fbpx
PANERAI LUMINOR CHRONO

PANERAI LUMINOR CHRONO L'essence du chronographe Panerai

Quelle meilleure nouvelle que de célébrer le retour des chronographes chez Panerai en 2021 ? Certes leur existence a toujours été, notamment par le mythe de la Mare Nostrum, ou encore quelques mono-poussoir 8 jours de réserve de marche, mais ils n’étaient pas vraiment au centre de l’attention. Et pourtant, Panerai les a remis en avant au début de l’année 2021 dans leur forme la plus “classique” lors du salon Watches & Wonders (digital, bien entendu) et nous vous les dévoilions sommairement lors de la présentation annuelle des nouveautés. Il est aujourd’hui venu le temps d’en dire un peu plus sur l’offre de chronographe avec les Panerai Luminor Chrono.

Panerai Luminor Chrono

Nous découvrions au début de l’année la nouvelle collection Luminor Chrono chez Panerai. Trois interprétations d’un chronographe simple et moderne, toujours dans sa ligne Luminor. Le premier j’ai nommé la référence (un amateur Panerai connaît toujours quelques références) PAM01109 au cadran noir, PAM01218 avec un cadran blanc, et PAM01110 à cadran bleu.

Reprenons par la base la plus simple. Qu’est-ce qu’une Luminor chez Panerai ? L’origine de la Luminor remonte à la fin des années 40 quand Panerai retire progressivement le Radium des index pour y apposer une bonne couche de tritium. L’architecture de la montre est unique et se saisit en un instant : un pont protège couronne, des cornes façonnées dans le même bloc d’acier que le boitier format coussin, sans oublier la lunette plate et élargie. On retrouve tous ces éléments caractéristiques, sans fioritures autres. Deux aiguilles ou plus, un large cadran lisible et éclairé, une ouverture de 44mm.

Sur ces Luminor chronographe, il faut ajouter à la recette florentine quelques éléments. Pour incorporer l’idée de chronographe tout en ne bousculant pas les proportions et l’équilibre de la montre, les boutons poussoirs se trouvent à l’opposé de la position de la couronne. Laissant ainsi pleinement respirer un des grands éléments graphiques, le dessin du protège-couronne. Cette disposition est évidemment similaire à celle des chronographes de la collection Submersible.

On découvre d’autres éléments de style pour ces trois pièces étanches à 100 mètres, notamment une échelle tachymétrique « base 1 000 » qui vient prendre place sur le rehaut et qui permet de calculer la vitesse moyenne sur une distance définie, ici en kilomètres ou en miles. On apprécie la largeur du rehaut, lui donnant ainsi le maximum de lisibilité. On retrouve sur les trois versions des cadrans “sandwich” très lisibles, petite seconde à neuf heures et totalisateur des 30 minutes du chronographe à trois heures. Les éléments liés au chronographe ont leur code couleur, sur la version cadran noir par exemple, le bleu prend place sur l’extrémité de l’aiguilles des secondes et l’aiguille du totalisateur. Histoire de prendre l’information en un clin d’oeil. Il est toutefois dommage de voir la mention “chronographe” sur le cadran qui à mon sens n’a pas sa place, puisque l’on sait très bien de quoi il s’agit lors de notre première rencontre avec la montre.

Panerai Luminor Chrono

Le gros supplément d’âme, et ma préférence personnelle, se trouve sur le cadran de la version cadran blanc PAM01218. Un cadran blanc, certes, mais à la texture papier très prononcé net qui me fait indéniablement songer à la scène des cartes de visite si mythique du film American Psycho (2000) réalisé par Mary Harron où les managers de la firme Pierce & Pierce se toisent sur la qualité du papier utilisé pour leurs cartes de visite.

Les trois versions sont motorisées par le nouveau calibre automatique manufacturé P.9200. Un calibre de chronographe qui bat à la fréquence de 28’800 alternances par heure et une réserve de marche de 42 heures. Pour tous ceux qui se posent la question de sa “source”, le mouvement P.9200 se fonde sur une base ETA avec un module de chronographe Dubois Depraz.

Un autre élément qui a son importance cette année se trouve à propos des bracelets. Interchangeables, proposés en cuir d’alligator ou de veau, mais aussi en caoutchouc. Plus remarquable, le nouveau bracelet en acier, dont la forme des maillons reprend le cintrage du pont protège-couronne. En option pour les versions noires et blanches, il vient nécessairement avec la version cadran bleu soleillé.

Des pièces évidemment dans la plus pure identité Panerai que l’on reconnait au premier coup d’oeil, et qui malgré leur taille importante conservent de belles proportions, un équilibre et des associations détails/finitions à la fois sur les cadrans et les boîtiers.

PANERAI LUMINOR CHRONO

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Diamètre : 44 mm

Épaisseur : 15,65 mm

Cadran : Noir, blanc ou bleu soleillé

Calibre : P.9200

Réserve de marche : 42 heures

Boitier : Acier

Glace : Saphir

Étanchéité : 100 mètres

Bracelet : Alligator noir sur version cadran blanc et noir;  bracelet acier sur la version cadran bleu soleillé

Prix : 8.900€ sur les versions alligator, 9.700€ sur la version bracelet acier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less