fbpx
menu
search
Chopard Mille Miglia

Chopard Mille Miglia L'essence du chronographe chic

S’il est bien une collection à la fois sportive et élégante que j’apprécierais toujours, c’est bien la Mille Miglia chez Chopard. Si on parle sport et élégance, le dernier gros lancement dont nous vous avions parlé était Alpine Eagle. Mais la Mille Miglia continue de faire son chemin, et je trouve qu’on n’accorde pas assez d’attention à cette montre qui pourtant possède toutes les caractéristiques d’une pièce désirable, utile, et portable au quotidien.

Chopard et la Mille Miglia

Le co-président de Chopard Karl-Friedrich Scheufele est un amoureux d’automobiles anciennes. Comme vous devez vous en souvenir, nous l’avions suivi lors de la Mille Miglia en 2018. Ce que nous apprécions tout particulièrement c’est observer le rapport de Karl-Friedrich Scheufele avec l’automobile et de voir qu’il “roule” ses engins. Il “tape” même un peu dedans parfois. Cela ne veut pas dire qu’il n’y prête pas la plus grande attention, bien au contraire.

Après tout, si ces voitures étaient capables de remporter des championnats à toute allure il y a quelques décennies, elles peuvent encore assumer quelques vibrations dans les tours.

Quand le père de Karl-Friedrich Scheufele est arrivé à la tête de Chopard en 1963, tout a (presque) commencé. Si je dis “presque”, c’est parce que Karl Scheufele et son fils Karl-Friedrich ont toujours eu pour habitude de concourir à la Mille Miglia. Hommes de passion vous disais-je.

Porsche 911 Type 993 Turbo - Chopard Mille Miglia Cadran Argent

Déjà dès 1984, Chopard sponsorise le Grand Prix de Dallas. Avant de devenir sponsor et chronométreur officiel de la Mille Miglia en 1988. Une belle histoire qui dure depuis plus 30 ans. C’est à ce moment même qu’apparaît le célèbre chronographe Mille Miglia. D’ailleurs, saviez-vous que chaque équipage de la Mille Miglia s’en voyait offrir une ? Avec, de surcroît, la gravure du numéro d’équipage ?

Il s’agira de la première montre en 1998 à bénéficier d’un bracelet en caoutchouc à la surface ‘pneu’.

Chopard Mille miglia : un chronographe equilibré

C’est bien une Chopard. Elle ne peut donc jamais seulement être “sport”. Elle est aussi élégante par ses finitions, son diamètre de 42mm qui, grâce à une belle harmonie, se ressent sur mon poignet de 17cm davantage comme un 40mm.

L’autre attractivité se trouve dans le cadran et sa composition. Tout d’abord la finition de celui-ci, et le choix ne manque pas. Les 2 versions que nous avons portées, couleurs noire et argentée, possèdent une finition satinée circulaire du plus bel effet. A mon sens cela participe subtilement au dynamisme et à l’effet de vitesse, véritable état d’esprit du chronographe Mille Miglia.

Pour ceux qui veulent retrouver le bouchonnage de certains tableaux de bords, la Race Edition de 2018 ne pourra que vous satisfaire, et pour ceux qui souhaitent s’identifier à un pays courant à la “Mille Mille”, les Racing Colours tranchent.

Ajoutez donc à cela les 2 sous-compteurs, la petite seconde, et surtout ses chiffres arabes luminescents, et l’harmonie entre classicisme et modernité est toute trouvée.

À l’intérieur, on trouve un mouvement ETA modifié par Chopard, et surtout certifié Chronomètre par le COSC. J’espère d’ailleurs (et ça devrait arriver incessamment sous peu) que les Mille Miglia recevront aussi des mouvements Fleurier Ebauches. Fleurier Ebauches, ce n’est pas un détail à prendre à la légère, cela représente la volonté de Chopard de produire en interne ses mouvements pour les montres produites en série importante. Un gage de qualité encore un cran au-dessus de ce à quoi la marque nous a déjà habitué.

Pour conclure, le chronographe Mille Miglia de Chopard, c’est avant tout une montre avec une identité forte, qui n’a pas déteint avec les années, et qui propose à mon sens une équation réussie entre savoir-faire, modernité et un univers automobile dont le charme n’est pas prêt de s’éteindre.

C’est finalement un peu se mettre derrière le volant de cette Porsche 718 RSK Spider, et se délecter des notes aiguës du flat-4.

Chopard Mille miglia Classic chronograph : caractéristiques

Mouvement : Chronographe, 42 heures de réserve de marche, certifié par le COSC

Diamètre : 42mm

Étanchéité : 50 mètres (on notera la couronne vissée)

Cadran : Noir, argenté ou bleu en finition satinée circulaire

Bracelet : Caoutchouc noir (profil pneu) ou Cuir de veau noir

Prix : 4.980€

2 réponses à “Chopard Mille Miglia”

  1. Avatar Pierre dit :

    Merci pour l’article qui résume en tous points l’état d’esprit et l’essence de ce chrono hors pair !
    Je possède celle avec le cadran bleu satiné et je ne peux me passer de contempler les différents reflets.
    Le diamètre de 42 mm n’est absolument pas “Trop”, juste parfait !
    Enfin, j’ai marié ce chrono avec un bracelet “Rallye” cognac Joseph bonnie du plus bel effet : Une MERVEILLE vous dis je !
    Bravo pour l’article et les photos : Continuez !
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less