fbpx
NOMOS AHOI ATLANTIQUE

NOMOS AHOI ATLANTIQUE Une collection, le vent en poupe

Nomos Tangente, Tetra, Ludwig, Orion : autant de noms de la marque de montre Nomos que nous connaissons relativement bien. Nous vous parlions d’ailleurs très récemment de la nouvelle Nomos Tetra Neomatik 175 ans d’horlogerie à Glashütte. Mais Nomos, c’est aussi d’autres familles de montres plus récentes, parmi lesquelles AHOI, qui s’est taillée une place de choix depuis près de 10 ans. Aujourd’hui, nous vous présentons le nouveau visage en trois déclinaisons de la Nomos Ahoi Atlantique.

Commençons par les fondations. Connaissez-vous la signification du mot “ahoi” ? Les plus marins d’entre vous auront probablement trouvé la réponse sans mon aide. En effet, Ahoy, ou Ahoi dans la langue de Goethe, est une expression de marins utilisée pour signaler un bateau, et plus couramment pour se saluer ou se dire adieu. Cette Nomos Ahoi porte donc dans son sang un lien plus important que les autres montres de la marque avec le monde maritime.

Nomos Ahoi Altantique

Ahoi est un design que nous découvrions en 2013 chez Nomos, accompagné d’un cadran blanc. Il s’agit alors, en lien avec le monde maritime, de la montre “sport” chez Nomos avec ses 40 mm de diamètre, avec ses épaulements de couronne, son étanchéité à 200 mètres et son bracelet en tissu.

Un cadran évidemment très Nomos, avec une belle lisibilité, qu’il s’agisse de la fenêtre de date plus importante, les aiguilles des heures et des minutes recouvertes de SuperLuminova et enfin la touche de couleur rouge pour l’aiguille de la petite seconde.

La montre a connu depuis quelques déclinaisons, et on retiendra pour notre sujet du jour l’apparition en 2014 du modèle Altantique (Atlantic pour nos amis anglais, Atlantik pour le berceau de la montre, vous choisissez ce qui vous plait) avec son cadran bleu profond et ses indications temporelles colorées.

Cette année, Nomos a décidé de mettre en avant la collection en proposant de nouvelles versions de sa Ahoi Atlantique. Son identité ne se métamorphose pas, mais quelques détails évoluent, laissant ainsi la place à de nouvelles montres pour balayer les anciennes versions.

On retrouve toujours le visage qui nous plait dans trois versions, tant au niveau du cadran, qui présente moins de couleurs qu’avant notamment au niveau des index, qu’au niveau du boitier avec ses épaulements de couronne, cette dernière étant vissée pour garantir l’étanchéité à 200 mètres . La première, Ahoi Atlantique, se présente avec un diamètre de 40,3 mm, avec un cadran dont les chiffres sont désormais réalisés en SuperLuminova. Une montre qui vibre au son du calibre DUW 5001. La deuxième, Ahoi Neomatik Altantique, plus fine comme le signifie son “neomatik”, affiche un diamètre de 36,3 mm, qui sans diverger de sa grande soeur présente un l’affichage de repères chiffrés au sein de la petite seconde. Elle tourne à l’énergie du calibre DUW 3001, un mouvement plus fin que le 5001, mais tout aussi bien fini. Enfin, la troisième Ahoi Date Atlantique, qui comme son nom l’indique présente une fenêtre de date très bien intégrée à six heures (et qui reprend la typographie si caractéristique des chiffres et des lettres Nomos, détail important) permis par le calibre DUW 5101 et dont les performances égales celles du calibre 5001.

Nomos Ahoi Altantique

Pour ces trois moteurs, l’assemblage, l’empierrage et le réglage des calibres restent toujours des opérations manuelles accomplies au sein de l’atelier de chronométrie de Glashütte. La qualité est irréprochable : surfaces plaquées rhodium, vis bleuies, côtes de Glashütte, sans oublier le perlage aussi spécifique à la marque et le travail de finition sur le rochet, cette petite roue en contact avec le barillet. On pense aussi au « NOMOS-Swing-System », un échappement spécifique créé en 2014 par les ingénieurs de la marque en partenariat avec l’université technique de Dresde.

Vous l’aurez compris, ces nouvelles Nomos Ahoi Atlantique, en présentant d’infimes mais néanmoins importants changements par rapport aux modèles Atlantique précédents, sont surtout une très belle façon pour la marque de remettre en avant un modèle plus sportif et qui nous éloigne un peu du quatuor original Tetra, Orion, Ludwig et Tangente. Des pièces disponibles avec ou sans fond transparent, à partir de 2.840€.

NOMOS AHOI ATLANTIQUE

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Boitier : Acier

Diamètre : 36,3 mm (Ahoi Neomatik Atlantique), 40,3 mm (Ahoi et Ahoi Date)

Verre : glace saphir

Cadran : Bleu profond, index luminescents

Etanchéité : 200 m

Mouvement : DUW 3001 (Ahoi Neomatik Atlantique), DUW 5001 (Ahoi Atlantique), DUW 5101 (Ahoi Date Atlantique)

Réserve de marche : 42 heures (DUW 5101), 43 heures (DUW 3001 et 5001) – Ne me demandez pas pourquoi une petite heure varie

Bracelet : Textile

Prix : à partir de 2.840€

Une réponse à “NOMOS AHOI ATLANTIQUE”

  1. Thomas dit :

    Une préférence pour la Ahoi 561 (neomatik) de 2017. Son cadran plus chaleureux avec ses indexes et aiguilles en or rose et son super luminova vert menthe qui se marie à la perfection avec cette aiguille des petites secondes et le texte neomatik orange fluo. Je préfère le gris ardoise de l’ancien cadran, la couleur de l’Atlantique Nord. La nouvelle version est gagnante pour une utilisation nocturne, mais en plein jour, à la piscine, ou pour piquer une tête après une journée de boulot, la version de 2017 est désormais un collector… et la montre à tout faire de chez Nomos (avec la club neomatik)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less