fbpx
menu
search

MIDO Multifort Patrimony Hier et aujourd'hui

Il y a quelques semaines, je vous parlais de la marque MIDO et de son histoire, qui méritent à mon avis de parler au plus grand nombre. D’une part parce que MIDO a produit de grands designs et parce que l’on retrouve dans son histoire ce que l’on aime chez toutes ses manufactures suisses qui se fournissaient chez les grands noms des fabricants de boite ou motoristes.

Aujourd’hui, cette histoire et ses designs se ressentent encore chez MIDO, en particulier au sein de la collection Multifort Patrimony que j’aimerais vous présenter.

MIDO Multifort

La MIDO Multifort apparaît en 1934 et constitue un tournant pour la marque qui passe d’une époque où elle se définissait notamment par des dessins engagés, des couleurs variées, à des designs plus contemporains. Elle s’inscrit alors davantage dans son temps.

MIDO Multifort

Il s’agit de la première MIDO équipée d’un mouvement à remontage automatique. Des mouvements qui apparaissent à partir de 1935 chez la marque.

La Multifort témoigne de plusieurs savoir-faire importants à l’époque. Il s’agit d’une pièce étanche, anti-magnétique et résistante aux chocs. Le moyen parfait de s’inscrire dans un marché horloger en pleine évolution, et de montrer sa valeur.

Publicité
Serica Watches - W.W.W.

Mais s’inscrire dans un paysage horloger, ce n’est en aucun cas changer d’identité, et on retrouve toujours des signatures de la marque, notamment chez un grand nombre de Multifort qui possédaient un boitier de forme décagonal et des cornes qui méritent le détour.

MIDO Multifort Patrimony

Bien que la collection soit vieille de plus de 85 ans, l’année 2019 signe le retour à des traits de caractère hérités du passé Multifort sous le nom Multifort Patrimony.

MIDO Multifort

Une collection qui certes s’inspire de cette belle collection vivante depuis un peu moins de 90 ans chez MIDO, mais qui nous présente évidemment tout ce que l’une montre contemporaine pourrait nous offrir, et même plus.

Cela vous paraîtra étrange, mais je veux commencer par vous parler des cornes de cette Patrimony. Aujourd’hui trop négligées à mon goût dans de gros pans de l’industrie, elles ont ici la particularité d’être facettées et polies avec une partie brossée partant de l’intérieur venant « mourir » sur les deux autres. À la manière d’une flamme en carrosserie automobile. Conférant ainsi un dynamisme naturel à la montre.

Ces jolies anses sont un héritage direct de ce pourquoi MIDO et ses Multifort ont été reconnaissables !

L’autre héritage ce trouve en périphérie du cadran, disponible ici en finition soleillée bleu nuit, anthracite et noir (version PVD or rose) : l’échelle pulsométrique. Une échelle qui plait aux docteurs, et dont je vais vous redonner ici explication. Souvenez-vous, nous vous avions parlé des différentes échelles du chronographe il y a quelques temps déjà.

MIDO Multifort

Soyons d’emblée clair : c’est plus simple avec un chronographe. Mais tout a fait possible sur une 3 aiguilles date. Notons d’abord que nous sommes en présence d’une échelle pulsométrique graduée pour 30 pulsations. Quand l’aiguille des secondes passe midi, on commence à compter le pouls souhaité…jusqu’à 30 pulsations. Et quand la 30ème se produit, on lit sur l’échelle. 65 pour moi au moment où je vous parle. Un jeune adulte en bonne santé en somme.

Vous voyez, on peut encore jouer au docteur.

MIDO Multifort

D’autres beaux détails sont à observer sur les différents secteurs de cette pièce. Je pense notamment aux aiguilles « seringues » qui survolent la minuterie et les chiffres arabes en applique luminescents et rappellent des détails de pièces Multifort des années 1940 et 1950.

À l’intérieur bat le calibre 80. Il repose sur une base ETA C07.621/2836-2 et a le bon côté de proposer une réserve de marche de 80 heures. Soit le double de ce que proposent en général des mouvements similaires. Un calibre que l’on peut observer à travers le fond transparent de cette Multifort Patrimony.

Ces pièces sont proposées sur des bracelets en cuir que MIDO surnomme « patina », non pas parce qu’ils sont patinés, mais bien car il s’agit de peaux naturelles qui n’ont reçu aucun traitement. Au porteur, donc, de faire le plus gros du travail. Autre détail appréciable : le bracelet présente une boucle assez fine.

Une pièce proposée à 740€ (820€ pour la version PVD or rose) avec le choix du cadran bleu ou gris anthracite. Un prix très intéressant et assez concurrentiel quand l’on regarde ce que l’on a au poignet. Tant au niveau des finitions que du mouvement.

Caractéristiques

Diamètre : 40mm

Mouvement : Calibre 80 (automatique)

Réserve de marche : 80 heures

Étanchéité : 50 mètres

Cadran : Anthracite/Bleu sur boite acier et noir sur boite PVD or rose

Bracelet : Cuir patiné noir/marron « gold »(sur acier) et brun (PVD rose)

Prix : 740€ (acier) et 820€ (PVD or rose)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less