fbpx
MIDO MULTIFORT PATRIMONY CHRONOGRAPH

MIDO MULTIFORT PATRIMONY CHRONOGRAPH Héritage et identité Mido

Mido Multifort. Un nom qui ne devrait pas vous être inconnu, et pour cause nous vous présentions il y a quelques temps déjà la merveilleuse histoire de Mido et de tous les modèles qui proviennent de son riche passé. Multifort est un nom à retenir dans l’histoire de l’horlogerie, et depuis 2019 Mido a mis un point d’honneur à faire perdurer des designs qui viennent de loin dans sa ligne Patrimony. Comme c’était le cas plus récemment avec les Mido Multifort Patrimony, retour aujourd’hui sur le chronographe de la même famille.

Mido Multifort Patrimony Chronographe

MIDO MULTIFORT ET LE CHRONOGRAPHE

Lors de son apparition en 1934, Multifort témoigne de plusieurs savoir-faire importants à l’époque. Tout d’abord le fait d’avoir au poignet une montre étanche, anti-magnétique et résistante aux chocs. Un bon moyen de pénétrer le marché horloger d’alors, et de montrer sa valeur. Les premiers modèles furent à remontage manuel, mais quelques mois plus tard, le remontage automatique montrait déjà les possibilités de la marque. Efficace.

Mido Multifort Extra Super-Automatic - Selection de montres vintage chez Joseph Bonnie

Ce qui est intéressant revient à nouveau aux origines de la marque, car un grand nombre de Multifort possédaient un boitier de forme décagonal. L’empreinte d’une autre entreprise importante dans l’histoire des fournisseurs de Mido : Taubert & Fils. Taubert qui quelques années auparavant a racheté le très célèbre fabricant François Borgel.

Taubert était à l’époque un des fournisseurs les plus importants de boitiers étanches pour de belles marques telles que Movado, Mido évidemment, mais aussi Patek Philippe. C’est sous le nom de François Borgel que les boitiers de certains chronographes seront produits. Vous remarquerez d’ailleurs que certains détails pointus, en particulier sur le guillochage des boutons poussoirs des chronographes ont été retrouvés chez Mido et Patek Philippe.

Mido Multicenter chrono

Revenons à nos moutons. Multifort produit donc de très jolies montres, mais à ma connaissance le nom ne s’affiche pas sur les cadrans des chronographes. Quand on pense aux chronographes Mido, on songe aux noms Multichrono, Multi-centerchrono et autres montres chrono. Des pièces formidables aux beaux design, beaux cadrans bien proportionnés, boitier bien finis comme en atteste la forme des cornes.

MIDO MUTLIFORT PATRIMONY

La dernière fois que nous vous parlions de Patrimony, il s’agissait de la collection Multifort plus classique de montres 3 aiguilles et date, et bien que la collection soit vieille de plus de 85 ans, l’année 2019 signait le retour à des traits de caractère hérités du passé Multifort sous le nom Multifort Patrimony.

Les pièces Patrimony de la collection Multifort rendent hommage à certains traits caractéristiques des montres du passé Mido, tout en y incorporant la bonne dose de modernité. Mido propose aujourd’hui dans sa collection Multifort plusieurs variétés de chronographes. Mais à notre sens, le chronographe Patrimony est celui qui colle le plus à l’identité de la marque et ce, pour plusieurs raisons.

Mido Multifort Patrimony Chronographe

Tout d’abord le boitier. L’inspiration ne se cache pas, et elle puise sa source dans les Mido Multichrono des années 1930. On reconnait ce beau design en se focalisant sur les fines cornes. On ne peut pas passer à côté de leur très beau et large chanfrein qui vient apporter un détail non négligeable pour ce qui est à notre sens une partie trop négligée du boitier. Autre détail, la rencontre avec le boitier n’est pas nette mais “fuyante” conjointement au chanfrein. Ce qui offre un beau dynamisme à ce boitier de 42 mm.

En parlant de boitier toujours, tout en nous rapprochant de la fonction principale de cette montre, les boutons poussoirs nous rappellent la forme de ceux utilisés dans les années 1930. Au détail près que leur extrémité est plate et pas guillochée comme cela se faisait chez Mido, mais aussi chez Patek Philippe. Pas de hasard quand on sait que le fabricant était le même.

Pour aller de concert avec ce boitier, il faut évidemment un cadran de sens. L’oeil habitué remarque tout de suite la très agréable typographie MIDO qui n’est pas celle utilisée sur les montres des autres collections, mais qui est celle historique. À notre sens elle pourrait encore être utilisée partout, n’étant pas du tout hors du temps, bien au contraire. On trouve deux beaux sous-compteurs rainurés, petite seconde à neuf heures et totalisateur des 30 minutes du chronographe à trois heures. Vous remarquerez que les deux ont une échelle différemment dessinée. Supplément d’âme, ils sont légèrement en profondeur, car le plan du cadran est à “step” entre le tour d’heure et le reste du cadran.

On retrouve en périphérie une échelle tachymétrique que vient caresser l’aiguille type “alpha” des minutes.

Pour faire avancer ce chronographe et ces aiguilles, ce chronographe Patrimony est équipé du calibre 60 automatique Mido qui prend sa base sur un mouvement ETA. Celui-ci a été décoré et se dévoile à travers la glace saphir du fond, où l’on peut observer côtes de Genève et soleillage sur la masse, ainsi que perlage sur d’autres parties du mouvement. Comme son nom l’indique, il réserve une agréable réserve de marche de 60 heures.

Mido Multifort Patrimony Chronographe

La messe est dite ! Une très jolie montre bien pensée, dans l’héritage de Mido. À mon sens, une pièce un peu trop éloignée des proportions qui lui seraient parfaites, j’entends ici un diamètre plus proche des 40 et une épaisseur inférieure à celle affichée d’un peu plus de 15 mm. Mais le mouvement dicte aussi ses contraintes ici. Des bracelets plus fins et agréables gagneraient aussi à les mettre plus en avant. Notre intérêt se porte davantage sur la Multifort Patrimony acier et cadran noir, mais il existe également une version PVD or rose et cadran bleu ou ivoire. Des pièces proposées à partir de 1.850€. Un prix loin d’être absurde pour un mouvement suisse aux 60 heures de réserve de marche et les détails évoqués plus haut.

MIDO MULTIFORT PATRIMONY CHRONOGRAPH

CARACTÉRISTIQUES

Diamètre : 42 mm

Épaisseur : 15,2 mm

Mouvement : Calibre 60 (automatique)

Réserve de marche : 60 heures

Étanchéité : 50 mètres

Cadran : Noir sur la version acier/Bleu ou ivoire sur boite PVD or rose

Bracelet : Cuir noir sur la version cadran noir et ivoire, marron sur la version bleu

Prix : 1.850€ (acier) et 1.950€ (PVD or rose)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less