fbpx
TUDOR BLACK BAY CHRONO 2021

TUDOR BLACK BAY CHRONO 2021 Panda & Reverse Panda

Les nouveautés montres Tudor nous ont été présentées ce matin. Nous avions alors le plaisir de découvrir les nouvelles Tudor Black Bay Chrono “Panda” et “Reverse Panda” ainsi que deux nouvelles Tudor Black Bay Fifty-Eight, une en argent et cadran taupe, l’autre en or 18k équipée du même cadran. Trêves de mots, commençons par ce nouveau chronographe Tudor Black Bay.

Tudor Black Bay Chrono 2021 "Reverse Panda"

Vous ne le savez probablement pas, mais 2021 marque le cinquantième anniversaire de la naissance des chronographes chez Tudor. Mais pour l’histoire de ces chronographes mythiques, nous y reviendrons en détail en un second temps.

L’important est de se souvenir que le chronographe faisait sa triomphale arrivée dans la collection Black Bay en 2017 lors de la foire de Bâle. Ses caractéristiques ? Une lunette en acier brossé à l’échelle tachymétrique gravée et deux sous-compteurs alignés horizontalement pour une identité uni-compax aérée et pleine d’harmonie. Sans oublier une petite date à 6h. Ses poussoirs sont vissés, façon “Big Block” et ne sont bien évidemment pas sans rappeler ce dernier. Le plus important dans ce lancement, est que cette nouvelle génération n’est ni un chronographe Montecarlo, ni un Big Block. C’est un chrono Black Bay, rien de plus.

Depuis plusieurs versions ont fait leur apparition, pour ne pas les citer un chrono Black Bay Black et un Chrono Steel & Gold.

En ce matin du mercredi 7 avril, donc, nous découvrions deux nouvelles versions du Chrono Black Bay : une première avec un cadran opalin aux sous-compteurs noirs, que l’on surnommera Panda l’autre au cadran noir avec des sous-compteurs argentés, la Reverse Panda. N’oubliez jamais que ce grand et doux animal possède les yeux noirs et la tête blanche.

Tudor Black Bay Chrono 2021 "Panda"

Soyons clairs : l’identité de la montre ne change pas. Le chrono que nous avons connu est toujours fidèle à celui de 2017, mais son visage évolue, ses traits s’amincissent. Tout d’abord par ses couleurs, évidemment, mais ce n’est pas tout. La nouveauté majeure se trouve au niveau de l’épaisseur de la montre, verre compris. Mais, et ce grâce à la découpe de la partie inférieure de la glace saphir et à un repositionnement du mouvement, ces nouveautés Black Bay gagnent en épaisseur (moins de 0,5 mm), affinement qui se ressent davantage à l’oeil avec ce cadran qui est moins profond en dessous du verre.

On apprécie toujours les sous-compteurs de ce cadran bombé, qui sont creusés, au rehaut mat et à la finition interne azurée. Cela donne un beau contraste dans ce jeu de couleurs sombres et claires.

À l’intérieur, on retrouve le calibre de chronographe Tudor MT5813, un mouvement de chronographe à embrayage vertical et roue à colonnes certifié chronomètre par le COSC. Développé en collaboration avec Breitling, il dispose d’une belle réserve de marche d’environ 70 heures et bat au rythme de 28.800 Alt/h. N’oublions pas le spiral en silicium qui permet à la montre de se protéger davantage des champs magnétique.

Qu’à t-on finalement ? Et bien nous avons des chronographes qui nous manquaient. De nombreuses personnes avaient mis en avant leur envie de voir la naissance d’un chrono Black Bay avec un cadran panda ou reverse panda, histoire d’apporter davantage de contrastes sans non plus devoir passer sur une version Steel & Gold plus clivante en termes de goûts. Tudor en profite pour y apporter quelques légères modifications. Un des chronographes les plus polyvalents du marché, avec son étanchéité à 200 mètres, et pour un positionnement prix qui se démarque.

Une montre disponible à partir de la semaine prochaine au prix de 4.880€ sur acier et 4.580€ sur cuir ou tissu.

Évidemment, le terrain reste toujours partagé entre ceux qui pensent que le Chrono Black Bay se trouve sur dans un “entre deux” entre un chronographe et une montre de plongée, notamment par le mélange des aiguilles snowflake et l’échelle tachymétrique de la lunette. Tudor a choisi cette voie, et c’est aussi à mon avis pour garder de la cohérence dans la famille Black Bay, ce qui fait également que cette montre ne ressemble à aucun chronographe Tudor des générations précédentes.

Tudor Black Bay Chrono 2021 "Reverse Panda"

TUDOR BLACK BAY CHRONO

Caractéristiques techniques

Diamètre : 41 mm

Boitier : Acier

Cadran : Opalin aux sous-compteurs noirs ou noir aux sous-compteurs blancs

Calibre : MT5813 certifié par le COSC

Réserve de marche : 70 heures

Glace : Saphir

Étanchéité : 200 mètres

Bracelet : Acier, cuir ou tissu

Prix : 4.850€ sur acier et 4.580€ sur cuir ou tissu.

Découvrez-la sur le site des montres Tudor

5 réponses à “TUDOR BLACK BAY CHRONO 2021”

  1. david dit :

    bonjour,
    je dois bien avouer que je suis sous le charme , elles sont magnifiques , je cherche depuis un moment un chrono, et la , la souris me démange, mais , je vais attendre encore un peu , je préfère les voir sur mon poignet avant de me décider.
    surtout qu’au départ j’étais parti sur la panda , mais ici la reverse me semble plus jolie avec une tenue.
    et d’ailleurs en parlant de tenue , très jolie veste , de quelle modèle s’agit il ?
    merci a vous pour les articles très attendus.

  2. Mathieu G dit :

    Bonjour,
    Magnifique réf en effet !! Qui donne à réfléchir face à une Speedmaster, non ?
    Avez-vous la largeur de l’entre-cornes svp ? J’ai du mal à trouver l’info exacte.
    Merci,
    M

    • Bonjour Mathieu,

      Merci pour votre message ! Pour moi, la Speedmaster est encore différente de l’exercice de Tudor, les deux ne se marchent pas dessus !

      L’entrecorne est de 22 mm (avec une chute de 4 mm pour arriver à 18 mm à la boucle)

      Bonne journée,

      Nicolas

  3. Ryan dit :

    Bonjour, est-il possible de connaitre le tour du poignet de la personne qui essaye les montres sur les photos. Merci pour votre soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less