Home Les Conseils La Refléxion

Montres vintage : Les “Youngtimers” d’aujourd’hui et de demain

Jérôme
Le 9 janvier 2018
L

Lorsqu’on parle de montres vintage et de collections, il y a évidemment les grands classiques que tout le monde s’arrache et les créations plus récentes que l’on a parfois du mal à apprécier à leur juste valeur et pour lesquelles une époque à venir nous dira si ces pièces auront réussi à passer l’épreuve du temps.

Entre les deux, il y a ces montres qui ne sont pas encore vraiment vintage, mais qui ont déjà quelques dizaines d’années. Des montres marquées par une époque et souvent tombées un temps en mal d’amour qui ne sont pas loin de revenir sur le devant de la scène. A l’image de leurs homologues à 2 ou 4 roues que les allemands ont nommé “Youngtimers”, voici 5 montres que les plus jeunes ne détesteront certainement  plus d’ici quelques temps, et qui en ramèneront d’autres à leurs meilleurs souvenirs…

Montres Vintage de demain : Qu’est-ce qu’un “Youngtimer” ?

Point de départ essentiel pour justifier ma sélection d’aujourd’hui : qu’est-ce qu’un “Youngtimer” ? La définition de ce terme apparu il y a moins d’une décennie sur les même terres allemandes qui ont vu naître de grandes automobiles n’est pas si clair que ça. De grands titres spécialisés en mécanique automobile se sont attelés à en donner leurs définitions et ces dernières varient grandement, autant au niveau des périodes concernées que des éléments caractéristiques qui lient ces automobiles. Qu’il s’agisse de la Honda NSX, BMW Z1 ou Polo Junior de 1987, on peut néanmoins s’accorder à dire, en recoupant ces diverses sources, que :


Youngtimer :
“Les youngtimers sont des voitures ayant été produites des années 1970 à 1990, trop récentes pour être considérées comme de collection par la FIVA et susciter l’admiration de tous. Parfois de faible valeur marchande, ces voitures sont moins recherchées pour leur histoire et performances que pour les souvenirs d’enfance et la nostalgie d’une époque révolue qu’elles représentent.”

Vous voyez où je veux en venir ? Le parallèle horloger est évident dans la mesure où les cotes marchandes de certaines pièces sont devenues délirantes et où toute une partie de la communauté des collectionneurs ne s’intéresse pas (encore ?) à des montres aussi récentes. Parlera t’on encore de youngtimers dans 20 ans  ? Je ne sais pas. Seront-elles devenues montres de collection au sens premier du terme ou seront-elles à nouveau tombées en désuétude ? L’avenir nous le dira. Ce dont je suis persuadé aujourd’hui, c’est que les montres à venir feront forcément résonner la corde nostalgique de certains…

Montre vintage “Youngtimer” n°01 : Omega Equinoxe

La naissance du quartz suisse avec un grand nom et un boîtier qui de loin peut faire penser à une montre japonaise de la même époque mais qui en s’approchant d’à peine plus près ressemble bien davantage à un mécanisme Jaeger-LeCoultre. Cette Omega Equinoxe dispose de finitions “belle horlogerie” et d’un look qui nous rappelle un temps où l’ajout d’une pile dans un mouvement était synonyme de technologie avancée. Nostalgie.

Montre vintage “Youngtimer” n°02 : Rolex GMT Master 16753

Certains crieront haut et fort qu’une GMT Master quelle qu’elle soit ne peut être considérée comme youngtimer. Je prétends que si car nous ne parlons ici non pas d’une 6542 ni d’une 1675 patinée à souhait mais d’une GMT Master 16753 bien plus récente dans sa déclinaison or et acier que nombre d’amateurs avait largement délaissé. On se rend aujourd’hui compte d’une chose : que l’on assume pleinement le côté or et acier du bracelet oyster ou jubilé ou que l’on préfère limiter les touches de métal précieux à la lunette et couronne, c’est une vraie belle montre qui dégage chaleur et charme désuet pas encore revenu totalement au goût du jour.

Rolex GMT Master 16753 or et acier

Montre vintage “Youngtimer” n°03 : LED, LCD & Co.

C’est indéniable, les années 80 et 90 reviennent en force ces dernières années, qu’il s’agisse du succès de la série Stranger Things, du retour du jean taille haute pour les femmes ou du port du sac “banane” pour les plus avant-gardistes d’entre nous. Les montres d’époque aux affichages LCD ou même LED pour les plus anciennes, ont donc naturellement le vent en poupe, qu’elles nous rappellent aux exploits de James Bond ou aux aventures des Goonies. Les montres à quartz Seiko à affichage digital auront donc généralement l’avantage.

Montre vintage “Youngtimer” n°04:  La petite Swatch de son enfance

Montres vintage : Schmid and Muller - Swatch CYCOLAC

L’icône de la résistance de l’horlogerie suisse face à l’attaque du quartz venu d’Asie : la Swatch dans sa première mouture et ses nombreuses déclinaisons colorées est de retour aux poignets et aujourd’hui une belle trouvaille pour qui décide de vider la boîte à trésor de sa chambre d’enfant. Une touche de couleur historique et à nouveau trendy à qui on ne donnait plus l’ombre d’une chance au début des années 2000.

Montre vintage “Youngtimer” n°05 : Casio G-Shock, déjà collector pour certains

Lorsqu’on parle de montres des année 80, on ne peut oublier de mentionner Casio et sa gamme G-Shock, symboles de toute une génération et déjà sujet de collections chez de nombreux amateurs du monde entier. Si les modèles d’époque seront bien évidemment toujours plus légitimes et charmants, les modèles d’aujourd’hui gardent ces fonctions qu’on utilisera sûrement jamais vraiment et surtout le style de la montre dont rêvaient tout ceux qui on connu des émotions d’ados sur une planche de Skate bien avant l’arrivée de Nixon.

En espérant que cette première approche vous ai plu, n’hésitez surtout pas à nous dire quel est votre Youngtimer horloger dans les commentaires ci-dessous.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer