fbpx
Rolex : nouveautés 2021

Rolex : nouveautés 2021 Exploration, météorite et palmiers

2021 est une année particulière chez Rolex. Pas de grandes nouveautés, mais des évolutions qui viennent enrichir les collections déjà existantes. Une année qui naviguera finalement autour des éléments naturels avec la présentation de nouvelles Rolex Explorer, mais également sur la recherche des matériaux pour la conception de ses cadrans, pour donner naissance à un Cosmograph Daytona au visage très caractéristique et à une ribambelle de Datejust 36 qui respirent les endroits ensoleillés où le palmier apporte un peu d’ombre.

ROLEX EXPLORER

Pour un grand nombre d’histoires concernant des montres mythiques, tout commence en altitude. Ici, nous sommes au début des années 1950 et le plus haut sommets des Himalayas attend toujours d’être foulé par l’emprunte de l’Homme. C’est alors que Tenzing Norgay, sherpa Népalais, entreprend avec Sir Edmund Hillary, alpiniste néo-zélandais, l’ascension de L’Everest qui allait entrer dans l’Histoire. Le 29 mai 1953, l’exploit est réalisé. Au poignet du Néo-zélandais, une montre Smiths A.409. A celui du Népalais la montre confiée par la manufacture Rolex et qui servira de référence à celle qui deviendra l’”Explorer”.

Cette année, Rolex lance sa Explorer en 36 mm, soit la même taille que lors de sa présentation en 1953. Exit donc, le dernier modèle présenté en 2016 (référence 214270) et ses 39 mm de diamètre, 36 sera la nouvelle norme. Le cadran noir laqué dévoile toujours les index que nous connaissons et les mythiques 3, 6, 9. On retrouve ces index et chiffres remplis de Luminova Chromalight, que l’on remarque une fois l’obscurité par la lumière bleue émise.

Rolex Explorer 124270

Pour ceux qui on l’oeil vif, il faut remarquer que la mention “Explorer” présente sur la génération précédente à six heures a ici été remontée à midi. Probablement un autre moyen de distinguer ces deux générations.

L’Explorer de nouvelle génération est équipée du calibre 3230, apparu en 2020, et qui présente un fort équipement contre le magnétisme, avec un échappement Chronergy et un spiral de balancier en Parachrom.

La grande surprise cette année, c’est la présentation de la même Rolex Explorer, mais dans une version bi-ton en or et acier, appelé Rolesor chez Rolex. La lunette, la couronne et les mailles de centre du bracelet sont en or jaune 18 ct, tandis que la carrure et les mailles de bord du bracelet sont en acier Oystersteel. Dans l’histoire de la Rolex Explorer, certaines rares occurrences des débuts étaient proposées en or et acier. Mais c’est la première fois qu’une Explorer avec le cadran roi “3, 6, 9” reçoit ce traitement de faveur. L’or et l’acier clivent, mais combinés à la finesse de 36 mm se portent agréablement.

Rolex Explorer 124273

Une pièce proposée à 6.050€ en acier et 10.200€ en Rolesor

Caractéristiques techniques

Diamètre : 36 mm

Mouvement : Calibre 3230

Réserve de marche : 70 heures

Boitier : Acier ou Rolesor jaune

Lunette : Acier ou or jaune

Glace : saphir

Étanchéité : 100 mètres

Bracelet : Oyster à trois mailles larges et plates ou Oyster à maille centrale en or jaune

Prix : 6.050€ pour la version en acier, 10.200€ pour la version en Rolesor jaune

Rolex Explorer II REF. 226570

En 1971 commence la vie de la Rolex Explorer II a.k.a “Freccione”. La montre ne se hisse plus aux sommets mais dans les tréfonds de la Terre et prend du muscle. Sa particularité ? Une aiguille supplémentaire, et une lunette fixe graduée 24 heures. L’idée est de lire l’heure en un quart de seconde tout en sachant s’il s’agit du jour ou de la nuit.

Rolex Explorer II 226570

Rolex présente cette année la mise à jour de cette pièce mythique du paysage de la marque à la couronne. J’espère ne pas vous décevoir en vous disant qu’en mettant la nouveauté à côté de la génération précédente 216570, vous ne remarquerez pas de différence. L’évolution principale se situe au niveau du mouvement, qui devient un calibre 3285. Ce mouvement vous dit quelque chose ? Il s’agit du calibre de la GMT-MASTER de 2018 encore plus précis, plus robuste et plus fiable. 10 dépôts de brevets, Spiral “Parachrom” paramagnétique, amortisseurs de chocs et réserve de marche de 70h avec évidemment une précision chronométrique supérieure aux normes du COSC avec une fourchette garantie de +-2s / jour. Qui dit mieux ?

La seule différence physique se trouve sur la version noire où vous remarquerez que les aiguilles sont totalement dépourvue du revêtement en matière noire qui était partiellement présent sur la dernière génération.

Une très jolie pièce comme toujours, qui garde ses traits caractéristiques comme sa lunette brossée et ses chiffres noirs. Un diamètre toutefois un peu imposant sur un poignet de taille moyenne, comme Rolex a commencé à le faire depuis quelques temps pour certaines de ses montres professionnelles (la Sea-Dweller et ses 43 mm) et qui nous donne l’envie de revoir un diamètre plus fin à l’avenir.

Rolex Explorer II 226570

caractéristiques techniques

Diamètre : 42 mm

Mouvement : Calibre 3285

Réserve de marche : 70 heures

Boitier : Acier

Cadran : Noir avec aiguilles en or blanc; blanc avec aiguilles (heure, minute) revêtement noir

Lunette : Acier

Glace : saphir

Étanchéité : 100 mètres

Bracelet : Oyster à trois mailles larges et plates

Prix : 8.050€

Rolex Daytona cadran météorite

Après les célébrations autour de la Rolex Explorer, il est temps de parler cadrans. Et de commencer avec une nouvelle Daytona. Ou plutôt : un nouveau cadran pour plusieurs Daytona.

Rolex Cosmograph Daytona  116519LN

En effet, un cadran météorite, comprendre de la véritable météorite, fait son apparition sur les Cosmograph Daytona en or gris, or jaune et or Everose. De quoi parle t-on alors avec la météorite ? Simplement d’un morceau d’astéroïde qui a fait sa vie avant de perdre des morceaux, qui après un long voyage où leur structure interne a subi des changements, sont venus s’écraser sur terre en gardant la face. Grâce à des procédés spéciaux et un découpage en lamelle et après un traitement particulier pour révéler toute la complexité géométrique, les météorites atterrissent sur le cadran de la montre, le deviennent même.

Aucun changement, donc, cette année sur les Daytona que nous connaissons bien, si ce n’est ce nouveau cadran. Sur la version en or gris, il s’associe à une lunette en cerachrom noir et un bracelet Oysterflex, sur la version en or jaune une lunette en or jaune également et un bracelet Oyster en or jaune, et sur la version en or Everose avec une lunette Everose et un bracelet Oyster en or Everose. Vous savez tout.

caractéristiques techniques

Diamètre : 40 mm

Mouvement : Calibre 4130

Réserve de marche : 72 heures

Boitier : Or gris, or jaune ou or Everose

Cadran : Météorite et noir

Lunette : Cerachrom noire (version or gris), Or jaune (version or jaune) et or Everose (version or Everose)

Glace : saphir

Étanchéité : 100 mètres

Bracelet : Oyster à trois mailles larges et plates

Prix : 32.150€ sur or gris, 38.650€ sur or jaune et 41.250€ sur or Everose.

rolex Datejust 36

Pour continuer sur la lignée des cadrans, Rolex a inauguré quelques nouveaux visages sur ses Rolex Datejust 36.

Rolex Datejust 36 cadran palmier vert olive

Notamment un cadran très “tropical” aux motifs de feuilles de palmier qui vient prendre place sur trois modèles de Datejust 36 à savoir une version en acier pour le palmier couleur vert olive, une version acier et or everose pour le palmier argenté (bracelet jubilé) et une version acier et or jaune pour le palmier doré. Très Miami tout ça. Notre version préférée se trouve sur la première qui dégage des couleurs vertes allant de concert avec l’idée du palmier.

Pour ceux qui connaissent l’identité Rolex et l’importance de la lunette cannelée (nous vous parlions des lunettes de Rolex ici), Rolex a également présenté un cadran un décor cannelé sur sa Datejust 36, et uniquement sur la version en acier et or jaune accompagnée du bracelet jubilé.

Rolex Datejust 36 cadran cannelé doré

Pour le reste, rien ne change sur les Datejust 36 que nous connaissions.

caractéristiques techniques

Diamètre : 36 mm

Mouvement : Calibre 3235

Réserve de marche : 70 heures

Boitier : Acier, acier & or everose, acier & or jaune

Cadran : Palmier : Vert olive (version acier); doré (version acier & or jaune); argenté (version acier & or everose)
Cannelé : Doré (version acier & or jaune)

Lunette : Acier lisse, cannelée jaune, cannelée or rose

Glace : saphir

Étanchéité : 100 mètres

Bracelet : Oyster à trois mailles larges et plates (acier); Oyster acier et or jaune (Acier & or jaune); Jubilé acier & or everose (acier & or everose); jubilé acier & or jaune (acier & or jaune)

Prix : à partir de 6.650€

10 réponses à “Rolex : nouveautés 2021”

  1. Matt dit :

    Bien vu chers amis, Beaucoup de magazines actuellement font l’erreur et on le constate également sur certains forums, mais l’Explorer a déjà été produite en or et acier notamment pour le marché canadien dans le passé!
    En tout cas pour ma part je me réjouis de ce retour au 36 mm, pour avoir eu les deux tailles j’ai trouvé le 39 mm beaucoup trop grand pour une simple trois aiguilles baroudeuse
    Amicalement

  2. ZobiTheFly dit :

    “avec évidemment une précision chronométrique COSC garantie de +-2s / jour”.
    La norme COSC est de +6/-4s / jour, Rolex font beaucoup mieux avec leur propre norme “superlative chronometer” et garantissent +-2s/jour.
    Il ne faut pas tout confondre 😉

  3. Yannick dit :

    Merci pour ce ressenti !

    Question : quelle est la taille de poignet du porteur sur les photos ?

    Juste pour se faire une idée par rapport à mon poignet de 17,5 cm.

    Cordialement

    • Bonjour Yannick,

      La réponse est simple, il s’agit de mon poignet qui mesure 17,5 cm ! Tout passe plutôt bien même si à mon sens la Explorer II est un peu trop massive pour mon poignet.

      Excellente journée,

      Nicolas

  4. Daniel dit :

    Hi!
    Did you measure lug width of new Explorer 36? Is it 20 mm? Thanks in advance.

  5. Yannick dit :

    Merci beaucoup pour votre réponse Nicolas !

    Je n’ai pas précisé, c’est pour l’explo que je posais la question. Du coup en 36mm elle garde une belle présence cela me rassure. Je voulais une 39mm mais impossible d’en trouver une ces derniers mois,

    Encore une petite question : le retour à un cadran glossy ne nuit pas à la visibilité par rapport au cadran mat de la 214270 ?

    Je vous souhaite une belle soirée
    Yannick

  6. LANNES dit :

    Bonjour

    Je possède une Datejust 41 dans un état neuf jamais portée réf 126300 et je voudrais une lunette cannelée or blanc comme la réf 126334. Dois-je vendre ma montre réf 126300 et acheter la
    126334 ? Ou bien dois-je conserver mon modèle 126300 et faire installer par Rolex la lunette or blanc comme sur la réf 126334 ? Merci d’avance pour votre réponse. Gil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less