fbpx
A. Lange & Söhne : nouveautés 2021

A. Lange & Söhne : nouveautés 2021 Toujours plus beau

Avec persévérance, la manufacture de Glashütte se détourne de l’austérité et poursuit l’évolution de ses créations en leur donnant chaque année des atours plus séduisants et chaleureux. Cultivant de plus en plus une forme subtile de sensualité, les montres de la marque allemande ne cèdent rien en termes d’excellence horlogère, avec des complications sans cesse augmentées et des standards de finitions supérieurs.

La Triple Split vire au bleu

A. Lange & Söhne Triple Split

Les horlogers de la manufacture saxonne s’étaient fixés comme défi de concevoir et de réaliser un calibre mécanique capable d’actionner trois paires d’aiguilles de manière synchronisée ou indépendante pour créer un système permettant de mesurer les temps additionnels et comparatifs jusqu’à une durée de près de 12 heures. A croire qu’il y aurait parmi eux des amateurs de sport automobile. Unique en son genre le calibre L132.1 offre ce degré de précision et de technicité. Le principe du chronographe à rattrapante est déjà une machinerie complexe puisque les deux aiguilles reposent sur des axes tournant l’un dans l’autre. Dans le cas du mouvement de 567 composants de la Triple Split, cette disposition est multipliée par trois. C’est dire ce que les axes exigent comme précision et comme dextérité pour être convenablement assemblés.

L’aura de telles prouesses de conception, de construction et de réalisation avait entourée la présentation du modèle Triple Split en 2018. Une montre rare, extraordinairement complexe à l’intérieur mais formidablement élégante et lisible à l’extérieur.

Pour aller plus loin dans l’élégance de l’habillage de cette pièce d’exception, la manufacture A. Lange & Söhne a décidé cette année de lui offrir des finitions d’aspect encore plus précieux, avec un boîtier en or rose de 43, 2 mm de diamètre et un cadran bleu. La luminosité de la teinte s’explique par la matière, puisque le disque du cadran est en argent massif. Les index luminescents sont en applique. Un mot au sujet des aiguilles, car elles apportent beaucoup à la lisibilité des indications et leur traitement est l’une des clefs de l’impression luxueuse qui émane de cette nouvelle version lorsqu’on la découvre. Une observation attentive permet de révéler que celles des heures et des minutes sont luminescentes, et, avec celles dédiées aux secondes, à la réserve de marche et celle de chronographe du compteur des minutes, elles sont en or rose. L’aiguille centrale du chronographe, tout comme l’aiguille de chronographe du compteur des heures, est en acier doré. L’aiguille de rattrapante centrale et des heures est en acier rhodié, tandis que l’aiguille de rattrapante des minutes est en or rhodié. Le plaisir est dans ce genre de détails.

La Petite Lange 1 Phases de lune suit sa bonne étoile

A. Lange & Söhne Little Lange 1 Moonphase

En matière de détails subtils, la nouvelle Petite Lange 1 Phases de lune contentera les amateurs les plus pointilleux avec son cadran constellé d’étoiles. En effet, son boîtier en or gris de 36, 8 mm entoure un intéressant cadran argent massif proposant un revêtement en verre aventuriné bleu foncé bénéficiant d’un effet de scintillement cuivré. Ce qui ne manque pas d’attirer le regard, c’est le disque d’indication de la lunaison : parmi 628 étoiles, la Lune en or gris poursuit inlassablement sa course. Un mouvement poétique parfaitement synchronisé avec l’écoulement des jours, matérialisé par la date dont l’indication prend place dans les grands guichets fenêtres si typiques des cadrans de la manufacture saxonne.

L’affichage des phases de Lune a été calculé pour les 122,6 prochaines années, rendant la montre infaillible, pour peu qu’elle fonctionne en permanence. Il n’est cependant pas totalement interdit d’être tête en l’air, puisqu’elle offre 72 heures de réserve de marche. Cette montre est servie par le calibre L121.2, un mouvement manufacturé à remontage manuel, décoré et assemblé à la main et bénéficiant d’un réglage de précision en cinq positions. Jouissant de finitions irréprochables, selon les standards habituels de la marque allemande, ses platines et ses ponts sont en maillechort non traité, et le coq de balancier est bien sûr gravé à la main. Une version encore plus précieuse de la nouvelle Petite Lange 1 est également proposée, comprenant une lunette sertie de 56 diamants taille brillant.

La Lange 1 Quantième perpétuel a l’éternité devant elle

A. Lange & Söhne Lange 1 Calendrier Perpétuel

La nouvelle Lange 1 Quantième Perpétuel apporte une petite révolution de velours dans le sérail feutré des montres à calendaires. A. Lange & Söhne a aussi façonné sa réputation dans ce domaine. La marque est un acteur de référence de la production de ces complications depuis vingt ans, date de l’introduction de la première Langematik Perpetuelle. Cette nouvelle pièce apporte une nouveauté en intégrant une complication mensuelle dont l’affichage se fait grâce à un anneau des mois sur le bord extérieur du cadran. Un développement spécialement imaginé pour cette montre. Si elle conserve bien entendu la grande date Lange, l’affichage rétrograde des jours de la semaine et celui de l’année bissextile, elle comporte une autre spécificité avec l’affichage des phases de lune doté d’un indicateur jour/nuit intégré. En plus d’être esthétique, sa lecture se révèle vite pratique dès que l’on essaye la montre.

Pour l’occasion, les horlogers de Glashütte ont développé un nouveau mouvement, numéroté  L021.3, en l’extrapolant de leur calibre L021.1 ; celui qui équipait la Lange 1 Daymatic. Ce 67ème calibre de la manufacture est un mouvement automatique équipé d’un mécanisme de remontage entièrement inédit se singularisant par un rotor central avec une pièce centrale en or 21 carats et une masse oscillante extérieure en platine, mais aussi d’un balancier excentré oscillant à une fréquence de 21 600 alternances par heure. La réserve de marche de ce nouveau calibre est de 50 heures. Ce nouveau modèle de 41, 9 mm de diamètre est proposé, en or rose avec un cadran en argent de couleur grise, ou en or gris avec cadran en or rose massif à la tonalité particulièrement chatoyante. Une forme de sensualité perpétuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less