menu
search

Oris Divers Sixty-Five : Déjà un classique

Il y a des montres qui marquent les esprits, une magie qui opère parfois au poignet. Non, ces montres n’ont pas toutes soixante ans, la preuve. Ces succès parfois fulgurants que l’on retrouve à bien des poignets sont la résultante d’une équation dont les inconnues sont difficiles à anticiper, c’est d’ailleurs pour cela qu’on les appelle « variables ».

Ces succès peuvent avoir différentes sources, c’est évident, dont deux me semblent néanmoins indispensables : celle d’avoir un beau produit entre les mains, équilibré et bien fini, ainsi que le besoin de répondre aux attentes d’un marché, même si ce n’est pas à sa sortie. Royal Oak et Daytona, je pense à vous.

Le diver Sixty-Five d’Oris, malgré sa jeunesse, fait indéniablement déjà partie de celles dont on connait le nom, sorte de référence dans sa catégorie. Elle répond en effet à un triple besoin qu’elles sont aujourd’hui de moins nombreuses à assouvir : celui de proposer une montre de plongée élégante et fine fabriquée par une maison historique à un excellent rapport qualité / émotion / prix.

Oris Diver Sixty-Five : Ce qu’on en pense en quelques mots

Comme quelques images parlent souvent plus que de longues paroles, voici en condensé, ce qui nous semble important de savoir sur cette Oris Divers Sixty-Five.


Dit comme ça, c’est vrai que ce n’est pas bien compliqué : une belle montre de sport, certes, mais qui par ses proportions, finitions et finesse est aussi à l’aise en chemise blanche qu’en boardshorts, sur acier, bracelet Nato ou cuir. Une capacité d’adaptation qui la fait définitivement passer dans cette catégorie fermée des montres qui peuvent accompagner un homme en toutes circonstances.

Et pour ceux dont le coeur balance déjà côté vintage, celle-ci aura tout de même le mérite de pouvoir vous accompagner en vadrouille, lorsque les pépites d’un autre temps deviennent trop fragiles, plus assez étanches ou commencent simplement à représenter, malgré elles, des sommes beaucoup trop importantes pour être jouées ainsi, en haute montagne ou sur un jet-ski….

MN Straps - Bracelets Marine Nationale - Oris Diver Sixty-Five

3 réponses à “Oris Divers Sixty-Five : Déjà un classique”

  1. Greg dit :

    Très sympa cette vidéo ! D’accord avec vous sur toute la ligne sur cette diver 65 et en effet il ne manque que le 38mm. Pour avoir essayé les 36 et 40, l’une est vraiment petite compte tenu de la lunette et l’autre ne se place pas idéalement sur un petit poignet (16,5). Donc oui, 100x oui le 38mm est un sweet spot sur une montre comme celle ci compte tenu de sa faible ouverture et de la longueur des cornes…

  2. Alexandre dit :

    Bonjour
    J’ai le modèle movember
    Et je dois dire que j’en suis très content
    Merci pour ce bel article

  3. Alexandre dit :

    Bonjour
    J’ai le modèle movember, et j’aimerais bien acheter le bracelet marine nationale dont vous nous avez parlé.
    J’hesite entre le bleu marine avec un liseret rouge, et le vert bronze avec un liseret jaune.
    Votre avis : lesuel prendriez-vous ?
    Encore merci pour vos articles si intéressants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less