Home Montres Modernes Abordable

Longines Heritage Military : Elégante & diablement efficace

Jérôme
Le 23 octobre 2018
N

Nous avions découvert lors de la dernière édition de Baselworld deux exclusivités Longines auxquelles nous avions été particulièrement sensibles. Pas une grande surprise pour ceux qui connaissent notre perpétuelle recherche de cohérence horlogère. Une histoire, un savoir-faire, une esthétique, des proportions. Voilà bien ce qui nous séduit avant tout argumentaire de marque, et précisément ce qui nous a plu dans cette Longines Heritage Military. Après ce premier contact plus que succinct, nous voilà partis ensemble, quelques jours en vadrouille. L’occasion de faire plus ample connaissance…

Longines Heritage Military - 2018

Longines Heritage Military  : Des bases très saines

Lorsqu’on voit arriver sur le marché des montres militaires qui reprennent les codes que nous aimons tant, l’oeil est vite critique, évidemment. Sans condamner systématiquement les nouveaux entrants, certains sont plus légitimes que d’autres, et lorsqu’on s’appelle Longines, autant avouer que les bases sont solides. Saines et solides. La marque est en effet connue pour certaines des pièces les plus iconiques en la matière, allant des fameux 13ZN à la Dirty Dozen en passant par de grandes montres de pilotes qui s’illustrèrent notamment durant la Première et Seconde Guerre mondiale.

Longines - British Military Dirty Dozen

Un pédigrée en la matière dont tout le monde ne peut en effet pas se targuer et qui insuffle évidemment un supplément d’âme non négligeable à cette nouvelle pièce qui malgré sont apparente discrétion, ne dissimule en aucun cas sa filiation et son appartenance à la grande famille  du sablier ailé. Nous en sommes vraiment ravis

 Longines Heritage Military  : Des proportions qui le sont tout autant

Mais même chez les grands noms de l’horlogerie qui depuis des décennies produisent des pièces lisibles et robustes pour les corps d’armée, c’est loin d’être toujours gagné. En témoignent de (trop?) nombreuses ré-éditions contemporaines qui se veulent d’inspiration “vintage” et qui continuent, en ce qui me concerne, à souvent décevoir par des carrures trop épaisses, des proportions pas souvent respectées qui gagnent en muscle ce qu’elles perdent en équilibre. Je m’arrêterai là pour ne pas sombrer dans la négativité et me recentrer sur les bonnes nouvelles : en l’occurence cette Longines Heritage Military.

Longines Heritage Military - 2018

A 38,5mm d’ouverture, la boîte tombe évidemment dans le “sweet spot” de la trois aiguilles. Le cadran clair lui apporte même encore davantage de présence. Le contraste des chiffres arabes peints, de la minuterie chemin de fer et des aiguilles bleuies est exceptionnel et garant d’une très grande lisibilité.

La large couronne diamant striée “oversized” facilite quant à elle grandement le remontage de ce calibre manuel et l’alimentation de ses 64h de réserve de marche. La fonction est respectée, on aime.

En terme de finitions, nous sommes ici sur une carrure brossée des plus sobres et efficaces sur laquelle vient se poser une fine lunette polie. Pas de quoi crier au scandale pour les apprentis snipers qui craignent de se faire repérer sur un reflet, mais au contraire juste de quoi apporter un peu de relief, de chaleur et de profondeur à cette pièce. Ça marche sacrément bien.

Au niveau du cadran, parlons-en car c’est bien lui qui divisera certains puristes. Autant être clair tout de suite, j’en suis partisan.

Longines Heritage Military - 2018

Ce cadran clair est en effet parsemé de petites taches aux formes et espacements irréguliers, semblables au “piqué” d’une oxydation qui apparaît sur le long terme. Le principe en gène beaucoup, je ne vois pas pourquoi dans la mesure où les mêmes plébiscitent souvent le “faux-tina” qui reproduit la chaleur d’un tritium vieilli.

Je ne suis évidemment pas pour la reproduction des patines exagérées, coûte que coûte, mais lorsqu’il s’agit d’apporter un peu de chaleur dans ce monde de brutes, je suis pourtant le premier à lever la main ! Je pense donc sincèrement que cette pièce a bien davantage de présence, de chaleur, d’élégance et d’âme ainsi qu’avec un cadran tout beau tout neuf, plat, aux contrastes extrêmement forts. L’aspect légèrement “faded” de l’inscription Longines à 12h ne me choque donc pas non plus.

Verdict : “Fit for Duty” !

Si vous arrivez à ces lignes de conclusion, vous avez certainement compris le fond de ma pensée. Cette pièce, qui était l’un de mes coups de coeur de Bâle apparaît toujours aussi séduisante et cohérente. Si l’on se met aujourd’hui en quête d’une pièce qui allie la provenance d’une marque historique, une fabrication suisse et de belles proportions, elles ne sont pas nombreuses à se positionner à 1.860 EUR.

Longines Heritage Military - 2018

Une bonne surprise qui se confirme et une perception qualitative qui tout en simplicité, va bien au-delà de son prix de vente…