Home Montres Vintage Abordable

Les bonnes questions : Comment bien choisir sa montre de plongée ?

Jérôme
Le 29 mai 2018
V

Vaste sujet qui n’est jamais autant d’actualité qu’à la naissance des vrais premiers rayons de soleil qui semblent durer, annonciateurs d’un été qui n’est plus très loin. Je comprends, nous sommes tous un jour passés par là, avant de rencontrer, pour les plus sereins et chanceux d’entre nous, le compagnon avec qui l’on fera le tour des océans. Que vous rêviez actuellement de votre énième Submariner à l’insert en aluminium décoloré par le soleil et l’eau de mer ou de votre première montre de plongée, voici quelques questions qui vous aideront très certainement à faire un choix plus avisé. Parce que nous aussi, nous voulons que votre histoire dure…

1. Pourquoi cette envie  ?

Première vraie question à se poser tant les réponses peuvent être variées et nous orienter dès le début de nos recherches sur des chemins opposés. Suis-je simplement attiré par l’esthétique d’une montre de plongée et sa lunette tournante ? Est-ce une fonction que j’utilise fréquemment  ? Suis-je simplement à la recherche d’une montre robuste et étanche ou au contraire d’un modèle spécifique dont la référence et son histoire me font rêver depuis des années ?

La réponse à cette première question simple orientera déjà vos recherches dans une direction. Continuons à affiner…

2. Où et comment vais-je l’utiliser ?

Vraie question. Est-ce une montre de plongée pour aller au bureau ou se baigner en eaux profondes ? Suis-je gourmand et ai-je absolument besoin d’une montre historique et vraiment étanche ? Ai-je vraiment besoin d’une valve à hélium ?

Tudor Snowflake Marine Nationale

Je dis cela car la réponse à cette question divisera évidemment vos recherches en deux grandes catégories : celles des montres anciennes et celle des montres modernes. Si vous ne plongez pas au mélange, et ignorez ce qu’est un caisson hyperbarre, il y a également de grandes chances pour que vous n’ayez jamais besoin de cette fameuse valve sur la tranche de votre carrure.

Si vous aimez particulièrement la chaleur d’un verre plexi et les proportions contenues des vieilles plongeuses mais ne voulez pas vous angoisser en vacances ni risquer d’endommager votre bébé lors d’un plongeon inopiné dans une piscine après une longue journée, c’est aussi possible.

Faire changer les joints d’un vieux diver ne lui rendra pas toute la force de sa première jeunesse, mais devrait tout de même la rendre étanche à quelques secondes dans une eau bleue… c’est donc toujours une bonne idée.

3. Quel est mon budget ?

La question qui fâche toujours, je sais, mais qui est pourtant primordiale. Il faut avoir les moyens de ses ambitions, et vice-versa.  Entre “Je veux absolument une Rolex Submariner 5513 ‘Full Set’ de 1969 mais je n’ai que 1000€ à investir dans une montre” et “L’argent n’est pas un problème, mais j’achète des dizaines et des dizaines de montres à 500€”, il y a sûrement un équilibre à trouver.

Si la montre rêvée n’est pas dans notre budget, ce n’est pas grave, la patience est alors toujours la meilleure arme. Ne dit on pas que tout vient à point à qui sait attendre ? C’est encore vrai lorsqu’on parle d’horlogerie. Attention, dans notre cas, attente doit également rimer avec “rester focus”. Changer d’avis et d’envie toutes les semaines et acheter tout un tas de petites montres “en attendant” n’est malheureusement pas compatible avec la quête du graal.

4. Quelles sont donc mes options ?

En recoupant les réponses à toutes ces questions, on se retrouve avec différentes options nées de nos envies, nos besoins et rendues possibles par un budget. Une étape importante afin de mieux se connaître et savoir ce qui nous rendra heureux, tout simplement. Les recherches peuvent commencer. Il convient maintenant simplement de ne pas trop se laisser distraire et de savoir dégainer instantanément, le moment venu, sa carte de crédit afin qu’elle ne nous passe pas sous le nez. Un autre moment parfois délicat auquel on s’habitue lorsqu’on sait ce que l’on achète en toute confiance et qu’on a fait ses devoirs au préalable.

Mortima SuperDatomatic

Conclusion

Un exercice ici présenté pour la recherche d’une montre de plongée mais qui est finalement valable pour la quête de toute autre pièce. Pour ouvrir cet édito sur une note moins horlogère, il s’agit en fait d’une réflexion en amont bénéfique à tout achat durable, à toute prise de décision. Le choix d’une montre passe donc également par ici car c’est un choix, vous vous en doutez bien, qu’on ne prend chez nous pas du tout à la légère…

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer