fbpx
menu search

MARCH LA.B BONZER Une surfeuse seventies, radicale & polyvalente

March LA.B, depuis sa création en 2008, a toujours été dans l’eau comme dans son élément. L’identité même de la marque et de son fondateur Alain Marhic s’aventure dans le territoire des années 70 et de l’imaginaire du surf. L’imaginaire jusqu’à la réalité avec la présentation fin 2018 de sa Belza, montre de plongée “surfeuse”. Aujourd’hui, la famille surfeuse s’étoffe d’une nouvelle venue : March LA.B Bonzer.

March LA.B Bonzer

MARCH LA.B BONZER

Chez March LA.B, le nouvel exercice en matière de montre aquatique se nomme Bonzer.

Forcément, quand on connaît la March LA.B Belza, il est tentant de faire des rapprochements. En est-ce une évolution ? Une amélioration ? Non, et non. Il s’agit tout simplement d’une nouvelle pièce March LA.B qui se veut davantage une montre dans l’esprit surfeuse qu’une plongeuse dans ses caractéristiques.

La Belza est réellement une “plongeuse” : 200 mètres d’étanchéité assurés par un fond plein et une couronne vissés dans une boite de 16 mm d’épaisseur, ainsi que de larges portions de matière luminescente à la fois sur les aiguilles, les index et le repère de la lunette.

La Bonzer, c’est l’esprit de l’eau si cher à March LA.B, sans représenter par essence la montre de plongée. Elle est moins “brute” par son épaisseur de 12,35 mm, plus raffinée dans la ligne continue de la tranche de boite polie et ses cornes plus élancées. L’ouverture de cadran est plus importante, cela est dû à un diamètre de 41 mm et surtout une lunette fine, décorée des repères de 10 à 50 et des index entre, sans oublier le repère lumineux à midi.

March LA.B Bonzer

Le cadran que nous vous présentons ici me plait beaucoup, il est réalisé en acier et reçoit un brossé vertical qui lui donne de l’importance et du rayonnement, ainsi qu’un aspect un peu industriel sans en faire trop.

Viennent s’y apposer des index rectangulaire à la March LA.B tout en reliefs, à la manière d’un toit d’usine à redans partiels. Les redans partiels signifient trivialement l’effet “dents de scie”, pour les amateurs de lexique technique. La date vient élire domicile à six heures et je trouve que cela apporte un bel équilibre au cadran.

La Bonzer est équipée du mouvement Miyota 9015. Sur cet aspect, on peut considérer que le choix de ce mouvement est une évolution par rapport à la Belza et son 8215. En effet, le mouvement qui équipe notre montre possède la fonction stop-seconde et une fréquence plus élevée de 28’800 alternances par heure. Toujours avec environ 42 heures de réserve de marche.

Enfin, on note un nouveau bracelet acier qui vient équiper cette Bonzer. Comprenez, une nouvelle version du bracelet acier qui était apparu avec la belza, mais ici aux maillons plus fins, et à la chute plus importante. Ce qui vient apporter davantage de finesse à la montre, on ne peut qu’apprécier.

La March LA.B Bonzer est une montre très agréable à porter au quotidien, et qui par son étanchéité de 100 mètres et sa couronne vissée sera à l’aise aussi bien dans l’eau qu’attachée à un poignet qui à chaud et qui effectue son running matinal dans un massif des environs de Mougins tôt le matin pour finir par un bain salé. Vous y êtes ?

March LA.B Bonzer

Et si vous vous demandiez pourquoi le nom de Bonzer, il fait référence aux planches de surf révolutionnaires réalisées par les frères Campbell dans les années 1970, alors tout jeunes. Révolutionnaires parce que selon les deux protagonistes, les planches alors existantes n’avaient pas assez de turn, comprendre n’étaient pas assez radicales en virage, et après l’ajout de la config thruster (les fameuses 3 dérives), la planche devint plus maniable. Les frères ont aussi travaillé sur la carène pour donner plus de vitesse à la planche.

Vitesse, radicalité & la sensation d’une nouvelle vague : le rapprochement entre la planche bonzer et la March LA.B Bonzer est tout trouvé.

Caractéristiques techniques

Diamètre : 41 mm

Épaisseur : 12,35 mm

Calibre : Miyota 9015

Réserve de marche : 42 heures

Boitier : Acier

Glace : Saphir

Étanchéité : 100 mètres

Bracelet : Acier, silicone noir ou cuir noir

Prix : 1345€ sur acier, 1195€ sur silicone ou cuir

LES +

-Une March LA.B pure et dure
-De très belles proportions
-Un boitier élégant dans ses finitions
-Le Miyota 9015 plutôt que 8215
-Un bracelet acier retravaillé

LES –

-Une étanchéité à 100 m qui aurait pu être poussée à 200 m sans fond transparent

March LA.B Bonzer

Une réponse à “MARCH LA.B BONZER”

  1. Avatar Othman dit :

    Ce cadran en acier brossé est une vraie réussite, vraiment magnifique, le côté industriel ne me gêne pas du tout bien au contraire, par contre le fond transparent pour admirer…un Miyota m’a un peu refroidi ! Est-ce bien utile, mais probablement que la marque veut s’adresser au plus grand nombre dont les néophytes ! Il devrait proposer un fond plein en option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less