Home Montres Modernes Focus

Leica Watch : Même en horlogerie, Leica restera toujours Leica

Nicolas
Le 20 juin 2018
S

Si vous avez suivi l’actualité horlogère la semaine dernière, vous n’avez pu manquer la nouvelle : le mythique fabriquant d’appareils photos Leica a présenté ses premières montres. Forcément, cela surprend aux premiers abords et ma première réaction était plutôt mitigée. Connaissant la qualité inégalée de leurs boîtiers et optiques cela dit, nous pouvions nous douter qu’ils allaient faire les choses bien. Nous ne nous étions pas trompés.

Petit détour par le lieu où la magie opère en Allemagne car nous avons plein de choses à vous dire. Au-delà des montres, de nouveaux lieux “Leica” ont vu le jour pour tous les amoureux de la marque. Du béton, du verre, un ciel gris : une vraie belle ambiance.

Leica Leitz-Park : Le troisième volet

Avant de parler montres, il est bon de nous pencher à nouveau sur l’univers Leica. Univers que l’on perçoit pleinement en se rendant au Leitz-Park, à Wetzlar. Il s’agit d’un complexe ultramoderne inauguré par la marque en 2014 pour y installer son siège social, la fabrication de certaines pièces, et proposer à tout curieux ou amoureux de la marque une immersion totale dans le monde de la photographie. Wunderbar.

Leica Leitz Park - Wetzlar/ Germany

Cela ne se limite évidemment pas à un Store, un restaurant et des bureaux, vous vous en doutez. Vous pouvez y trouver un musée qui retrace toute l’évolution des appareils Leica, avec des archives qui vous bruleront la rétine par le nombre de pièces exceptionnelles qu’elle contient.

Au-delà des appareils eux-mêmes, les artistes photographes sont mis en avant par des expositions et des rencontres organisées par Leica. Autre nouveauté ce même mois de juin, Leica a inauguré l’hôtel “Ernst Leitz” où les chambres ne souffrent d’aucune décoration ostentatoire et pesante, mais bien de pureté, sobriété, et d’un clin d’oeil au meilleur de Leica. Un lieu divin pour tous les amoureux Leica. Et Dieu sait que nous sommes nombreux.

Tous ces changements s’inscrivent en réalité dans la troisième phase du Leitz-Park, et pour cette occasion les fameux ateliers Ernst Leitz Werkstätten vont fabriquer un nouveau produit Leica.

“Nouveau”, le terme n’est pas entièrement véridique. Le rapprochement entre Leica et le monde horloger ne date pas d’hier. Souvenez-vous. En 2014, pour célébrer les 100 ans de photographie Leica, une édition limitée à 100 pièces directement inspirée du diaphragme photo était née de la rencontre entre Valbray et Leica. Une certaine Oculus.

La montre Leica : Leica L1 & Leica L2

Revenons à nos moutons et à ces deux montres qui nous intéressent particulièrement aujourd’hui.

Leica Leitz-Park

Leica, évidemment reconnu pour la qualité superlative de ses outils photographiques, se met à concevoir et à fabriquer des montres. La vraie crainte que nous pouvions avoir était de voir la marque s’écarter de son coeur de métier, et surtout de ne pas le faire à la hauteur de ses appareils. Ce serait bien mal connaître Leica…

Les montres sont réalisées avec le plus grand soin et dans le même esprit que les appareils photos. Et Leica n’a évidemment pas prévu d’inonder le marché de ses montres, simplement de faire un clin d’oeil très confidentiel à un univers respecté et adoré qu’il considère proche en nombreux points à celui de la photo.

Leica Watch L1

Pour résumer les paroles d’Andreas Kaufmann, président du conseil d’administration, l’idée de faire des montres remonte au début des années 2010, et après plusieurs années de recherche pour trouver la meilleure façon de s’y prendre, la fierté est aujourd’hui grande de présenter une pièce ‘Made in Germany’ réalisée avec des partenaires proches. Une façon de produire des montres “à l’ancienne”. 

Le plus important, c’est finalement que la conception et le design de ces montres aient reposé dans les mains d’Achim Heine, qui n’est autre que la personne à l’origine de nombreux design d’instrument Leica depuis plusieurs années. Ça rassure.

La première montre présentée est la Leica L1. Une pièce de 41mm de diamètre pour 14mm d’épaisseur.

Leica Watch L1

 

Sur le cadran l’indication des heures, minutes, une petite seconde à six heures ainsi que la réserve de marche entre huit et neuf heures. Leica n’a pas poussé à l’extrême, et loin d’eux cette idée, le rapprochement entre les appareils photo et ce nouveau produit. On remarque subtilement le clin d’oeil au monde photo chez Leica, comme la touche de rouge et certains indicateurs de lumière.

Je suis sûr que vous avez remarqué le point rouge (ou blanc) à trois heures. Connaissez vous sa fonction ? Vous devez savoir que sur cette pièce, jamais vous n’aurez le besoin de tirer sur la couronne pour régler l’heure. Une pression sur le bouton poussoir à deux heures, l’indicateur blanc passe au rouge et la petite seconde se remet à zéro, et vous pouvez directement régler l’heure en se faisant mouvoir la couronne. C’est assez perturbant au départ, mais je trouve le système très ingénieux, et quoi de mieux qu’un brevet pour commencer ?

La Leica L2, c’est une montre similaire, avec une couronne supplémentaire à quatre heures permettant d’installer un second fuseau horaire (une fonction GMT donc) par rotation d’une lunette interne. Elle reprend les mêmes codes que la L1 avec l’indication supplémentaire du jour et de la nuit.

Tout prend encore davantage de sens quand l’on retourne la montre. Le mouvement à remontage manuel et aux 60 heures de réserve de marche est tout simplement magnifique, et délivre ce que la “Black Forest” sait faire de mieux.

Leica Watch L1 - Lehmann Präzision movement

Pour cela, Leica a confié à Lehmann Präzision la belle et compliquée tache du mouvement. Lehmann conçoit et fabrique de la machinerie de haute précision pour certaines fabricants de mouvements, et possède aussi sa propre marque de montre (confidentielle) Lehmann Schramberg. Grand savoir-faire et grosse légitimité, donc. 

Finalement, les ateliers du Leitz-Park (les Ernst Leitz Werkstätten) ont maintenant (aussi) pour mission d’assembler et de réaliser des finitions sur les pièces avant de pouvoir les commercialiser.

Des pièces qui seront proposé à l’automne 2018 à partir de 9.900€, non pas en édition limitée, mais en production réduite. À savoir moins de 400 pièces pour le tout (boitier en or pour la Leica L2 compris). Une montre qui fait sens, au design réussi, fidèle à l’esprit Leica et aux savoirs-faire germaniques de haute-horlogerie.

Nous pouvons souffler, Leica restera toujours Leica…

Leica Leitz-Park