fbpx
CITIZEN PROMASTER JP2000-08E

CITIZEN PROMASTER JP2000-08E Une plongée dans le Grand Bleu

La Citizen Promaster est la montre professionnelle par excellence, que l’on remarque au premier coup d’oeil par ses formes et ses courbes, sans trop comprendre à quoi tout ça peut bien servir. En cherchant un peu plus, on comprend vite qu’il s’agit d’un profondimètre, et que cette Promaster a un passif, aussi bien historique que sur le grand écran.

La collection Citizen Promaster

Comme son nom l’indique, cette collection Citizen s’adresse davantage à des personnes qui souhaiteraient tirer tout le potentiel d’une montre professionnelle. Une famille de montre qui apparaît progressivement au cours des années 1980, avec l’Aqualand, modèle qui nous intéresse aujourd’hui, en 1985, puis l’Altichron qui mesure comme son nom l’indique, des altitudes, qu’elles soient positives, ou négatives pour les férus de spéléologie.

La dernière appartient au monde du ciel, la Promaster Sky, et permet via un réglage par satellite de mettre à jour de nombreuses informations, mais aussi de réaliser quelques calculs.

CITIZEN PROMASTER AQUALAND JP2000-08E

C’est donc en 1985 que Citizen présentait la première montre de ses collections équipée d’un profondimètre. Vous voyez, l’excroissance du boitier à neuf heures ? Il s’agit précisément de cela. C’est à cet endroit que l’information de pression est relevée avant d’être affichée sur l’écran digital. C’est une première pour une montre digitale quand la montre arrive sur le marché en 1986. A noter qu’il existait aussi une Aqualand avec affichage analogique du profondimètre via une aiguille centrale. Ce qui doit être aussi sympathique à utiliser.

Citizen Promaster Aqualand JP2000-08E

Il s’agit d’un véritable outil de plongeur, dans la mesure où l’on peut mettre en place une alarme en fonction d’une profondeur pré-définie ainsi qu’un temps de plongée pré-définie. Sans oublier qu’elle enregistrera votre profondeur maximale ainsi que votre temps de plongée. Pas étonnant qu’Enzo Molinari l’utilise. 

Enzo Molinari, pour ceux qui ne sont pas encore intimes avec lui, est un plongeur un peu particulier. Il est le protagoniste du film Le Grand Bleu, réalisé par Luc Besson et sorti en 1988, qui retrace la rivalité entre Jacques Mayol et Enzo, apnéistes de renom aux caractères trempés. Ce dernier est interprété par Jean Reno et portera la version titane/revêtement noir au poignet. Qui devient ainsi la plus désirable.

Certes, depuis la fin des années 1980, quelques détails ont changé dans l’évolution technique du mouvement et sa batterie, mais la montre reste profondément la même dans son design et ses possibilités.

Détail important pour tous ceux qui emploieront véritablement la montre pour plonger, on trouve sur le bracelet, extensible pour une combinaison d’ailleurs, des tables de plongée “No Decompression Limit” établies par la U.S. Navy. Sur la gauche, une échelle des profondeurs maximales s’étalant de 12 à 45 mètres, et à droite en orange un nombre de minutes. Voici comment la comprendre : si vous partez plonger et que vous ne dépassez pas les 24 mètres (i.e votre profondeur maximale sur cette plongée est de 24m), il faut savoir qu’en dessous de 40 minutes passées sous l’eau aucun palier de décompression ne sera nécessaire. Mais si vous dépassez ces 40 minutes, il faudra en effectuer.

Citizen Promaster Aqualand JP2000-08E

Seul petit bémol à mon avis, la préhension de la lunette est assez difficile, ce qui est bien dommage pour une montre de plongée où l’utilisation de cette-dernière peut avoir une grande importance.

Une pièce disponible au prix de 470€ sur le site de Citizen.

Citizen Promaster Aqualand JP2000-08E

CITIZEN PROMASTER JP2000-08E

Caractéristiques techniques

Boitier : Acier

Diamètre : 44 mm

Verre : glace minérale

Cadran : noir

Etanchéité : 200 m

Mouvement : Quartz C520

Bracelet : Caoutchouc

Entrecorne : 24 mm

Prix : 470€

3 réponses à “CITIZEN PROMASTER JP2000-08E”

  1. Nemo dit :

    Ca va les rhabs ? Vous testez vraiment les produits ? Alors pourquoi vous inventez des caractéristiques qui n’existent pas ?
    Ou avez vous pu bien voir que cette Aqualand JP2000-08E possédait un verre sapphire et que ce serait un mouvement “eco drive” et donc solaire ?….
    En deux secondes on trouves des informations fiables directement chez le constructeur: verre minéral et surtout pas d’éeco drive sur cette plongeuse qwartz à pile bouton CR2016 au lithium…
    https://www.citizenwatch.eu/fr/produit/jp2000-08e/

    • Les Rhabs vont bien merci ! Merci pour votre commentaire, constructif. Force est de constater qu’il y a eu une interversion entre deux produits je pense au moins sur ces caractéristiques là. Et oui nous avons toujours les montres pour les essayer, et celle-ci est même une montre personnelle. Mais vous avez entièrement raison et cela a été rectifié dans l’article, pas de mouvement eco-drive et verre minéral. En revanche pour les tables qui sont sur le bracelet, j’avais lu que leur “mise à jour” datait de 1993. Mais ça a peu d’importance par rapport au reste !

      Merci pour votre attention,

      Bonne journée,

      Nicolas

  2. Nemo dit :

    Sans compter que mon Aqualand de 1986 est aussi équipée d’une NDL “No Decompression Limit” soit disant “inventée en 1993 par l’US Navy” selon vos dires?
    Comment voulez vous qu’on croit….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Chopard L.U.C Perpetual Twin

Abonnez-vous à la news des Rhabilleurs

Ne ratez rien de nos publications, soyez les premiers informés de nos événements

expand_less