fbpx
Sélection de montres de plongée

Sélection de montres de plongée Pour des étés sans buée

Alors que les clichés de montres embuées de Jean-Philippe, notre horloger préféré, abondent sur son téléphone portable, et que nous vous expliquions pourquoi les montres de plongée vintage n’étaient plus forcément compatibles avec le milieu aquatique, le moment pour nous de vous présenter quelques (belles) solutions. Des solutions qui permettent de prendre beaucoup de plaisir avec des montres étanches modernes, présentées en 2021, dont les prix varient entre 690€ et 4.440€. Je n’ai pas choisi d’y incorporer les montres avoisinant les 10.000€, trouvant l’idée de “montre outil” assez incompatible avec la notion de luxe classique.

Oris Aquis Date 41,5 mm Calibre 400

Oris Aquis Date 41,5 mm Calibre 400

Nous étions nombreux à l’attendre cette année. La Oris Aquis Date équipée du très récent calibre 400 et son nouveau diamètre de 41,5 mm. Nous l’attendions parce qu’elle combine toutes les dernières innovations Oris, couplées à un diamètre plus facile à porter, et offrant également des proportions plus à notre goût.

Les innovations sont celles du mouvement de manufacture Calibre 400, sa réserve de marche de 5 jours (environ 120 heures), un entretien tous les 10 ans, un antimagnétisme éprouvé et un nouveau système à glissière pour prévenir l’usure du rotor. Un calibre aux beaux avantages, donc.

Trois déclinaisons de cadrans soleillés sont proposées avec la sortie de ce nouveau modèle en 41,5 mm : bleu, gris anthracite et vert. Les inserts de lunette en céramique s’accordent bien entendu à la couleur du cadran.

Une pièce qui dans le cadre aquatique possède toutes les armes avec son étanchéité affichée à 300 mètres. Pas d’anxiété de ce côté là, donc.

Retrouvez notre article sur la Oris Aquis Date 41,5 Calibre 400

MIDO OCEAN star 200C

Mido Ocean Star 200C

Les secrets de Mido et de la plongée ne devrait plus être un mystère pour qui que ce soit.

Cette année, Mido a présenté quelques nouvelles plongeuses, dont la Ocean Star 200C. Au fil des années, la collection Ocean Star s’enrichit de plusieurs complications, mais celle qui reste la meilleure est toujours la simplicité ! Cette 200C la représente bien.

Une montre de plongée qui affiche une étanchéité à 20 bar de pression, une lunette tournante unidirectionnelle en céramique, comme le “C” dans son nom l’indique, sans oublier le fond de boite et la couronne vissés. Derrière le fond justement, le très respectable Calibre 80 Mido et ses 80 heures de réserve de marche. Pour un prix de 990€, ça fait quelques avantages, et une belle sérénité dans une utilisation sans ménagement.

Retrouvez notre article sur la Mido Ocean Star 200C

longines The Legend Diver

The Longines Legend Diver 2021

Les amoureux de l’histoire des montres de plongée ne peuvent passer à côté de cette légende chez Longines. Tout commence avec un boitier de type Super Compressor à la fin des années 1950 pour aboutir aujourd’hui à un design fidèle et qui respecte son identité tout en montrant ce que Longines est devenue aujourd’hui.

Et bien, hier comme aujourd’hui Longines a su se placer autour de la plongée dite “récréative” en gardant comme pilier de ses collection “The” Legend Diver.

Les dernières nouveautés de 2021 le prouvent. On retrouve le boitier à la finition intégralement polie, et sa précieuse taille de 42 mm, conservée (oui, oui) des années 1950. L’apport des innovations plus modernes se trouve principalement au niveau du mouvement et de l’étanchéité de la montre avec d’un côté le calibre L888.4 de chez Longines, qui bat à la belle fréquence de 25’500 alternances par heure et délivre la confortable réserve de marche de 72 heures, et de l’autre une étanchéité à 30 bars de pression. Sans oublier une pincée de silicium.

