fbpx
Jaeger-lecoultre Reverso Tribute nonantième

Jaeger-lecoultre Reverso Tribute nonantième Les étoiles filent, l'heure saute

En cette année 2021, la Reverso de Jaeger-LeCoutre fête ses 90 ans. Une occasion de plus pour la marque de la célébrer et d’en proposer des versions tout à fait folles, ou encore vertes. Mais nous ne vous avions par encore parlé de notre version favorite, la Jaeger-LeCoutre Reverso Tribute Nonantième. Une pièce formidable à la très belle exécution qui vous emmènera dans les étoiles.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Nonantième

L’essence de la Reverso, vous la connaissez (et pour ceux qui voudraient en savoir plus, ça se passe ici), était de proposer une montre à deux faces, facilement réversible, avec d’un côté l’information de l’heure, de l’autre un fond de boite permettant d’encaisser des chocs, en particulier celui d’une balle de polo.

C’est en 1991, avec la “soixantième”, que les premières complications seront mises en place à bord du vaisseau Reverso, à l’époque avec une réserve de marche notamment.

Depuis, la face classique et la face sensée protéger des chocs se sont agrémentées de toute sorte de complications, je ne pourrais pas toutes les énumérer, mais peu ont échappé à la Reverso. Dans le cadre de cette Reverso Tribute Nonantième, la même heure est présentée de part et d’autre des faces de la montre. Mais alors, qu’est ce qui distingue les deux faces ? Vous l’aurez compris à la simple vue des photos, les deux affichages sont différents. D’un côté un affichage par aiguille “classique”, de l’autre un affichage par heures sautantes, semi-sautantes pour tout vous dire.

La face classique

Le cadran “avant” de la Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Nonantième se caractérise par une indication des phases de lune dans le même compteur que la petite seconde à six heures, le cadran soleillé argent se voit augmenté d’une grande date à midi, dans une fenêtre d’or rose pour rappeler le boitier de la montre et son or rose.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Nonantième

Le boitier, parlons-en un instant. Pour intégrer ce double affichage, il n’était pas vraiment possible d’avoir la taille d’un petit modèle. Les dimensions sont donc plus importantes qu’à la normale, pour un boitier de taille 49.4 X 29.9mm ,et une épaisseur : 11.72mm. Cela ne vous parlera probablement pas beaucoup, c’est pourquoi j’espère que certains d’entre vous aurons l’occasion future d’aller voir cela de plus près.

LA FACE Inattendue

En retournant le boîtier, un tout nouvel affichage s’offre à nous.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Nonantième

Plus précisément, un indicateur numérique aux heures semi-sautantes. Les minutes sont affichées sur un disque rotatif au centre duquel un soleil et une lune indiquent le jour et la nuit. Vous comprenez donc mieux le mécanisme qui permet de faire la jonction entre la face classique et la face inattendue. L’ouverture dans le cadran qui dévoile les heures sautantes et les minutes font penser à la forme d’une poupée russe : il ne s’agit ni plus ni moins que de deux montres dans une même montre. On apprécie particulièrement les détails du disque présentant un bleu laqué profond ainsi qu’une foule d’étoiles. Un travail qui témoigne des métiers d’art de la marque, et qui se détache tout de suite du reste de cette face cachée de la montre.

Si vous vous demandez la différence entre heure sautante et heure semi-sautante, laissez-moi vous éclairer. Le terme est en vérité heure sautante, mais avec un système semi-trainant. Pas instantané, donc, qui provoquerait des chocs et une trop grande consommation d’énergie. On le remarque bien quand on se met en première position de couronne pour régler l’heure, la saut est d’abord lent (on voit le disque tourner lentement), puis passe en un instant. En parlant d’énergie et de ce qui fait vivre cette formidable pièce, à l’intérieur de la Reverso Tribute Nonantième, on trouve le nouveau calibre Jaeger-LeCoultre 826 à remontage manuel.

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Nonantième

Même s’il est vulgaire de parler d’argent devant tant de beauté, il s’agit d’une pièce proposée à 39.000€ sur un bracelet en cuir d’alligator noir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less