Home Les Conseils L'Instant de Vérité

BALTIC Watches : ces montres qui n’existent pas encore et que vous voulez déjà

Jérôme
Le 3 janvier 2017
B

Baltic. 6 lettres et 2 syllabes pour une sonorité qui sent bon la neige, le froid et l’exploration. Vous ne connaissez sans doute pas encore cette marque ni ces modèles, c’est normal, seuls quelques prototypes existent déjà.

En revanche les montres signées BALTIC Watches ont un air de déjà vu, ce petit quelques chose de familier qui fait qu’on les adopte en un éclair ? Je vais vous expliquer pourquoi, bien que je doute que vous ayez besoin de notre aide pour les apprécier à leur juste valeur…

Baltic Watches Test / Revue

Le concept BALTIC Watches

Un héritage horloger

Le boitier “Step-case” : un héritage qu’il fait bon de revoir. Un design de boîte qui nous est familier, amoureux de chronographes vintage des années 1940. Un petit “step” sur le boîtier entre les différentes parties de celui-ci, qu’il s’agisse du verre ou des cornes.

Le monobloc qui s’impose. Un esprit qui respire la Longines 13ZN et qui déclenche toujours autant d’émotions chez nous. Passer une Baltic au poignet, c’est faire un bond en arrière, pour un plaisir qui reste similaire.

Montre Baltic Watches

Une épopée familiale

Étienne, fondateur de la marque, est un amoureux des pièces vintage. Il possède une “petite” collection, dont une partie a été méticuleusement entretenue par son père, constituée de montres admirables, de montres qui ont marqué durablement le marché horloger mondial. Et d’un grand nombre de chronographes. La transmission d’une émotion, d’une passion, est donc cruciale pour Étienne.

Son âme d’entrepreneur s’est occupée du reste : proposer des pièces inspirées des montres vintage, en imaginant un design de cadran qui mêle beaucoup de courants. Le tout accueillant un mouvement mécanique à remontage manuel. Une montre lisse, savoureuse et doté d’un imaginaire puissant. Notre coeur était emballé, il l’est toujours. Vous vous doutez des raisons évidentes.

Le lancement BALTIC sur Kickstarter

Kickstarter. La plateforme qui lance les projets talentueux. Et Baltic va bientôt y apposer son empreinte. Vous pouvez désormais noter dans un coin de votre agenda que le mois d’avril 2017 sera un moment important pour le lancement. Deux propositions. D’un côté du financement pur et simple. D’un autre, la possibilité d’acheter des pièces BALTIC, en obtenant une petite faveur sur le prix. Earlybird oblige.

Vous pourrez (longuement) hésiter entre le fameux chronographe à remontage manuel d’un côté, et la trois aiguilles automatique de l’autre.

Baltic Watches Wristshot

La découverte des pièces BALTIC

Les pièces provenant d’Asie en majorité sont assemblées dans un atelier à Besançon. Ce qui n’est pas un détail, et permet un contrôle de qualité plus poussé, et une plus grande fiabilité.

Le chronographe à remontage manuel

Le fameux chronographe et son boitier “Step-case”. Une montre qui nous présente de magnifiques proportions, dans un boitier de 38mm. Oui vous avez bien lu, 38mm. Enfin un retour à des montres de taille raisonnable, véritable retour à la vraie montre vintage. Le cadran est de type bi-compax, avec à neuf heures une petite seconde, et à trois heures un totalisateur des 30 minutes du chronographe. Vous remarquerez, Dieu étant dans les détails, que les sous cadrans sont “vinylés”. Minuterie chemin de fer façon “dominos”, et petites touches de SuperLuminova aux heures (excepté à midi et six heures, chiffrés) vient clôturer ce doux cadran.

baltic-watches-test-892

Pour le mouvement, rien ne va mieux de pair qu’un remontage manuel traditionnel, qui a fait le succès des chronographes, à grande ou faible renommée, trouvés dans les tiroirs de nos grands parents, chinés sur des brocantes, ou achetés partout ailleurs. Ce chronographe sera équipé d’un mouvement Seagull ST19, qui a pour ancêtre le Venus 175.

Baltic Watches cadran silver

La trois aiguilles automatique

Etienne n’a pas que ce chronographe dans son sac. Une autre idée, quelques prototypes, pour une montre automatique trois aiguilles dans le prolongement de l’esprit du chronographe que je viens de vous présenter. Mais un peu de patience, elle viendra à vous tout naturellement.

baltic-watches-test-891

What’s next?

Le monde horloger traditionnel évolue à la vitesse du changement climatique. Alors que les mastodontes prennent leur temps et que les obstinés se cassent la gueule, le vrai changement vient des petits nouveaux comme BALTIC. Des marques naissantes grâce auxquelles l’inaccessible devient accessible et pour lesquelles le consommateur se retrouve à nouveau au centre de la réflexion produit.

2016 aura donc mis sur le devant de la scène William L 1985, une marque qui explose et que nous avons été les premiers à vous faire découvrir. 2017 sera très probablement l’année BALTIC Watches, en tout cas nous leur souhaitons !

En attendant, rendez-vous sur leur site internet ou compte Instagram pour compter avec eux les jours avant le lancement officiel de la marque.