Les dernières déclinaisons présentent deux nouveaux cadrans. Un cadran bleu dégradé, du plus clair au centre vers un bleu approchant le noir aux extrémités, mais également un cadran brun avec le même type de dégradé. Une pièce proposée au prix de 2.240€.

Retrouvez notre article sur The Legend Diver

Serica 5303

Serica 5303 - La nouvelle montre de plongée Serica

Les ambitions de la jeune marque Serica étaient claires dès le départ et de la même manière pour la sortie d’une montre de plongée : faire naître une montre moderne et robuste qui reprenne évidemment les codes du genre, mais surtout l’ADN Serica et ne ressemble à aucune autre.

To put it in a nutshell, comme ils disent, une proposition rare accompagnée d’un boitier de 39 mm très bien travaillé aux très belles proportions générales. La lunette de plongée se double d’un anneau GMT sur 12H et fait (aussi) l’identité de cette pièce. L’insert des minutes est réalisé en céramique polie et chiffres gravés, tandis que l’anneau des heures reçoit un magnifique brossé soleil. Deux propositions de cadrans sont formulées, toutes deux avec de beaux volumes de SLN au niveau des index, avec d’un côté le cadran noir brillant qui reprend la technique de l’émail cuit au four des cadrans de la 4512 tandis que le cadran « Silver » de la ref. 5303-2 est lui d’une teinte galvanique presque blanche.

À l’intérieur le bon et beau mouvement Soprod Newton, qui outre une architecture et des finitions splendides, présente une précision chronométrique de +-4s/j.

Une pièce proposée à 1.290€, et qui offre beaucoup, beaucoup d’amour.

Retrouvez notre article sur la Serica 5303

Tudor Black Bay Ceramic

Tudor Black Bay Ceramic

Tudor nous a fait de grosses surprises cette année. La dernière en date se rapportait à une Black Bay Fifty-Eight intégralement en bronze. Mais celle dont je vous parle aujourd’hui n’est autre qu’une Black Bay en céramique, avec une très belle innovation au niveau du mouvement.

Un mouvement certifié METAS, qui n’est autre que l’Institut fédéral de métrologie. Un organisme indépendant qui excelle en la mesure de toute chose, et qui fait important s’est associé à Omega en 2015 afin de créer une nouvelle certification exigeante : celle de Master Chronometer. Ce qui signifie ici une montre Swiss Made, certifiée par le COSC, une étanchéité vérifiée à 200 mètres, un antimagnétisme éprouvé et une réserve de marche vérifiée elle aussi, avoisinant les 70 heures. Il y a, selon les dires de Tudor, des ingrédients secrets, et qui par leur nature mystérieuse ne n’ont pas été révélés…patience !

Le boitier est fait de céramique, ce n’est pas une surprise. Plus exactement, la bande de carrure est en céramique finition microbillée, avec de beaux chanfreins polis. Le fond de boite, tout comme la lunette et la couronne, sont réalisés en acier PVD noir. L’insert de lunette, lui, est en céramique avec une belle finition satinée soleil.

Une pièce proposée à 4.440€, pour ceux qui aiment la très haute technicité de leur montre de plongée.

Retrouvez notre article sur la Tudor Black Bay Ceramic

Rado Captain Cook Ceramic

Rado Captain Cook Automatic Ceramic

Si vous rêvez de mêler haute technicité, visage original tout en conservant une identité historique horlogère, la Rado Captain Cook Ceramic est probablement faite pour vous.

S’il faut remonter à l’année 1962 pour découvrir les premiers pas de la Rado Captain Cook, la montre a fait un beau chemin depuis son grand retour en 2017. Le rapport à la céramique “haute-technologie” a été poussé sur la lignée Captain Cook. En effet ici, c’est le boitier qui a reçu le don de la céramique, et au même moment le passage d’une boite de 42 à 43 mm, une première dans la collection. La céramique choisie est noire pour ce modèle, dans une même finition matte sur l’ensemble du boitier, hormis le fond de boite encerclant le saphir qui a reçu une finition brossée circulaire.

Les codes de la Captain Cook sont toujours là, à quelques détails près spécialement créés pour cette édition.

