fbpx
HAMILTON INTRA-MATIC CHRONOGRAPH H

HAMILTON INTRA-MATIC CHRONOGRAPH H Remontage manuel, s'il vous plaît

Nous découvrions en mars dernier les nouveaux chronographes Hamilton Intra-Matic Chronograph H. Le visage de ce chronographe nous était familier, depuis l’apparition en 2017 du chronographe automatique Hamilton Intra-Matic 68. Cette année, à première vue, vous vous dites probablement que des nouvelles déclinaisons sont présentées. Que nenni ! Il s’agit bien d’un nouveau modèle, et je vais vous expliquer pourquoi.

Hamilton Intra-Matic Chronograph H

Intra-Matic : histoire et évolution

Pour tous ceux qui n’auraient pas suivi, quelques lignes pour se remettre en jambe.

Nous sommes dans les années 1960. La bataille au chronographe automatique est lancé. D’un côté, on trouve le duo Zenith/Movado, Seiko de l’autre et un consortium de quatre Maisons réunies via le “projet 99”. Ces quatre maisons ne sont autres qu’Heuer, Dubois-Depraz, Breitling et Hamilton-Büren. Le brevet pour le Chronomatic est déposé en 1967. Les grands noms que nous connaissons aujourd’hui apparaissent alors en cascade. Heuer l’appèlera Calibre 11; Breitling le Chronomat; Hamilton le Chrono-Matic. Ils seront offerts au grand public quelques années après.

Hamilton Chrono-Matic 11002-3 - Calibre 11

Le modèle Intra-Matic de 2017 fait en partie référence à ce dernier chronographe par son aspect automatique et la présence d’une date. Mais quelques années auparavant, Hamilton avait présenté deux chronographes qui sont davantage dans le thème de ceux que l’on vous présente aujourd’hui. Un indice : il ne sont pas à remontage automatique.

Peu après 1965, Hamilton présente les chronographes “A” et “B”. En réalité, ce n’est pas Hamilton qui produit et assemble ces chronographes, mais Heuer. On aura d’ailleurs reconnu la similarité de visage, et de mouvement avec l’équipement de Valjoux 773X. Pour la version “A”, un cadran blanc, deux sous-compteurs noirs, petite seconde à neuf heures, totalisateur des 30 minutes du chronographe à trois heures. Dans sa version “B” un cadran noir et des sous compteurs blancs, avec la même disposition. Et pour les deux pièces, une échelle tachymétrique interne. L’inspiration était toute trouvée, donc, pour la remettre en piste.

Alors que la version de 2017 était automatique et offerte dans un diamètre de 42 mm, on découvre en 2018 une version similaire dans un diamètre réduit de 40 mm. Enfin, en 2019, une version au cadran bleu nous plaisait beaucoup.

Hamilton vient d’ailleurs de présenter un nouveau cadran pour sa Intra-Matic automatique

2021 nous offre donc une nouveauté qui fait sens dans la lignée des chronographes A et B par la présence d’un mouvement à remontage mécanique : la Hamilton Intra-Matic Chronograph H.

HAMILTON INTRA-MATIC CHRONOGRAPH H

Hamilton Intra-Matic Chronograph H

La mention MECHANICAL règne sur le cadran à six heures, en plus du logo “vintage” Hamilton à midi. Et c’est elle qui nous dit tout sur ce nouveau modèle. Si les versions antérieures du chronographe Intra-Matic étaient équipées de mouvement mécaniques à remontage automatique, la nouvelle “H” fonctionne grâce à l’énergie de nos petits doigts. En effet, elle renferme le Calibre H51, qui n’est autre qu’un mouvement de base ETA 7753 (nous ne sommes jamais très loin des origines) converti en remontage manuel et dépourvu de date, tout en délivrant la confortable réserve de marche de 60 heures. Caractéristiques à noter, le remontage du calibre à remontage manuel équipé d’une bride fixe, donc quand le ressort et comprimé on sent la présence d’une butée.

Cette Intra-Matic Chronograph H est fidèle à l’idée de son ancêtre. Deux sous-compteurs à la teinte crème, une petite seconde à neuf heures et un totalisateur des 30 minutes du chronographe à trois heures. Le cadran est noir, laissant ainsi davantage ressortir ses sous-compteurs et le Luminova dans une teinte “faux patina” que l’on retrouve sur les index et les aiguilles.

La montre est bien réalisée, les proportions du cadran sont très agréables, tout comme la taille de la couronne et des boutons poussoirs. Le seul détail qui vaut à mon sens la peine d’être discuté se trouve au niveau de l’épaisseur de la montre. Pour la comparer un peu avec sa cousine l’Intra-Matic automatique, cette petite nouveauté présente une épaisseur de 14,35 mm quand la dernière version de l’Intra-Matic automatique affiche 14,60 mm. Si on réfléchit un instant, ce n’est pas si étonnant que cela, la base de mouvement entre les deux montres étant la même, à une masse oscillante près. C’est pourquoi l’épaisseur de la boite reste importante. Il aurait fallu, pour la diminuer, utiliser une base de mouvement mécanique à remontage manuel. Une chose pas si simple que cela quand on regarde aujourd’hui les propositions des motoristes. Et il va sans dire que créer un mouvement spécifique satelliserait le prix de la montre.

Mais il faut tout de même saluer la présentation d’un chronographe à remontage manuel, chose peu commune sur le marché aujourd’hui, hormis chez quelques marques de haute horlogerie, où le mouvement évidemment est bien différent de celui que l’on traite ici.

Je ne peux que vous encourager, donc, si la montre vous plait, à aller l’essayer, tant l’épaisseur n’est qu’une question de ressenti au poignet.

Une montre disponible sur bracelet acier mesh avec boucle déployante au prix de 1.945€ et sur cuir à 1.895€. Nous avons décidé de lui faire essayer un de nos nouveaux bracelets Star 69 de notre shop Joseph Bonnie. Et je crois que ça lui va à merveille.

Hamilton Intra-Matic Chronograph H

HAMILTON INTRA-MATIC CHRONOGRAPH H

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Boitier : Acier

Diamètre : 40 mm

Verre : Verre saphir bombé

Cadran : noir & sous-compteurs crème ou blanc & sous-compteurs noirs

Etanchéité : 100 m

Mouvement : Calibre H-51, sur base ETA 7753

Réserve de marche : 60 heures

Prix : 1.945€ sur acier, 1.895€ sur cuir

Une réponse à “HAMILTON INTRA-MATIC CHRONOGRAPH H”

  1. Maxime dit :

    C’est quand même ballot, l’épaisseur étant justement ce qui m’avait refroidi dans mon projet d’achat de la version automatique en 2017…
    Par pitié, un peu de finesse les horlogers!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less