menu
search

Nomos Autobahn : Vraiment design, purement horloger.

Nous y revenons fréquemment, tant l’alliance entre recherche design et vraie démarche horlogère n’est pas monnaie courante. Un exercice auquel il faut bien avouer qu’une nation excelle et tire largement son épingle du jeu : l’Allemagne. Dans le berceau de Glashütte où les manufactures horlogères se succèdent mais ne se ressemblent pas, la plus jeune et la plus Bauhaus des maisons horlogères allemandes conserve sa fraicheur et ose de nouveaux dessins et de nouveaux calibres. Nous avons eu en main et au poignet leur modèle le plus récent, nommé Autobahn Neomatik Date. Voici un aperçu de ce que ça donne et de ce que nous en avons pensé.

Nomos Autobahn - Sportgrau

Nomos Autobahn Neomatik 41 Date : Un nouveau design chez Nomos

Comme toute jeune marque qui sait faire preuve de sagesse et de vision à long terme, la manufacture Nomos est prudente sur ses designs. Elle à bien raison. Prendre le temps de la création est en effet essentiel lorsqu’on souhaite construire une marque et une image cohérente, surtout lorsque cette dernière tire son épingle du jeu avec des dessins qui sortent des sentiers battus d’un certain classicisme horloger qui peine aujourd’hui si souvent à se renouveler.

Alors on prend le temps et c’est très bien ainsi. On joue avec les tailles de boîtes, parfois avec le mouvement, souvent avec les couleurs de cadran, mais surtout on instaure les créations sur le long terme dans les consciences collectives. Ce n’est pas un hasard si Tangente, Club, Orion et Ludwig sont aujourd’hui des noms qui résonnent de façon familière : Glashütte ne s’est pas dispersé.

L’introduction d’Autobahn n’est donc pas anodine et bien évidemment réfléchie. Autobahn, un mot en trois syllabes, prononçable par (presque) tout le monde. Ultra-basique pour la langue de Goethe. Sa signification ? Autoroute. Ne vous inquiétez pas, comme d’habitude chez Nomos, le nom n’apparaît pas sur le cadran.

Publicité

Nomos Autobahn - Sportgrau

Une dénomination qui se comprend beaucoup plus aisément lorsqu’on s’imagine un instant de nuit au volant d’une Audi S8 sur une autoroute allemande sans Geschwindigkeitsbegrenzungen. Comprenez ici : « limitation de vitesse ». Toute de suite moins facile à prononcer de manière fluide et détendue à la première tentative, n’est-ce pas ?

Nomos Autobahn - Sportgrau

Les huit segments de l’anneau central délimitant les heures de 8 à 4h s’illuminent en bleu, entrecoupés des touches oranges des aiguilles. Il est assez évident d’y voir une référence à un indicateur de vitesse.

Nomos Autobahn Neomatik 41 Date : Un calibre que l’on commence à connaître

Effectivement, nous avons déjà vu le calibre DUW6101 en action, alimenter les collection « Update ». Il s’agit du très grand (35.2mm) mais très plat (3,6mm) calibre automatique de la maison. Il permet grâce à un anneau de date placé autour du mouvement de positionner la date bien en périphérie du cadran, mais aussi de conserver un profil de boîte fin et élégant. Bingo.

Nomos Autobahn - Sportgrau

Conclusion

Une inspiration automobile subtile et légitime, ne serait-ce que par la nationalité de la manufacture. Nomos ne recrée pas ici un compteur de vitesse mais bien une montre de sport, lisible, élégante dans son profil et étanche. Comme d’habitude, et nous nous en réjouissons, ce travail esthétique se double d’une réalisation horlogère sans faille, des plus plaisantes. Le calibre s’adapte parfaitement au design, ou devrais-je plutôt dire : le design au calibre.

Une nouvelle création qui connaît déjà 3 déclinaisons de cadrans, du plus sportif « Sportgrau », totalement à l’aise en doudoune avec des Van’s qui jouent la couleur pourpre, au plus sobre cadran plaqué en argent blanc qui ne laisse véritablement apparaître l’anneau central que lorsque celui-ci s’illumine.

Nomos Autobahn - Sportgrau

Avec un prix de vente conseillé de 3.800€, voici un petit bout de très belle horlogerie aux traits bien à lui, pour les amateurs qui n’ont pas peur de sortir des sentiers battus. Si en plus les autoroutes du Nord de l’Allemagne vous rappellent de bon souvenirs, une option qui peut-être très cool  !

2 réponses à “Nomos Autobahn : Vraiment design, purement horloger.”

  1. JB dit :

    Quelle déception cette autobahn, qui n’est encore qu’un énième exercise de style de la marque. Tout le monde attendait cette montre sport mais au final elle ne propose guère plus que la Club. Boîte polie (pas top pour le sport), lisibilité médiocre à cause de l’aiguille des minutes fine, luminova trop peu appliqué sur les aiguilles et terriblement inutile sur la partie supérieure du cadran, pas d’innovation sur le bracelet… Cette montre n’apporte rien de nouveau et ne rempli pas son brief.

  2. Dominique Henrot dit :

    Personnellement je trouve que cette nouvelle Nomos sort vraiment de l’ordinaire, tout en restant dans le style Bauhaus que j’affectionne particulièrement. D’ailleurs certains n’aiment pas. Ce qui démontre qu’il y a bien un style et non un design prudent qui plairait à tout le monde. Oui, heureusement que tout le monde n’a pas les mêmes gouts !
    Aussi, cela m’interpelle. La création et la réalisation seraient allemandes. Aussi bien le boitier que le bracelet. Le mouvement serait inhouse, réalisé en interne. Pouvons-nous trouver une meilleure montre de manufacture pour le prix proposé ?
    Les montres suisses, ou faussement d’une autre nationalité comme les grosses montres Italienne, me semblent de moins en moins désirables. Une part importante, comme les boitiers, seraient réalisés en Asie et la plupart des mouvements emboités seraient de qualité médiocre. Tel serait le cas sur certaines IWC, par exemple, que l’on veut nous vendre à un prix avec trois chiffres avant la virgule, alors qu’il n’y a qu’un Sellita d’emboité !
    Voilà une suggestion de sujets, l’origine des pièces et la qualité des mouvements emboités. Sans doute explosif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less