fbpx

ORIS Retour sur les nouveautés 2020

Alors qu’une année 2020 riche en émotions va bientôt toucher à sa fin, le moment pour nous de revenir sur certaines marques et leurs nouveautés cette année. Aujourd’hui, retour sur les nouveautés Oris pour qui l’année a été forte. Notamment avec la lancement de son nouveau Calibre 400 accompagné de la Oris Aquis Date qui en est équipée. Sans oublier la très belle édition Momotaro ou encore le magnifique chronographe édition Holstein. Un large programme qui vous attend aujourd’hui.

Oris Aquis Date Calibre 400

NOUVEAUTÉS ORIS 2020

Oris Calibre 400

ORIS CALIBRE 400

Commençons par la grande innovation cette année : la présentation du Calibre 400.

Il faut à mon avis retenir 4 éléments importants. Tout d’abord, grâce à l’utilisation de 2 barillets, le Calibre 400 peut délivrer jusqu’à 120 heures de réserve de marche, soit 5 jours de tranquillité d’esprit, même si le rituel quotidien du remontage manuel de sa montre se doit de rester un petit plaisir. Ensuite, et cela se place dans l’aspect “contemporain” de ce calibre, il ne nécessite qu’un entretien tous les 10 ans. Un laps de temps permis par un travail d’amélioration des points de friction.

Notre quotidien étant invisiblement perturbé par des ondes magnétiques de toute sorte, de nombreux éléments du Calibre ont été réalisés en matières non ferreuses, permettant ainsi un antimagnétisme éprouvé. Enfin, le mécanisme de roulement à billes ayant montré des faiblesses par le passé, un nouveau système à glissière permettant au rotor d’effectuer sa dance cette fois ci avec bien moins de frottements, a été mis au point.

Oris Aquis Date Calibre 400

À ce mouvement, Oris associe avec sens sa Aquis. Une montre robuste au premier regard, et qui dans ses fonctionnalités le prouve, par sa grande étanchéité notamment. “It’s a match” avec le Calibre 400, en quelque sorte.

Aquis est la collection phare d’Oris. En ce sens, cette nouveauté ne diffère que très sensiblement, hormis son calibre vous l’aurez compris, des modèles précédents. Tout d’abord, et réserve de 5 jours oblige, la mention “5 days” à six heures sur la cadran vient différencier cette nouvelle Aquis. Le guichet de date s’est vu agrandir, et son disque n’est plus blanc mais noir, et les chiffres de la date viennent en blanc. Sur cette Aquis en particulier, et à des fins de contemplation d’un très joli et sobre mouvement, l’ouverture sur le mouvement, et par conséquent la glace saphir, ont été agrandis.

Une montre disponible à 3.000€ sur bracelet acier et 2.900€ sur caoutchouc.

(Lien vers l'article)
Oris Roberto Clemente Limited Edition
Oris Roberto Clemente Limited Edition

ORIS ROBERTO CLEMENTE

Cette année 2020 a aussi été l’occasion pour Oris de présenter une nouvelle montre & un nouveau partenariat. Derrière ce partenariat se cache un grand homme et la fondation qui porte son nom. Qui n’est autre que le légendaire joueur de baseball Roberto Clemente. Un évènement cristallisé dans une nouvelle édition limitée Oris Roberto Clemente Limited Edition.

Le boitier de cette Roberto Clemente Limited Edition, vous est familier. Il est réalisé en acier poli de 40 mm de diamètre et équipé du Calibre Oris 754 délivrant 38 heures de réserve de marche.

Par des détails assez subtils, on retrouve dans cette pièce l’esprit de Roberto Clemente et du monde du baseball. Avant de se pencher sur les courbes et les couleurs du boitier, commençons par dire que cette montre en édition limitée a été réalisée en 3000 exemplaires, reprenant ainsi le nombre de coups sûrs du batteur des Pirates de Pittsburgh. Premier contact avec le poignet, le bracelet en cuir marron à double couture rappelle indéniablement le gant de baseball, et nous plonge assez rapidement dans l’imaginaire américain.

Oris Roberto Clemente Limited Edition

La grosse référence à Roberto Clemente se trouve à la fois côté cadran et côté fond de boite. Le cadran, on le trouve blanc avec des détails noirs et or inspirés de la tunique de Roberto Clemente, ce numéro 21 qui le caractérisait tant est représenté par une date au chiffre 21 en or. Le fond de boite, quant à lui, reçoit une gravure du champion en pleine action. Ce qui rend intéressant cette édition limitée, est que les détails de référence à Roberto Clemente sont subtils et ne viennent pas altérer l’intemporalité de la montre.

Une édition limitée disponible au prix de 1.800€.

(Lien vers l'article)
Oris Holstein Edition 2020
Oris Holstein Edition 2020

ORIS HOLSTEIN EDITION

2020 a été le moment de rendre un honneur fort à Holstein, berceau historique de la marque. Une édition limitée à 250 pièces qui présente une première mondiale : un bracelet réalisé en bronze.

Cette pièce s’inscrit dans la collection Divers, et prend sa place aux côtés des chronographes.

