fbpx
Omega Speedmaster 57 CanoPus gold

Omega Speedmaster 57 CanoPus gold L'hippocampe d'or

Comme chaque année depuis 2019, Omega nous propose en ce début d’année une nouveauté pour ce premier SPEEDY TUESDAY de 2022.

En 2019, le calibre 321 nous avait été présenté, puis en 2020 la réédition de la Speedmaster Ed White 105.003 est arrivée. Et finalement, l’année dernière nous avons eu le plaisir de voir rien de moins que l’évolution de la Speedmaster Professional avec le nouveau calibre 3861.

Omega nous réserve cette année un Speedy Tuesday exceptionnel qui rend hommage à la Speedmaster originale CK2915 de 1957. Cette nouvelle édition impressionne par ses caractéristiques et attributs.

Commençons tout d’abord par l’étudier : un diamètre de 38,6 mm, une longueur de 48 mm corne à corne et une hauteur totale de 13,9 mm, soit les dimensions exactes de la Speedmaster originelle. Cet équilibre des mesures a été rendu possible par l’adoption du calibre 321, recréé il y a deux ans à l’aide de la Speedmaster du musée Omega de Cernan. Pour les puristes, il s’agit de la seconde exécution du calibre 321 montée sur Speedmaster.

Déjà cet équilibre dimensionnel, ainsi que la réutilisation du calibre 321 nous séduisent, en comparaison avec la très belle exécution de la Speedmaster du 60th Anniversary de 2017 qui utilisait le calibre plus commun d’époque le 1861. 

Néanmoins, de belles différences subsistent. Le boîtier se pare de ce nouvel alliage Canopus Gold qui possède une brillance et une blancheur plus importantes que l’or blanc liée à l’ajout de métaux précieux – notamment de palladium, de rhodium et de platine. Un beau mélange me direz vous.

Une mention pour Omega sur le choix de la couronne qui reprend la version naïade sur cette nouvelle version, signe à l’époque de la relative étanchéité du chronographe.

De plus, Omega soigne les détails d’une manière impressionnante. 

Le cadran est lui composé d’onyx et sa construction en plusieurs parties lui permettent d’adopter ce fameux step dial qui nous est cher a tous – ici pourtant Omega a choisi de s’éloigner de la référence de 1957 qui elle était dotée d’un flat dial. 

Passons maintenant aux aiguilles “broad arrow” et aux index qui sont aussi réalisés en or blanc. Omega souligne l’attention portée à ce modèle mythique par ce rendu exceptionnel pour ce cadran.

On notera en dernier lieu deux détails particulièrement discrets : la typographie du O de Omega qui reprend celle des années 60 et le logo gravé dans le verre saphir et appliqué sur le cadran qui reprend cette forme d’époque plus anguleuse.

Omega Speedmaster 57 Canopus Gold

La lunette DON (Dot Over Ninety) reprend l’exécution exacte du modèle original à l’exception de deux détails : la profondeur de la gravure qui était moins importante à l’époque et le procédé de réalisation de la couleur des chiffres. A l’époque, une teinture était utilisée. Ici Omega a choisi d’avoir recours à un émail grand feu pour remplir cette gravure, un détail lui aussi d’une très belle facture.

Lorsque nous retournons la montre, un spectacle magique s’offre à nous : le fond transparent nous laisse entrevoir le calibre 321 plaqué Sedna gold qui souligne la beauté de ce mouvement. On remarque aussi cette discrète gravure sur le verre saphir qui représente le fameux “seahorse” qui était auparavant estampé sur les fonds acier des premières séries. Regardez bien l’œil de cet animal marin, vous pourrez admirer le saphir serti dans le fond transparent qui souligne son regard.. un détail discret qui surprend.

Enfin pour finir le bracelet – d’entrecorne 19mm – est lui aussi réalisé en or blanc et reprend celui de la 321 Ed White de 2020 avec l’ajout d’une boucle a réglage micrométrique par un poussoir dédié.

Je suis surpris par cette nouveauté rendant hommage à cette première Speedmaster. En effet je trouve que l’exécution de ce modèle est de très haute volée, à 84.000 euros elle s’adresse à une clientèle quelque peu différente de celle de la Moonwatch classique. J’aurais aimé un modèle acier qui aurait peut être été plus adapté et l’adoption d’un fond plein serait plus adéquat mais peut être qu’Omega nous proposera dans le futur une Speedmaster telle que la 60th Anniversary avec un joli 321…. L’avenir nous le dira.

Retrouvez cette nouvelle Omega Speedmaster sur le site de la marque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Chopard L.U.C Perpetual Twin

Abonnez-vous à la news des Rhabilleurs

Ne ratez rien de nos publications, soyez les premiers informés de nos événements

expand_less