 chez IWC marque le grand retour de la montre de pilote. Des pièces pour lesquelles nous avons une affection particulière, car pour la majorité d’entre nous, elles ont marqué les débuts de notre intérêt pour l’horlogerie.

IWC Montre d'aviateur Chronographe 41

Attirés par la tendance de l’année, un certain nombre de regards se sont portés immédiatement vers l’exécution au lumineux et très lisible cadran vert du nouveau Chronographe 41. Une montre homogène, au boîtier en acier de 41 mm de diamètre, équipé du calibre IWC 69385 et proposant le nouveau système rapide et pratique développé par la marque pour le changement des bracelets, dénommé EasX-Change.

Tous les détails ici.

JAEGER-LECOULTRE

Reverso fête ses 90 ans cette année et pour l’occasion Jaeger-LeCoutre a fait fort. De la très haute complication, un très beau cadran vert, et une heure sautante qui nous plait énormément. C’est bien de la Reverso Tribute Nonantième dont je veux parler.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Nonantième

Sur cette magnifique Reverso Tribute Nonantième, la même heure est présentée de part et d’autre des faces de la montre. Toutefois, par le biais d’un affichage différent de part et d’autre. D’un côté un affichage par aiguille “classique”, de l’autre un affichage par heures sautantes.

Sans parler des métiers d’art qui ont été mis en valeur dans cette montre, je ne peux que vous encourager à en apprendre plus !

Tous les détails ici.

LOUIS VUITTON

Louis Vuitton a pris cette année place à bord du salon Watches & Wonders digital. Parmi ses quelques nouveautés, une nouvelle montre Tambour Street Diver.

Louis Vuitton Tambour Street Diver

Une montre, qui, comme son nom le laisse présager, présente certaines caractéristiques d’une montre de plongée : de larges index et aiguilles luminescents, une lunette tournante interne qui se règle via une couronne vissée à une heure et demi. Seul petit bémol pour certains, une étanchéité à 100 mètres qui aurait pu être poussée à 200 mètres. Les codes couleurs sont sympathiques et rappellent des montres de plongées qui ont aussi façonnées notre apprentissage horloger.

Tous les détails ici.

MAURICE LACROIX

Cette année, Maurice Lacroix met un accent davantage prononcé sur sa collection best seller Aikon. Et c’est une pièce de la collection Master qui nous a beaucoup plus.

Maurice Lacroix Aikon Master Grande Date

Les montres de la collection Master présentent des complications ou un visage davantage travaillé tout en essayant de rester à des prix cohérents. Cette année, donc, Maurice Lacroix lance sa Aikon Master grande date, Aikon parce que faisant partie de l’identité de la collection, Master parce qu’appartenant à la famille des montres plus “compliquées” et manufacturées de la marque, et grande date. Pour se faire, Maurice Lacroix a créé un nouveau mouvement, le calibre ML331, pour le faire tenir dans un nouveau boitier et qui présente une complication grande date visible sur le cadran ajouré et excentré, à “11 heures”.

Tous les détails ici.

NOMOS GLASHÜTTE

Nomos, avec ses réalisations toujours parfaites, nous a cette année dévoilé une montre de sa collection Metro avec une date périphérique qui nous plait énormément par son originalité et son intégration parfaite.

Nomos Metro Neomatik 41 Update 2021

Une montre qui marque les évolutions d’une collection, l’aboutissement d’un design et d’une complication qui a fait ses preuves chez les amateurs de la marque.

On reconnaît aisément son identité Metro, mais un petit supplément d’âme que constitue la date est venu marquer son territoire.

Un affichage périphérique que l’on connaissait déjà, et son affichage coloré orange pop qui vient prendre en tenaille la date via des petites fenêtres. On se prend vite au jeu de mettre en position la couronne pour régler la date et faire avancer les couleurs tout autour de ce joli cadran.

Tous les détails ici.

ORIS

Alors que l’année 2020 frappait très fort chez Oris avec la présentation d’un nouveau Calibre et la montre Aquis qui va avec, cette année est pleine de continuités logiques et de belles surprises.

Oris Aquis Pro Calibre 400

On ne vous parle plus du Calibre 400, grande innovation de la marque Oris de 2020, ainsi que sa première apparition dans la Oris Aquis Date Calibre 400. Aujourd’hui, dans la continuité du mouvement qu’il a initié, ce nouveau Calibre est disponible dans la plongeuse professionnelle de la collection Aquis : la Oris Aquis Pro Calibre 400.

Une pièce et son boitier titane 49,5 mm, et surtout une lunette unique : le système de blocage de la lunette breveté ORIS appelé Rotation Safety System. Un système exclusif à ORIS qui permet d’ajuster et de verrouiller la lunette rotative unidirectionnelle. On y trouve une échelle des minutes jaunes et blanches gravée sur l’insert en céramique.

Tous les détails ici.

PANERAI

Panerai signe cette année un travail sur les montres utilisant des matériaux recyclés. Mais ce qui a davantage retenu notre attention, c’est le retour de chronographes réalisés simplement, bien dans l’identité de la marque.