On apprécie le cadran, qui n’est autre qu’une glace saphir légèrement incurvée, teintée noire. Derrière cette glace, le mouvement Rado 734, un calibre automatique qui a reçu quelques éléments de squelettage simples, délivrant ici 80 heures de réserve de marche. Sans oublier ses belle propriétés anti-magnétiques.

Une pièce qui vient apporter un vent de fraicheur et sa touche d’originalité dans la collection Captain Cook, proposée à partir de 3.400€.

Retrouvez notre article sur la Rado Captain Cook Ceramic

Jacques Bianchi JB200

Jacques Bianchi JB200 réédition 2021

Nous étions très heureux et surpris de retrouver une montre de plongée Jacques Bianchi cette année.

C’est au début des années 1980 que Jacques Bianchi développe sous son propre nom une montre de plongée bien reconnaissable : une étanchéité à 200 mètres, un mouvement à quartz français et surtout, la présence d’un plongeur qui s’invite en plein milieu du cadran et qui fait tout le charme de la montre. Lisible, elle est présentée dans un boitier en acier de 42 mm avec couronne à gauche.

Dans la ré-édition présentée cette année, tout l’esprit de la montre originelle est là à quelques petits détails près. La lunette conserve sa belle luminescence sur tous ses repères, et bien qu’amoureux de sa configuration originale de 1982 avec son insert en bakélite, le fait qu’elle conserve sa luminescence totale est une bonne nouvelle.

Le grand changement s’opère au niveau du mouvement, qui n’est désormais plus à quartz mais mécanique à remontage automatique signé Seiko NH35. Une volonté pour ceux qui l’ont relancée de monter un peu en gamme tout en proposant un mouvement robuste et précis.

Une pièce proposée à 990€.

Retrouvez notre article sur la Jacques Bianchi JB200

Baltic aquascaphe dual crown

Baltic Aquascaphe Dual Crown

2021 a été le moment de la présentation de la Baltic Aquascaphe Dual Crown. Pas la première Aquascaphe pour ceux qui suivent leurs aventures depuis 2018, mais la première avec un tel visage et ses deux couronnes, façon Super Compressor.

L’important pour Baltic en pensant son nouveau modèle était évidemment de coller avec l’identité de l’Aquascaphe, tout en lui offrant un nouveau visage. On retrouve les 39 mm de diamètre de la montre, avec une épaisseur diminuée à 11,9 mm.

À l’intérieur, soigneusement protégé par un boitier étanche à 20 bar de pression, se trouve le calibre automatique Miyota 9039, que l’on trouvait également sur le premier modèle d’Aquascaphe et qui a fait ses preuves. Il délivre une réserve de marche de 42 heures. Une pièce tout a fait intéressante, dans l’identité de la marque, aux finitions soignées et aux détails plaisants. Une montre proposée au prix de 780€, et qui vient de se décliner, pour sa version classique à une couronne, dans une très jolie version au cadran blanc.

Retrouvez notre article sur la Baltic Aquascaphe Dual Crown

Vous l’aurez compris, il y a de très belles et bonnes excuses pour ne pas prendre le risque de porter sa montre de plongée vintage dans l’eau. Une sélection qui je l’espère vous aura inspiré par sa grande diversité de styles et de budgets.

5 réponses à “Sélection de montres de plongée”

  1. Nicolas dit :

    “De monter un peu en gamme” avec un NH35 😂

  2. Cavin dit :

    Salut! J’aurais bien vu une Seiko SPB143 dans le lot. La montre a de jolies proportions qui n’ont d’égal que le rapport prix/prestations offertes. Bien à vous.

  3. Delta dit :

    Perso depuis la gamme Garmin Descent… Il est difficile de considérer autre chose pour la plongée.

    https://www.garmin.com/fr-FR/c/sports-fitness/dive-computers-smartwatches/

    En version Titane est superbe en plus d’être un ordinateur de plongée de référence.

  4. Baba dit :

    Ce n’est pas une vraie montre. On parle de montre automatique. Pas d’un smartphone au poignet.

  5. andre lessard dit :

    est-ce que vous connaissez Magrette MOANA PACIFIC, wow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less