Home Actualité Horlogerie

Montres et étanchéité (Part 2) : Guide pratique du nageur

Nicolas
Le 3 mars 2017
L

La dernière fois, je vous avais compté la longue et périlleuse histoire de l’étanchéité en voulant faire passer un message clair : l’inscription d’étanchéité sur nos garde-temps prête souvent à confusion pour ceux et celles qui les prendraient au premier degré. Nous devons cependant la prendre en compte pour se faire une idée de ce que l’on peut entreprendre ou non avec sa montre. Entre aller titiller la mare aux canards de la fête foraine du village ou les calmars géants qui se pavanent à 900 mètres de profondeur, il faut choisir son allié correctement.

D’où mon envie de vous résumer de manière claire, simple et efficace ce que vous pouvez faire avec les inscriptions d’étanchéité communes au monde horloger. Allons-y.

Montres et étanchéité : le pourquoi du comment

Montre Tudor Pelagos Surf

Atmosphères, mètres, bars (l’unité de mesure, pas le poisson, ni le lieu de plaisir intense débauche), autant de termes que l’on va éclairer dans un premier temps.

L’atmosphère est une unité de pression, qui représente la pression atmosphérique moyenne au niveau de la mer sur la latitude de Paris. Il y a donc sur nous une pression constante (environ 1kg par cm², guerriers que nous sommes…) qui nous affecte peu, mais qui est bien présente. Sur notre montre aussi, par la même occasion… L’atmosphère se note « Atm », vous l’avez certainement souvent déjà vu sur les cadrans de vos plongeuses.

Les Bars quant à eux,  sont plus utilisés pour la plongée sous marine et l’océanographie, et représentent également une unité de mesure de pression. C’est presque pareil… mais pas tout à fait. Alors pour faire chic lors de vos diners mondains, sachez que 1 Atm = 1,01325 Bar. Ne me remerciez pas.

Et les mètres ? Je ne vais pas reprendre les cours de primaire, mais le mètre est une unité de mesure, base du système international. Applaudissement, larmes, joie, foule en liesse. Plus précisément, quand on s’immerge, la pression augmente car le « poids » de l’eau au dessus de notre tête exerce une force sur notre petit corps si fragile. À 10 mètres de profondeur, on supporte une pression de 1 Bar. D’où la mention que l’on peut souvent lire, que 1 Atm correspond « environ » à 10 mètres.

J’aimerais ajouter un élément qui a tout de même son importance. On voit souvent que 10 mètres correspondent à un bar, mais ce n’est pas tout à fait vrai. La « pression absolue » comprends, logiquement, la pression exercée à la fois par l’eau qui nous entoure, et par la pression de l’atmosphère qui se trouve au dessus du niveau de l’eau (équivalente à un Bar). En réalité donc, quand vous êtes à 10 mètres de profondeur, c’est une pression de 2 Bars que vous surmontez héroïquement.

Cela vous paraît clair ? Nous allons maintenant rentrer dans le vif du sujet qui nous intéresse vraiment : Que peut on vraiment faire sous l’eau avec ces montres ?

Le guide de l’étanchéité

Montre étanche à 3ATM


3 ATM

« On peut se laver les mains en toute tranquillité, et même supporter quelques éclaboussures. »
Pas d’immersion !Splash proof, no more !

D’après mes explications, une montre étanche à 3 Atm se devrait d’être étanche à 30 mètres, soit 20 mètres en pression absolue. Cependant, comme je vous l’avais expliqué dans mon dernier article, les conditions de test sur l’étanchéité sont spéciales. Statiques pour ainsi dire… Les tests ne prennent donc pas en compte la pression ajoutée par vos mouvements et d’autres facteurs.

Montre étanche à 5 ATM

On peut avec ce type de montres aller nager relativement tranquillement, couler sa brasse tête hors de l’eau pour rejoindre son spritz sur la rive opposée à l’heure de l’apéro. Pour jouer avec les enfants et faire des concours de bombes pour éclabousser la voisine, par contre, ce sera non. Vous pouvez essayer et être chanceux, ou pas. A vos risques et périls…


5 ATM

« On peut théoriquement tenter quelques longueurs de bassin olympique »
Immersion : Oui – Plongeon : Non

Montre étanche à 10 ATM

Oris Divers Sixty-Five - Montres et étanchéité

Voilà qui devient sérieux. L’esprit s’apaise, l’eau envahit notre espace, l’immersion est agréable. Même avec la montre. Une montre que l’on peut porter en tout tranquillité en milieux aquatique, sans avoir peur des conséquences.

10 ATM
« On nage, on plonge, on met son masque et son tuba et on part à l’aventure. All Good !  »
Attention : On reste en eau peu profondes, et en apnée…

Montre étanche à 20 ATM

On peut désormais commencer à parler de plongée sous-marine et partir à la pêche à l’Espadon. Une telle étanchéité permet de poser des bouteilles sur son dos et d’aller titiller du petit fond marin.

20 ATM
« La norme minimum pour les montres de plongée professionnelles »
Attention : Pas de DeepSea Diving à l’Heliox (Helium + Oxygen)
qui nécessitent des sessions prolongées en cloches de décompressions

Montre étanche à 30 ATM

Seiko Marine Master 300

Techniquement, c’est avec ce genre de montre que l’on va caresser le Kraken des abysses. On peut descendre plus bas, avec des plongées plus techniques, qui demandent des mélanges de bouteille différents. Ainsi que des passages sous cloches de décompression. C’est un tout autre univers qui s’ouvre. On descend là où la lumière du soleil n’a plus sa place.

30 ATM & He-Gas Divers
« On peut porter sa montre en immersion prolongée aux côtés de son dive-computer Suunto  »
De vraies montres de plongée professionnelles conçues pour se mesurer à l’élément aquatique et qui n’ont pas peur des fines molécules d’Hélium.

Montres spéciales

Et puis il y a les extraterrestres, les extrémistes de l’étanchéité : Bell & Ross Hydromax (11.000m), Rolex Sea-Dweller (1.200m) et Deepsea (3.900m), Seiko Marine Master (1000m). Et j’en passe…Des montres suralimentées, qui ont battu des records d’étanchéité, notamment dans la fosse des Mariannes. Des montres qui deviennent bien souvent plus à l’aise sous l’eau qu’en dehors.

Baigneurs, baigneuses, plagistes, vous connaissez à présent les limites de vos garde-temps lorsqu’il s’agit de se mesurer à l’élément liquide. Les mentions d’étanchéité sur nos précieuses montres ne sont pas à prendre au pied de la lettre, ou du chiffre…Il y a les vraies montres de plongée, et les autres.

Petit bémol tout de même pour tempérer les ardeurs de ceux qui souhaiteraient emmener les petit Diver Vintage voir le fond des mers : Une montre vintage même de plongée, reste une montre ancienne, avant d’être un diver. Même si la pause de joints neufs peut vous assurer une belle étanchéité, c’est tout de même une idée que je vous déconseillerai fortement… Laissez donc votre vieille Triton aux index patinés à la maison le temps de cette baignade et prenez votre diver Seiko.

Nous vous encourageons bien évidemment, une fois cette découverte des coraux terminée, à vite remettre cette vieille Sub et votre chemise en lin pour admirer le coucher de soleil pleine mer. Il serait bien malheureux que celle qui a un jour découvert les océans ne puisse plus l’admirer, même de loin…