fbpx
OMEGA SPEEDMASTER MOONWATCH Professional master chronometer

OMEGA SPEEDMASTER MOONWATCH Professional master chronometer To the Moon and back

Que ferait Léonard de Vinci s’il devait peindre Mona Lisa en 2021 ?

Omega Speedmaster Professional 2021

L’exercice relève du challenge. Il n’est pas facile de réinventer un classique qui séduit depuis 1957 les sportifs, les hommes d’affaires et même les astronautes. 

Le maître aurait-il recréé sont chef d’œuvre à l’identique ? Se serait-il attiré les foudres des conservateurs de l’original et du vintage ? Ou l’aurait-il re-pimpé pour correspondre aux codes stylistiques en vigueur aujourd’hui ?

Heureusement Omega a dû prendre le meilleur du passé tout en adaptant cette icône aux contraintes de notre environnement d’aujourd’hui !

La nouvelle Speedmaster Professional 2021 se réinvente sans renier les caractéristiques appréciées des collectionneurs. Elle se dote d’une nouvelle boîte et de poussoirs hérités de la référence 105.012. Le step dial fait son retour, tout comme le DON (dot over Ninety), ainsi l’aiguille goutte d’eau du chrono. Un sacré programme.

Au final esthétiquement elle reprend les caractéristiques esthétiques de celle que Buzz Aldrin portait fièrement lorsqu’il a foulé le sol lunaire. La comparaison avec son illustre aïeule s’arrête ici.

Omega n’a pas oublié de l’adapter à notre monde d’aujourd’hui, elle est dotée d’une évolution de ses calibres historiques 861 puis 1861. En effet, c’est au 3861 d’apporter sa touche de modernité. Ce calibre se dote de nouvelles fonctions, Ainsi à la liste du chronographe, utile pour la cuisson des pâtes, s’ajoutent un stop seconde et une certification METAS. C’est elle qui garantit une résistance aux champs magnétiques. Assez pour poser la belle près de votre platine vinyle et de vos enceintes. Sans omettre une précision digne d’un chronomètre qui vous permettra d’arriver sans fautes à l’heure de tous vos rendez-vous les plus importants.

Certains d’entre vous se posent la question, mais qu’est-il arrivé à ce verre hésalite, la célèbre marque Suisse a-t-elle cédé à la tentation de mettre un verre saphir comme toutes ces consœurs et ne plus proposer le verre plexiglas historique ? Heureusement pour tous les ardents défenseurs du saphir et de l’hésalite ; les deux restent au catalogue. Avec un bonus pour la version saphir qui est dotée d’un logo appliqué sur le cadran et d’un fond saphir. La version historique conserve son logo gravé au centre du verre pour le plaisir des amateurs ainsi qu’un fond plein.

Les fonds de boîte des deux versions évoluent aussi avec une forme revue, la mention « co-axial master chronometer apparaît ». La version hésalite s’étoffe d’une nouvelle inscription « Flight Qualified by NASA in 1965 for all manned space missions ». La référence est ici faite aux tests menés par la NASA en 1965 lors de la qualification de la Speedmaster pour les missions spatiales habitées.

Omega Speedmaster Professional 2021

Le fond saphir lui reste plus sobre avec une vue sur le nouveau calibre et se dote de l’inscription. « First watch worn on the Moon » ce qui est plus juste car cette version saphir n’a elle jamais été homologuée par la NASA.

Une question de pose ici : cette nouvelle Speedmaster a-t-elle subi les tests de la NASA ?  Je n’ai pas la réponse mais dans certains milieux la rumeur fait état qu’Omega aurait fait subir les tests effectués en 1965 à cette nouvelle venue. 

Cette nouvelle littérature est un peu dense à mon goût. Mais a l’avantage pour le passionné de rappeler les éléments clefs qui ont fait de la Speedmaster la montre iconique que nous connaissons tous aujourd’hui.

Finalement on pourrait se demander pourquoi faire évoluer cette Speedmaster. La précédente mouture avait pris un peu d’embonpoint… le profil de boite s’était arrondi, le bracelet s’était épaissi…la Moonwatch avait besoin d’une nouvelle évolution pour les décennies à venir. 

