fbpx

MAURICE LACROIX 2021 Aikon en tête

Maurice Lacroix est dans une année Aikon. Après le grand lancement de ce début d’année avec la présentation de la Aikon Venturer GMT, la marque poursuit ses développements et dans la même famille nous dévoile cette année une grande date au visage particulier ainsi qu’un chronographe en titane et une nouvelle Venturer en bronze.

Maurice Lacroix AIKON MASTER GRANDE DATE

Dans les collections Maurice Lacroix, il y a la famille Master. Des pièces qui présentent des complications ou un visage davantage travaillé tout en essayant de rester à des prix cohérents. Si certains d’entre vous se souviennent de la Maurice Lacroix Gravity et son cadran décentré laissant apparaître des organes de la montre dont une partie de l’assortiment en silicium.

Cette année, Maurice Lacroix lance sa Aikon Master grande date, Aikon parce que faisant partie de l’identité de la collection, Master parce qu’appartenant à la famille des montres plus “compliquées” et manufacturées de la marque, et grande date, vous aurez compris ! Pour se faire, Maurice Lacroix a créé un nouveau mouvement, le calibre ML331, pour le faire tenir dans un nouveau boitier et qui présente une complication grande date visible sur le cadran ajouré et excentré, à “11 heures”.

Sur ce cadran, que trouve-t-on ? À 8 heures, le grand pont de balancier arrondi et squeletté semble se détacher entre verre et fond saphir. De temps à autres, on peut observer la danse du rotor, qui lui aussi a reçu des finitions : ajourage, brossage et colimaçonnage. Comme dit précédemment, on trouve à 10 heures un module de grande date à double guichet de date. Enfin, à 4 heures, la petite seconde excentrée est elle aussi ouverte, et son aiguille est suspendue au-dessus d’un puits qui permet d’admirer le calibre.

Le tout dans un boitier de 45 mm de diamètre pour 15 mm d’épaisseur. Un beau bébé donc, qui présente des finitions comme nous savons les apprécier, alternant les satinés et les chanfreins polis. Détail plaisant, la forme des cavaliers de la lunette fixe a été reprise pour la fenêtre de grande date.

Une pièce disponible en octobre au prix de 7.500€.

Maurice Lacroix Aikon Automatic titanium

Toujours dans la famille Aikon, un nouveau chronographe fait son apparition. Il est léger, très léger même, puisque son boitier ainsi que son bracelets sont réalisés en titane. Ce qui amène un poids de 150 grammes face aux 300 grammes de la pièce en acier.

Son visage ne change pas par rapport aux chronographes Aikon au boitier de 44 mm de la collection, les poussoirs sont hexagonaux, la couronne facettée et le cadran façon tapisserie. On trouve toujours la petite seconde à neuf heures, le sous-compteurs des 30 minutes du chronographe à midi, le totalisateur des 12 heures à six heures ainsi que le jour et la date à trois heures. Des sous compteurs bleus au contraste très agréable avec le gris du reste du cadran.

Une pièce disponible en juin au prix de 3.950€.

MAURICE LACROIX AIKON VENTURER BRONZE

Dans la famille Venturer de la collection Aikon, une nouvelle déclinaison fait son apparition. Une montre au boitier de 43 mm en bronze, non fixé, c’est à dire qui se patinera différemment à chaque poignet. Si on avait déjà pu observer l’année dernière une montre similaire, elle apparait cette année avec un nouveau visage. Un cadran anthracite qui se marie avec merveille au bronze au tonalités miel, en appréciant toujours les reflets de la lunette en céramique noire.

A nouveau une édition limitée à 500 exemplaires, qui gagnerait bien à rentrer en collection une bonne fois pour toutes !

Une pièce disponible en juin au prix de 2.490€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less