Panerai Luminor Chronograph PAM01109

Plus précisément rois interprétations d’un chronographe simple et moderne, toujours dans sa ligne Luminor (réf. PAM01109 au cadran noir, PAM01218 avec un cadran blanc, et PAM01110 à cadran bleu). Deux poussoirs cette fois, mais la même intention de laisser aussi pur que possible le dessin du protège-couronne les a fait déplacer sur la gauche du boîtier en acier de 44 mm de diamètre.

Tous les détails ici.

PATEK PHILIPPE

Patek Philippe a récemment fait parlé d’elle avec la disparition prochaine de ses collections de la Nautilus référence 5711. Cette année, on retiendra davantage le retour de Patek sur des territoires connus et compliqués, hors de son éternelle Nautilus, qui, malgré sa beauté, commence à nous échauffer. Un coup de coeur pour nous, donc, du côté d’un quantième en ligne.

Patek Philippe Quantième Perpétuel 5236P

Patek Philippe ajoute à ses collections de montres à calendrier un nouveau quantième perpétuel doté d’indications du jour, de la date et du mois dans un guichet unique à 12h. Un affichage dit “en ligne” que les connaisseurs de la marque ont pu par le passé apercevoir sur certaines montres de poche (américaines notamment) de la marque. Une première sur une montre bracelet.

Pour obtenir ce résultat si clair, un nouveau mouvement extra-plat à remontage automatique a été élaboré. Son nom, le calibre 31-260 PS QL, équipé d’un micro-rotor en platine et module additionnel assorti de trois demandes de brevets.

Patek Philippe Quantième Perpétuel 5236P

Tous les détails ici.

PIAGET

Piaget navigue en ce moment sur le squelettage de sa Polo. Un travail assez dingue mis en avant, et des déclinaisons multiples lors des dernières nouveautés présentées. Mais plus particulièrement pour les nouveautés du Watches & Wonders, un travail époustouflant de finesse a retenu notre attention.

Cette année, Piaget présente une édition spéciale « Hommage à La Côte-aux-Fées », qui reprend la teinte verte des montagne entourant la petite commune suisse du canton de Neuchâtel.

Chaque pièce Altiplano Ultimate Concept est confiée à un seul horloger de La Côte-aux- Fées qui s’en occupera du début à la fin. Illustrant aussi tous le savoir-faire dont peut-être capable un seul horloger. La platine du mouvement est usinée directement dans un boîtier en alliage de cobalt très résistant. Seulement 0,12 mm sépare le mouvement de la peau de celui qui aura la chance de la porter. Et si c’était tout !

Tous les détails ici.

ROLEX

Parmi les nouveautés les plus attendues cette année, les montres Rolex ont fait comme à l’habitude : subtilement. De notre côté, la meilleure chose qui soit concerne la nouvelle génération de Rolex Explorer.

Cette année, Rolex lance sa Explorer en 36 mm, soit la même taille que lors de sa présentation en 1953. Exit donc, le dernier modèle présenté en 2016 (référence 214270) et ses 39 mm de diamètre, 36 sera la nouvelle norme. Le cadran noir laqué dévoile toujours les index que nous connaissons et les mythiques 3, 6, 9. On retrouve ces index et chiffres remplis de Luminova Chromalight, que l’on remarque une fois l’obscurité par la lumière bleue émise.

Tous les détails ici.

TUDOR

Tudor cette année marque par sa cohérence et sa justesse d’exécution avec la présentation d’un nouveau chronographe, qui nous a beaucoup plus dans sa version cadran blanc.

L’identité de la montre ne change pas. Le chronographe que nous avons connu est toujours fidèle à celui de 2017, mais son visage évolue, ses traits s’amincissent. Tout d’abord par ses couleurs, évidemment, mais ce n’est pas tout. La nouveauté majeure se trouve au niveau de l’épaisseur de la montre, verre compris. Mais, et ce grâce à la découpe de la partie inférieure de la glace saphir et à un repositionnement du mouvement, ces nouveautés Black Bay gagnent en épaisseur (moins de 0,5 mm), affinement qui se ressent davantage à l’oeil avec ce cadran qui est moins profond en dessous du verre.

Tous les détails ici.

VACHERON CONSTANTIN

Depuis 2020, Vacheron Constantin nous avait habitué à son sublime quantième perpétuel Overseas. Cette année, notre coup de coeur s’est porté sur une pièce exceptionnelle, une Traditionnelle Chronographe à rattrapante.

Tout l’art de la maîtrise de Vacheron Constantin s’exprime dans cette pièce aussi classique que tout amateur de haute horlogerie traditionnelle est en droit de s’y attendre mais néanmoins plus moderne qu’il n’y paraît au premier coup d’œil. Pour ne prendre qu’un exemple, parmi d’autres, il suffira d’observer le compteur 60 minutes à affichage traînant. Un choix subtil puisque ce type d’affichage permet une indication de l’écoulement du temps plus lisible, de manière générale, et permet aussi de diminuer la perte d’amplitude généralement constatée lorsque la fonction chronographe est activée. Une fonctionnalité qui est bien sûr au cœur de cette pièce en platine de 42,5 mm de diamètre, avec un mouvement à deux roues à colonnes et embrayage latéral à technique dite « de friction ».

Tous les détails ici.


Toutes les nouveautés du salon Watches & Wonders 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less