Home Actualité Horlogerie

Baltic watches : le lancement Kickstarter, c’est maintenant

Nicolas
Le 11 avril 2017
O

On vous présentait déjà Baltic au début du mois de Janvier. Et depuis, c’est le préambule d’une belle histoire qui s’est écrit. Vous avez dû remarquer l’engouement plutôt généralisé qui s’est réalisé, à la fois dans les discussions de passionnés, mais également sur les commentaires des réseaux sociaux, Instagram et Facebook en tête. Un grand nombre d’individus, qu’il s’agisse d’une personne un minimum sensible où encore certains grands noms de l’horlogerie, n’ont pas caché leur intérêt pour ces jolies pièces, qui viennent apporter un vrai “bon vent” au milieu. Ce qui n’est pas tout le temps le cas sur Kickstarter. Et le grand bond en avant, c’est aujourd’hui, maintenant, tout de suite. Brace yourselves, Kickstarter si coming…

Baltic and Kickstarter

Petit rappel des montres Baltic

Pour ceux qui auraient manqué le “train” Baltic qui fonctionne à plein régime, je reviens quelques lignes sur ce qui fait l’âme de ces pièces. Étienne ne s’est pas lancé à coeur perdu et aveuglément dans ce projet. Son père lui a transmis l’amour de pièces justement proportionnées, qui ont une personnalité plutôt unique. Que l’on retrouve chez Baltic avec plaisir.

Le chronographe Bi-Compax

Baltic and Kickstarter - Bi-Compax Chronograph

Baltic signe le grand retour du chrono de type “Step-case”, à la façon des mythiques Longines équipées du mouvement 13ZN, et d’autres pièces de collection. Pour les Néophytes, le “step-case” est une petite marche entre le verre et le reste de la boite. C’est une inspiration directement empruntée des années 1940. Le chronographe est Bi-Compax, possédant un compteur des trente minutes à trois heures, ainsi qu’une petite seconde à neuf heures. Comme d’habitude…Et le cadran se décline de cinq façons différentes. Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas trouvé chaussure à votre pied.

Le mouvement qui l’anime est un Seagull ST19. J’entends déjà au loin les sabots des détracteurs de ce mouvement. À cela je ne pourrai répondre qu’une chose. Il est vrai que parfois les mouvements Seagull peuvent souffrir de délicatesse dans le fonctionnement (ce qui n’arrive déjà pas tous les jours…) mais ici Baltic ajoute une étape cruciale. L’assemblage en France. Baltic ne cache pas que les mouvements proviennent de Chine. Mais l’assemblage en France garanti un contrôle de qualité plus poussé, et cela peu importe ce que l’on pourra dire. La montre n’arrive pas toute prête.

Baltic and Kickstarter - Bi-Compax Chronograph

Côté bracelet, Baltic vous propose trois déclinaisons de cuirs avec coutures. Ici, pour le plaisir des yeux, nous l’avons habillé d’un bracelet Tropic Joseph Bonnie. Une façon de lui rendre un bel hommage, qui lui va d’ailleurs à merveille n’est-ce pas ? 

La HMS trois aiguilles

Baltic and Kickstarter - HMS Automatic

Je n’avais pas pu vous en parler en détail la dernière fois, car le projet était toujours en cours. Et pourtant. Rien que le nécessaire, heures minutes, et grande seconde. Des index aux 12, 3, 6 et 9 heures, des points pour le reste. Une minuterie parcourant la partie extérieure du cadran, et de ravissantes aiguilles feuille.

Cette trois aiguilles reste dans l’esprit de la boîte du chronographe et de cette esprit “step-case” que l’on aime tant revoir. Au-dessous se cache un mouvement automatic Japonais Miyota. Un bon gage de fiabilité.

Les modalités Kickstarter

Vous l’aurez compris, le lancement de la campagne Kickstarter, c’est maintenant. Je ne peux qu’imaginer l’esprit d’Etienne au moment même où j’écris ces quelques lignes, qui doit être empreint à la fois d’une grande peur de ce pas en avant et du travail accompli depuis tout ce temps et en même temps du plaisir et le satisfaction de voit son projet se concrétiser et tant de personnes le suivre.

Vous pourrez donc, pendant cette campagne, acheter à des prix “Kickstarter” ces pièces. Il faudra compter 399€ (contre 649€ lors de sa sortie officielle) pour porter à son poignet le beau chronographe Bi-Compax, ainsi que 239€ (contre 349€ lors de sa sortie officielle) la trois aiguilles HMS.

Je crois avoir fait le tour de tout ce que vous devez savoir en ce jour saint pour Baltic. Franchement. Des belles pièce qui nous manquaient, un esprit franc et transparent, de belles proportions, des prix plutôt confortables. Il serait dommage de ne pas faire partie de ce beau projet. 


Lien du Kickstarter : Campagne Baltic

Baltic and Kickstarter - HMS Automatic