Le bracelet acier est un des autres atouts de cette nouvelle Speedmaster, nous voilà reparti dans les années de la conquête spatiale, Oméga a fait revivre le bracelet référence 1116/575 qui a fait un court passage à la fin des années 60 début 70 sur la Speedmaster. Méconnu pour la plupart d’entre nous, il est ici parfaitement réalisé avec une chute vertigineuse de 15mm à la boucle. Il reprend le modèle déjà édité par la Moonshine 50eme anniversaire qui est une grande réussite.

On se souviendra d’ailleurs que ce bracelet avait déjà fait son retour sur la version 50ème anniversaire « Moonshine Gold ». Elle partage d’ailleurs quelques traits communs avec cette nouvelle version acier. Si vous n’avez pas pu vous procurer cette version or, Omega a pensé à vous et nous fait la surprise d’un grand retour, de non pas une mais de deux versions or de sa nouvelle Speedmaster. La dernière version régulière en or jaune ayant été arrêtée en 2012.

Ces versions or différent des versions acier par les index appliqués du cadran et par leur couleur. L’une se pare d’un noir Gilt pour la Sedna Gold, et l’autre d’un argenté du plus bel effet pour la version canopée (White Gold). Ces versions sont exclusivement proposées en version saphir “sandwich”. Ma préférence va à la version or gris, qui reprend les caractéristiques de la version proposée dans les années 1980 référence BC 345.0802 et dont les cadrans argentés proposent une alternative au cadran classique noir. Idéal pour habiller notre modèle préféré.

Omega Speedmaster Professional 2021

La Speedmaster se réinvente sans casser les codes qui l’ont rendue si désirable. Bravo. Certains vous diront que ce n’est pas l’originale mais rassurez-vous pour quelques euros supplémentaires vous pourrez toujours trouver sur le marché de la seconde main la Speed qui vous convient.

Mais cela ne résout pas notre problème de base, que ferait Léonard de Vinci s’il devait peindre Mona Lisa en 2021 ?

omega speedmaster moonwatch 2021

Caractéristiques techniques

Boitier : Acier, or gris ou or jaune “sedna” ou gris “canopus”

Diamètre : 42 mm

Verre : glace saphir ou hésalite

Cadran : noir

Etanchéité : 50 m

Mouvement : Calibre Omega 3861

Réserve de marche : 50 heures

Bracelet : Acier, nylon ou cuir (en fonction de la glace)

Prix : 7000€ (bracelet acier/verre saphir); 6.700€ (bracelet cuir/verre saphir) 6.200€ (bracelet acier/verre hésalite); 5.900€ (bracelet nylon/verre hésalite)

5 réponses à “OMEGA SPEEDMASTER MOONWATCH Professional master chronometer”

  1. SD dit :

    Le calibre 3 861, c’est toujours du remontage manuel ou devenu automatique ?

  2. steeves céline dit :

    j’en ai eu une une montre de bonne qualité et certainement plus dans le coup aujourd’hui que quand elle est sortie une valeur sure vu son prix moyen aucun risque a en acheter une !!!

  3. Highjah dit :

    Je reste attaché à ma 3570.50 hésalite, achetée en 2013 mais j’avoue que cette nouvelle mouture est superbe !

    Si j’avais le budget, la version saphir aurait mes faveurs. Le 3861 est une sacrée mise à jour.
    Omega nous propose là une pièce aux caractéristiques très modernes, sous les traits d’une pièce intemporelle.

    Je repense aux mots de Antoine de Macedo, quant à l’avancée technique de Omega sur le reste de la production horlogère actuelle.

    Ca laisse rêveur !

  4. Alexandre ZIMMER dit :

    Savez vous si les cadrans des modèles d’avant pourront s’adapter sur ce modèle (j’ai un cadran personnalisé auquel je suis très très attaché) .
    Est-ce le même calibre ou un calibre totalement différent ?
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less