fbpx

NOMOS TETRA NEOMATIK 175 ans d'horlogerie à Glashütte

Nous avions le plaisir de découvrir en 2020, à l’occasion de la célébration de 175 années d’horlogerie à Glashütte depuis l’arrivée en 1845 du célèbre Ferdinand Adolph Lange, des montres NOMOS Ludwig en édition limitée et aux détails bien particuliers. Cette année, et toujours dans le même esprit de célébrer cet anniversaire passé, c’est maintenant la famille de montres de forme TETRA de connaître leurs jolies éditions limitées.

Nomos Tetra Neomatik 175 ans d'horlogerie à Glashütte

HISTOIRE DE L’HORLOGERIE À GLASHÜTTE

Nomos Glashütte, jeune marque d’horlogerie “Made in Germany”, est née en 1990. Une jeune maison, cela va de soi, quand on sait que la ville de Glashütte et plus généralement les régions environnantes ont été des foyers de créations horlogères majeures depuis quelques décennies.

Mais puisque chacun doit avoir un rôle, Nomos participe ainsi au renouveau du bassin de Glashütte en matière d’horlogerie, tout en gardant en mémoire tout l’héritage sur lequel elle foule ses pieds. À titre d’exemple édifiant, nous vous parlions récemment d’une Nomos Tangente au délicieux cadran “Lange”, expliquant les liens étroits de la marque avec son entourage. Une terre sainte de mécanique à laquelle elle souhaite rendre hommage depuis l’installation des premiers grands noms il y a plus de 175 ans.

Parlons de quelques dates importantes. C’est en 1845 que le jeune Ferdinand Adolph Lange s’installe à Glashütte, après que le Ministre de l’intérieur de Saxe accepte de lui allouer un atelier et de quoi former 15 apprentis afin de développer une nouvelle industrie dans la région. C’est un point de départ important. Autre moment clé, c’est en 1854, après des études à Dresde et un tour d’Europe, que Moritz Grossman s’établira à Glashütte. On se souviendra de lui notamment pour l’institution de l’école d’horlogerie de Glashütte en 1878. On pourrait encore dérouler un long récit, et cela viendra !

C’est cet héritage auquel Nomos Glashütte a souhaité rendre hommage en présentant en 2020 4 modèles LUDWIG, et en dévoilant cette année leur interprétation dans la famille TETRA, qui rappelons-le, est apparue en même temps que Ludwig, Orion et Tangente en 1992.

NOMOS TETRA NEOMATIK 175 ANS

Nomos Tetra Neomatik 175 ans d'horlogerie à Glashütte

Nous quittons aujourd’hui les formes rondes des autres familles (dans la très grande majorité) Nomos pour parler de la moins mise en lumière famille Tetra. Tetra, c’est la montre de forme carrée chez Nomos, qui conserve les mêmes caractéristiques identitaires que les autres montres, fort heureusement.

Tetra, au-delà de sa forme, c’est une grande finesse de 7,2 mm. Ici, les diamètres se portent à 33 x 33 mm, ce qui s’éloigne d’un habituel diamètre en dessous des 30 mm sur les versions Tetra manuelles, et fait donc davantage “important” tout en restant mesuré, rassurez-vous. C’est pourquoi il est intéressant d’essayer ces pièces !

Les montres sont très bien faites, comme à l’habitude, on retrouve quelques beaux angles sur le boitier, mention spéciale faite pour ces cornes à godrons réussies, et toujours beaucoup de rigueur dans les cadrans, avec des aiguilles très fines et longues tout comme les index et une calligraphie “serif” que l’on adore.

Mais ce qui compte se trouve aussi à l’intérieur des ces Tetra. Vous l’aurez remarqué, le cadran se pare d’une fine mention “NEOMATIK” à midi écrite en lettres dorées et en relief. Ce n’est pas pour faire simplement joli, mais une référence au type de mouvement qui s’y trouve. Neomatik, chez Nomos, est synonyme de mouvement prestigieux, fin & mécanique. En effet, le calibre qui s’y trouve, le DUW 3001 et ses 43 heures de réserve de marche, est un superbe exemple des savoir-faire de la marque. DUW est un acronyme de « Deutsche Uhrenwerke », c’est le gage d’un mouvement allemand avec tout ce que cela suppose de rigueur.

Nomos Tetra Neomatik 175 ans d'horlogerie à Glashütte

L’assemblage, l’empierrage et le réglage des calibres sont des opérations manuelles accomplies au sein de l’atelier de chronométrie de Glashütte. La qualité est irréprochable : une platine trois-quarts plaquée rhodium avec un soleillage poli, mais aussi le nervurage typique de Glashütte, sans oublier le perlage aussi spécifique à la marque. On pense aussi au « NOMOS-Swing-System », un échappement spécifique créé en 2014 par les ingénieurs de la marque en partenariat avec l’université technique de Dresde.

La cerise sur le gâteau ? Il y a quatre nouvelles Tetra disponibles dans quatre couleurs de cadran : noir, bleu, rouge, et ma favorite “off white”, un blanc cassé bien réussi, qui va à merveille avec la couleur bleue choisie pour les index. Les Nomos Neomatik Tetra son proposées sur le beau bracelet en cordovan au prix de 3.060€. À ajouter au prix un supplément si vous optez pour le bracelet acier, ou le bracelet sport, en acier également.

Nomos Tetra Neomatik 175 ans d'horlogerie à Glashütte

NOMOS TETRA NEOMATIK

CARACRTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Boitier : Acier

Diamètre : 33 x 33 mm

Epaisseur : 7,2 mm

Verre : glace saphir

Cadran : Blanc cassé, noir, bleu ou rouge

Etanchéité : 50 m

Mouvement : DUW 3001

Réserve de marche : 43 heures

Bracelet : Shell Cordovan

Prix : 3.060€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less