fbpx
RADO CAPTAIN COOK OVER-POLE

RADO CAPTAIN COOK OVER-POLE 24 fuseaux sinon rien

Rado entrait dans une nouvelle ère en présentant en 2017 la version actualisée de sa Captain Cook sortie presque 60 ans auparavant. A peu près au même moment, concordant avec la sortie de la Captain Cook au début des années 1960, Rado présentait une autre montre “type” Worldtimer, que l’on ne voit que très rarement : la Rado Over-Pole. Il y a peu, Rado a décidé, au sein de sa collection Captain Cook, de présenter en édition limitée sa nouvelle Over-Pole.

Rado Captain Cook Over-Pole

RADO OVER-POLE

Lors de sa présentation au début des années 1960 et son extension de style dans les années qui suivirent, Over-Pole a été une famille de montres chez Rado. Parmi celles-ci, et probablement en première position chronologique, la version “WorldTimer” (vous comprendrez les guillemets un peu plus loin) avec sa lunette caractéristique équipée de 24 grandes villes du monde représentant chacune un fuseau horaire. À l’époque présentée avec un mouvement automatique de chez A.Schild, qui fournissait alors des mouvements pour Fortis, Enicar et même Jaeger-LeCoultre.

Une pièce reconnaissable par ses lignes, les index facettés de son cadran, qui était proposé dans différentes déclinaisons, sa lunette incurvée, son diamètre de 35,5 mm pour une épaisseur avoisinant les 12 mm offrant donc des proportions respectables. Sans oublier un fond vissé permettant une étanchéité importante, citée dans un catalogue de l’époque comme résistante à 220 mètres.

Une pièce qui sera déclinée jusque dans les années 1970 avec des pièces radicalement différentes, sans la lunette signature et dans des formes de boitiers plus importantes. Voilà pour le court historique.

Rado Captain Cook Over-pole 2022

Rado Captain Cook Over-Pole

Près de 60 ans après les premiers pas timides de cette pièce dont la majorité d’entre vous n’a jamais vu une courbe, nous sommes heureux de voir que Rado présente une édition limitée lui rendant honneur. Le premier plaisir est de constater que Rado n’a rogné sur rien pour laisser à l’oeil curieux les mêmes détails agréables que la montre d’origine.

La première chose plaisante se rapporte aux proportions. Le diamètre, un peu plus “fort” que celui des années 1960, se pose à 37 mm pour nous séduire, tandis que l’épaisseur tombe carrément à 10 mm. Ne vous y trompez pas, cela est dû au seul écart de Rado : y installer un mouvement mécanique à remontage manuel. Franchement, mais si cela ne “respecte” pas l’originale, je trouve honnête de préférer conserver une épaisseur très contenue qui ne vient pas détériorer l’esprit de la montre plutôt que de respecter à tout prix. Même si on se rappelle que la version 37,3 mm de la ré-édition de la Captain Cook avait une épaisseur de 11,1 mm. Est-ce que les archives Rado montrait des prototypes avec des mouvements manuels ? Le mystère restera grand.

On retrouve les éléments signatures de la montre. Une lunette incurvée bidirectionnelle, désormais en céramique, et représentant les 24 villes mettant chacune en avant un fuseau horaire. Des villes qui travaillent en osmose avec l’échelle 24 heures qui vient se loger juste derrière la discrète minuterie peinte argentée. Les index sont magnifiques, travaillés de la même façon pour obtenir un facetté de rigueur, et accompagné de leur petit point luminescent. Ajoutons à cela un cadran soleillé au dégradé de gris sur lequel passe des aiguilles dauphine avec un trait de la même matière luminescente. Dernier détail, même si le cyclope a sauté, on retrouve la jolie et fine date rouge.

Rado Captain Cook Over-Pole

Le mouvement, mécanique à remontage manuel, dévoile de jolies finitions côtes de Genève, ainsi que de belles caractéristiques avec 80 heures de réserve de marche et un spiral Nivachron amagnétique.

Et maintenant…la question que nombre d’entre vous se pose : comment utilise t-on cette lunette, comment fait-on danser ces villes ? Je vous explique. Il faut d’entrée de jeu préciser qu’il ne s’agit pas d’un Worldtimer, qui nous donnerait à chaque instant de la journée l’heure dans tous les pays du monde. Disons que vous habitiez Genève (oui, sur la lunette la capitale suisse prend le pas sur la capitale française) et qu’il est 11 heures du matin. Vous associez donc la ville de Genève sur votre lunette avec le repère de l’échelle 24 heures marqué “11”. Maintenant, d’un coup d’oeil et toujours avec l’association de l’échelle 24 heures vous pouvez connaître l’heure des villes dans le monde. Simple et efficace. Mais il faudra répéter l’opération à tout moment où vous voudrez l’information de l’heure quelque part dans le monde.

Rado Captain Cook Over-Pole

La Rado Captain Cook Over-Pole est proposée dans une édition limitée à 1962 pièces au prix de 2.550€.

Rado Captain Cook Over-Pole

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Boitier : Acier

Diamètre : 37 mm

Épaisseur : 10,3 mm

Verre : Verre saphir bombé traité antireflet

Cadran : Gris dégradé

Etanchéité : 100 m

Mouvement : Mécanique à remontage manuel

Réserve de marche : 80 heures

Prix : 2.550€

Édition limitée à 1962 pièces

Une réponse à “RADO CAPTAIN COOK OVER-POLE”

  1. Manu dit :

    Disons que vous habitiez Genève (oui, sur la lunette la capitale suisse prend le pas sur la capitale française)

    LA ville de Genève est devenue la capitale!?! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less