menu
search

Créer une montre Ep.2/5 Un mouvement et un Design...

L’épisode précédent était l’occasion de réfléchir et de se poser des questions. Et nous avons beaucoup réfléchi. Il est maintenant grand temps de laisser place à l’action.

L’envie est bien là et vous pensez savoir où vous allez pour apporter une vraie pierre à l’édifice ? Great.

Une fois l’envie cadrée, le processus de création enfin peut démarrer.

Tout est possible, tout est encore à faire, la page est blanche. Si vous êtes Patek Philippe, A. Lange & Söhne ou toute autre véritable manufacture horlogère qui intègre verticalement sa production, vous pouvez commencer à dessiner et vous soucier plus tard du mouvement mécanique qui animera votre montre. Sinon, ce sera l’inverse. 

Quel calibre peut donc me permettre de réaliser ce que je veux ?

Le mouvement définira en effet la position des complications sur le cadran et le nombre de sous-compteurs. On peut évidemment décider de ne pas ouvrir un guichet de date sur un cadran ou de masquer le totalisateur des heures d’un mouvement chronographe.

On peut aussi créer une pièce heure/minute sans afficher la seconde, mais si l’on est un tant soit peu sérieux, ce n’est pas vraiment partir sur des bases saines.

Publicité

Votre choix s’arrête sur un calibre en particulier qui répond à vos attentes ? le travail de design peut réellement commencer. Le rêve prend des proportions physiques, les idées prennent formes. Sur papier d’abord, en cire ensuite, étape essentielle pour se rendre compte des volumes et des proportions de l’objet au poignet.

L’ouverture de la boîte, celle du cadran, l’épaisseur de la carrure et la forme du verre, le fond de boîte, le dessin de la lunette, la taille de l’entre-corne, l’ouverture des angles, les courbes et le choix des finitions, c’est à ce stade que tout prend forme et que ces décisions sont prises.

Et je ne parle même pas du cadran, car c’est évident, vous y passerez des jours et des nuits avant de penser en être satisfait…

Certains détails pourront encore être ajustés ultérieurement, mais pas tous. Plus vous vous soucierez des micro-détails qui n’intéressent à priori que vous, au dixième de millimètre près, et plus vous aurez des chances de voir naître cette montre telle que vous l’imaginez. Aussi belle et aboutie que dans votre esprit. Et ce n’est pas une mince affaire.

Elle vous plaît ? Elle vous semble équilibrée et vous pensez qu’une certaine magie peut opérer ? Vous êtes prêts à aller plus loin. 

Il est maintenant temps de trouver les bons fournisseurs, ceux qui deviendront des partenaires…

Vous l’aurez peut-être compris : cette histoire de création d’une montre est évidemment la nôtre. Nous la vivons depuis plus d’un an et ne sommes plus très loins du levé de rideau. Si vous nous lisez, si vous nous connaissez un peu, c’est à vous que nous souhaitons la présenter en priorité.

Vous souhaitez suivre l’aventure de près et être parmi les premiers qui découvriront le résultat ? Il suffit de nous laisser vos coordonnés et nous n’y manquerons pas…

Vous en voulez plus ? Retrouvez tous les articles de cette série dans notre dossier spécial : créer une montre

7 réponses à “Créer une montre Ep.2/5”

  1. Maxime dit :

    Mon petit rituel du matin est toujours d’ouvrir votre site devant mon premier café de la journée.
    Forcément j’ai foncé tête baisser lire cette article espérant glaner quelques informations sur votre projet.
    Rien de concret dans cette article (je parle de croquis de votre futur montre ou de premier clichés) même s’il a tout son sens dans votre manière d’aborder le sujet étape par étape afin qu’il ne bénéficie pas seulement à vous mais aussi à ceux qui souhaiteraient un jour se lancer.

    Hâte d’en savoir plus en tout cas!

    • C’est exact Maxime, cette série d’article à pour but d’expliquer la démarche que nous avons suivi et certains écueils, afin d’en faire bénéficier les amoureux qui aimeraient demain se lancer dans l’aventure… Ce n’est pas que nous ne souhaitons pas partager plus d’éléments tangibles avec vous, mais simplement parce que la belle s’affûte et bénéficie encore de quelques modifications et finitions supplémentaires qui décale légèrement notre planning d’origine. Nous choisissons donc volontairement d’attendre encore un peu afin de vous présenter un produit abouti dont nous seront très fiers !

  2. Ludovic dit :

    Bonjour Les Rhabilleurs,

    De même que Maxime vous avez piqué ma curiosité, je suis impatient d’en savoir plus! Quand pensez-vous présenter la belle?

    • Bonjour Ludovic,
      Nous sommes tout aussi impatients de vous présenter le résultat de cette aventure !
      Le rideau sera vraisemblablement levé tout début juin, avec pour vous la possibilité de découvrir les prototypes finaux un petit peu avant 🙂
      Bonne journée et à très bientôt,
      Jerome

  3. Ludovic dit :

    Merci pour votre réponse Jérôme, début juin c’est demain que on développe ce type de produit… bon courage pour le reste du travail à faire alors! Il faudra nous faire rêver 😉
    Bonne journée,
    Ludovic

  4. Vincent C dit :

    C’est une belle surprise que de découvrir votre projet, j’avais pris connaissance du premier article sans me rendre compte de l’état d’avancement.

    Je me plais déjà à imaginer le résultat, sans nul doute un savant mélange de classe, de précision et de références.

    Nombre de question me viennent à l’esprit mais je me garde le plaisir de découvrir les réponses au fil des prochains articles.

    Félicitations pour la démarche, hâte de connaître les specs et de voir le résultats 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less