fbpx
menu
search

21 Juillet 1969 Il y a 50 ans, L'Homme et la montre marchaient sur la lune

Aujourd’hui est une date anniversaire d’importance, celle du premier pas de l’Homme sur la lune. Celle de l’Homme portant la montre. Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins devenaient des légendes vivantes, les Etats-Unis prenaient un ascendant psychologique déterminant sur la Russie sur fond de Guerre Froide et l’Omega Speedmaster devenait la Moonwatch. La voix de Frank Sinatra chantant « Fly me to the Moon » ne résonnerait désormais plus jamais de la même manière.

Neil Armstrong - Alunissage 1969

En cette date anniversaire, nous n’allons aujourd’hui pas tenté de rivaliser avec le travail de titan réalisé par Anthony Marquié et Grégoire Rossier, auteurs du livre Moonwatch Only, mais simplement célébrer ce lundi de gloire 1969 qui a tenu le monde en haleine à notre manière.

Omega présente aujourd’hui la première Speedmaster moderne équipée du calibre 321 et Constance Tournier, de qui nous apprécions énormément le travail, présente elle une série de tirages limités de la véritable Moonwatch : La référence 105.012. Joyeux anniversaire.

Constance Tournier - Omega Speedmaster 105.012 - Anniversaire Premier Homme sur la Lune

Omega Moonwatch 321 Platinum

Depuis le début de l’année et la ré-édition du célèbre calibre 321 qui équipait la Speedmaster de 1957 jusqu’à la 145.012, les suppositions vont bon train. Alors que de nombreux amateurs, moi y compris, pariaient et espéraient non tant secrètement une ré-édition de la véritable Moonwatch, Omega en a décidé autrement.

Omega Speedmaster Pre-Moon - Calibre 321

Voici donc la nouvelle Speedmaster Moonwatch 321 Platinum. Comme son nom l’indique, ce chronographe est doté d’un boîtier satiné et poli de 42 mm façonné à partir d’un alliage spécial en platine et or. Il s’inspire du boîtier asymétrique des Speedmaster de 4e génération avec ses cornes incurvées typiques et repose sur un bracelet en cuir noir fermé par une boucle déployante. Forcément, c’est très propre.

Publicité
Serica Watches - W.W.W.
OMEGA Speedmaster Moonwatch 321 Platinum

La lunette en céramique noire affiche son échelle tachymétrique en émail blanc. contraste intéressant j’imagine. On note également le célèbre Dot Over Ninety qui refait son apparition et qui en ravira certains à n’en pas douter.

Le cadran à degrés de cette édition anniversaire est réalisé en onyx, dont le coloris noir profond contraste avec l’or blanc 18K des index et des aiguilles. Une alliance luxueuse et certainement très efficace !

OMEGA Speedmaster Moonwatch 321 Platinum

On aurait pu selon moi s’arrêter là, mais Omega, en cette date anniversaire à encore une fois pris l’option d’être plus voyant, un peu plus « in your face », comme diraient nos amis américains qui ont marché sur la lune.

Les trois sous-compteurs sont en effet en météorite. Des inserts en véritable météorite lunaire. Je vois bien l’esprit, le calibre 321 ayant équipé toutes les célèbres Speedmaster ayant voyagé dans l’espace avec les missions Gemini et Apollo et marché sur la Lune il y a 50 ans.

Je ne suis cependant pas certain que la Moonwatch avait besoin de ça. Mais je suis forcément biaisé tant les choix esthétiques qui nuisent à la lisibilité sont des détails qui ne me parlent pas. Idem pour le fond saphir qui laisse apparaître le calibre 321, malgré l’élégance de son architecture.

J’aurais donc (très personnellement) préféré un fond plein, des sous-compteurs en onyx et une police de « TACHYMÈTRE » avec un « Short C ». L’alliance onyx et or blanc du cadran et des aiguilles semble néanmoins des plus réussie. Malgré ces détails des sous-compteurs et du fond, j’avoue avoir terriblement envie de voir cette nouvelle Speedy 321 et de la passer au poignet.

C’est promis, le jour où cela arrive, je vous en donnerai des nouvelles…

Constance tournier : Omega Speedmaster 105.012

Plus abordable, et plus proche de la référence qui donna à jamais ses lettres de noblesse à la Moonwatch, voici la 105.012 et son bracelet flat links, par Constance Tournier.

Une idée murie depuis quelques temps déjà pour celle qui avec quelques crayons à papier, son talent et des centaines d’heures de travail, redonne vie aux designs iconiques de l’horlogerie de la plus belle des manières.

Nous avons rencontré Constance il y a un moment maintenant et avons tout de suite été touchés par son travail. Nous vous la présentions d’ailleurs il n’y a pas si longtemps et je vous encourage même à retourner faire connaissance.

Tous les détails qui font cette Speedmaster sont là : cadran à marche, logo Omega en applique, police de la lunette et fameux « Dot Over Ninety ». Nous retrouvons même ici également un bracelet à maillons plats et une trotteuse du chronographe de type « drop tail ». Tout ce qu’on aime en fait.

Constance Tournier - Omega Speedmaster 105.012 - Anniversaire Premier Homme sur la Lune

Mais ce n’est pas tout. Cette vénérable Omega Speedmaster est marquée par les traces du temps. Un challenge que Constance à relevé avec brio. Qu’il s’agisse d’un accroc sur l’insert en aluminium de la lunette ou sur la boîte en acier, ou le vieillissement d’un index tritium qui s’empâte et a du mal à gravir sa marche, chaque détail reproduit ici contribue à donner à cette oeuvre le supplément d’âme qu’elle mérite.

Le positionnement des aiguilles de la montre n’est pas non plus laissé au hasard : 05h37, l’heure à laquelle Neil Armstrong et « Buzz » Aldrin sont remontés à bord du module lunaire. La position des aiguilles du chronographe non plus : 2h 36min 40s. Soit le temps exact passé par les astronautes d’Apollo 11 sur la Lune.

Constance Tournier - Omega Speedmaster 105.012 - Anniversaire Premier Homme sur la Lune

Une oeuvre anniversaire en édition limité disponible sur le site de Constance. 69 tirages sont disponibles en chaque taille : 40x60cm ou 50x70cm, avec ou sans Lune.

Une bien belle manière de célébrer 50 ans d’alunissage et la naissance d’une légende.

Time Magazine - 1969

Sur ce, je vous laisse, nous sommes le 21 juillet, il est temps de mettre une Speed et d’écouter Frank Sinatra…

Une réponse à “21 Juillet 1969”

  1. Avatar Maxime dit :

    Encore un bien bel article Messieurs Les Rhabilleurs!

    je trouve vraiment cette speed anniversaire magnifiques, mais son prix est exorbitant…
    J’aime beaucoup la lunette en céramique, j’aimerais bien la voir arriver comme option sur les versions standard de la speedmaster, un peu comme le verre saphir ou hésalite ou le fond plein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less