On trouve donc un nouveau chronographe au boitier en bronze de 43 mm, sur lequel viennent se greffer une lunette et son insert tous deux en bronze également. Contrairement à ce que l’on pourrait penser et à la Big Crown Pointer Date, cette édition limitée Holstein ne voit pas son cadran taillé dans le bronze. De quoi éviter l’overdose. Pour résumer : boîtier, lunette, insert, couronne et poussoirs sont en bronze massif.

Oris Holstein Edition 2020

La première mondiale pour une montre suisse se rapporte donc au bracelet, qui présente la particularité d’être entièrement fait de bronze, ou presque. Le bronze étant un matériau assez tendre par nature, il n’est pas assez solide pour les broches qui maintiennent les maillons ensemble, ou encore pour la boucle déployante : ces pièces, comme le fond de boite, sont réalisées en acier inoxydable.

Il faut alors préciser la chose suivante : oui, porter cette montre au quotidien pourra laisser quelques traces couleur bronze sur le poignet. Un simple passage sous l’eau les fera disparaitre. Mais l’idée derrière cette édition Holstein est décomplexée. Proposer une montre entièrement réalisée en bronze relève de l’audace. Celui qui apprécie cette montre et la porte au quotidien n’a que faire des légères traces que peut laisser le bronze sur sa peau. Mais c’est une question de goût !

Finalement, cette pièce, en conjuguant bronze, plaquage en or du cadran, ses index blanc recouverts de SuperLuminova cerclés d’or rose, et ses sous-compteurs noirs qui vous regardent fixement, est plus que lumineuse et sort du cadre des autres chronographes Sixty-Five. Il faut, je le crois, un peu d’audace pour la porter, mais il faut définitivement l’essayer pour comprendre.

(Lien vers l'article)
Oris x Momotaro Edition Speciale - Divers Sixty-Five
Oris x Momotaro Edition Speciale - Divers Sixty-Five

ORIS X MOMOTARO

D’un côté, Oris, marque de montre indépendante installée depuis 1904 dans la ville d’Hölstein et ses 2500 âmes. De l’autre, Momotaro, marque de confection de denim, créée plus d’un siècle après en 2006, à Kojima (Okayama) au Japon, une ville réputée pour sa confection textile. Deux marques dont la volonté est de créer de beaux objets, utiles et à la durée de vie la plus longue qui soit.

D’entrée de jeu, avant d’évoquer la montre même et la forme de ce partenariat, la première surprise vient du packaging. Une fois la boite en carton ouverte, on découvre une pochette en denim Momotaro et les deux bandes blanches distinctives “battle stripes” de la marque. On ouvre, et 3 choses apparaissent. Tout d’abord la montre, un Divers Sixty-Five au cadran particulier, un porte carte lui aussi en denim Momotaro contenant la carte de garantie, et une superbe doublure couleur bleue indigo.

Oris x Momotaro Edition Speciale - Divers Sixty-Five

Au premier regard, on reconnait évidemment la Oris Divers Sixty-Five. Ici dans sa version lunette en bronze et dans un boitier en acier de 40 mm qui présente un cadran vert au dégradé très léger, du plus clair au centre vers le plus foncé aux extrémités. Toujours ces jolis index ronds dorés (sauf aux points cardinaux où ils sont rectangulaires) qui font écho aux aiguilles et leur SuperLuminova Old Radium.

N’allez pas chercher une trace de la collaboration entre les deux marques sur le cadran...et heureusement. Ce partenariat est plus subtil que cela. Le bracelet reprend le denim Momotaro et son motif “battle stripes”, construit avec une partie sous-jacente en cuir classique puis cousu avec ce fil caractéristique. Après une prise en main rapide, le bracelet se révèle très confortable et très bien fini. Gros point. L’autre détail se trouve sur le fond de boite vissé où l’on peut lire la gravure Oris x Momotaro. Ce qui renforce une collaboration sobre et discrète.

Une pièce disponible au prix de 2.000€.

(Lien vers l'article)

Une très belle année pour Oris qui s’impose davantage avec le développement et la présentation d’un nouveau calibre parfaitement en adéquation avec son temps.

Un autre projet a animé Oris cette année, il s’agit de son soutien à notre revue INDEX. Nous avons en effet proposé à Oris de soutenir un sujet du chapitre 6 sur le renouveau de l’objet. Un sujet qui parlera avec attention du jean Japonais, qui n’aurait probablement pu se faire sans la ré-appropriation Nippone de machines anciennes américaines abandonnées par leurs pères au profit de nouvelles technologies. C’est le cas de l’entreprise MOMOTARO dirigée par Katsu Manabe qui nous a ouvert ses portes pour nous conter son travail du textile sur d’anciens métiers à tisser. Des outils de fabrication clés sans lesquels l’aspect artisanal de ses toiles ne pourrait être recréé.

Merci à ORIS d’avoir contribué à la naissance d’INDEX.

Étant elle-même un objet, cette revue est réalisée avec soin, imprimée sur du papier écoresponsable, au format américain et bénéficiant du savoir-faire suisse.
  • 142 pages
  • 6 chapitres
  • 18 sujets et autres surprises…
  • Livrée chez vous 5 à 10 jours après la commande

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less