menu
search

Baselworld 2018 : Breguet joue dans toutes les catégories

Baselworld 2018 est une fois de plus l’occasion pour Breguet d’exprimer son savoir-faire et son identité si particuliers. Cette année, comme toujours, beaucoup d’élégance, d’émail et de haute-horlogerie. Mais pas seulement. Un peu de sport aussi. Ce qui n’est pas sans me déplaire, éternel amateur de montres sportives avec ce soupçon d’élégance que si peu ont réussi à transmettre. Un peu de sport, donc, pour la collection Marine, mais aussi du tourbillon, de l’émail et de beaux guillochés pour les Classiques tant appréciées.

Baselworld 2018 : Breguet Marine 5517

Indéniablement ma préférence à moi pour cette édition 2018 de Baselworld.

Baselworld 2018 - Breguet Marine 5517 Packshot

La dernière fois que nos vous parlions d’une Breguet Marine, il s’agissait d’une grande Dame. Vous savez, une certaine Breguet à équation marchante. Une pièce incroyable, délivrant l’équation du temps non pas par un compteur d’avance ou de retard mais directement à partir d’une aiguille centrale. Revenons à nos moutons.

La gamme Marine se rafraichit, c’est indéniable. Vous remarquerez les nouvelles anses apparues depuis cette Marine équation marchante. Résolument plus sportives, et couplée aux 40mm de diamètre du boitier, elles viennent réduire la taille de la boite au poignet, et font s’échapper la montre du côté classique de la collection qu’elle n’a pas.

Ce que j’apprécie aussi, c’est ce nouveau travail sur le cadran. Disponible en ardoise soleillé (vous remarquerez d’ailleurs que le soleillé part du haut du cadran), argenté ou bleu, il vient apporter une nouvelle source de jouvence à la collection. Sur les cadrans argent (or rose) et bleu (or blanc), on retrouve un doux guilloché central de vagues. Le cadran ardoise n’est réservé qu’au boitier en titane. Les index sont particuliers, romains en appliques, mais à l’intérieur de ceux-ci viennent se dessiner les chiffres romains en SuperLuminova. Les images parlent d’elles-mêmes.

Et c’est tout, pour cette version en titane, rien de plus. C’est ça qui fait le charme de cette pièce, d’arriver à percevoir aisément une Breguet Marine, réellement sportive tout en étant très fine et élégante.

On trouve à l’intérieur de ces montres le mouvement maison 777A automatique délivrant 55 heures de réserve de marche. Et que l’on peut apercevoir au dos. Il intègre un spiral en silicium.

Baselworld 2018 : Breguet Marine Chronographe 5527

Dans la continuation de ce rafraichissement de la collection, les montres sont proposées en version chronographe.

Baselworld 2018 - Breguet Marine Chronographe 5527 Cadran

On conserve les nouveautés du cadran de la trois aiguilles que je viens de vous présenter, ainsi que les mêmes associations couleur/boitier. Dans un diamètre de 42,3mm toutefois. On retrouve la disposition des cadrans du chronographe d’autres pièces de la collection actuelle. Un compteur des trente minutes à trois heures qui vient « embrasser » le totalisateur des douze heures à six heures. Une petite seconde vient s’ajouter à neuf heures. Visuellement, les trois sous compteurs sont de tailles différentes, et cela vient apporter une certaine originalité au cadran.

Baselworld 2018 - Breguet Marine Chronographe 5527

Pour faire vivre tout ça, le calibre automatique 582QA. Le calibre 582 devrait vous rappeler quelque chose. C’est lui-même qui équipe (entre autres) un certain Type XX. Ces compteurs de tailles différentes me font alors penser à certains Type XX « Big Eye » avec un sous-compteur de taille augmentée pour plus de lisibilité.

Baselworld 2018 :  Tourbillon Extra-Plat 5367

Revenons un peu à du Classique Breguet chers amis. Pour l’occasion, c’est d’une pièce exceptionnelle dont je voudrais vous parler.

Baselworld 2018 - Breguet Tourbillon Extra Plat 5367

Baselworld 2013 signait l’arriver d’un tourbillon extra-plat pour Breguet. Combinant à la fois le savoir-faire de la marque en terme de montres plates, mais aussi en matière de tourbillon. Nous ne sommes pas chez n’importe qui tout de même. Breguet avait alors réuni les deux dans une est même pièce, ajoutant une réserve de marche à neuf heures. J’adore personnellement cette pièce, mais je souhaitais aussi la voir sans réserve de marche. Un tourbillon « et puis c’est tout ».

Ici, le tourbillon ne pouvait pas venir seul, alors il est venu accompagné d’un sublime cadran en émail grand feu. Détail toujours aussi plaisant de ce cadran, les aiguilles heures/minutes excentrées pour être en harmonie avec le tourbillon.

Pour faire vibrer ce tourbillon, le calibre 581, qui n’est autre que l’évolution que le calibre de 2013 sans indication de la réserve de marche. Ce calibre délivre ici 80 heures de réserve de marche. Ce qui est impressionnant pour une montre tourbillon, et qui a été rendu possible grâce à un barillet monté sur roulements à bille, sans oublier un travail au niveau de l’échappement et l’utilisation de silicium pour réduire les frictions.

Bon, tant qu’on y est, on a toujours autant de plaisir à porter la Classique 5157, dont nous avons vu à ce Baselworld une nouvelle version en or rose.

Baselworld 2018 - Breguet Classique 5157

Elle incorpore du silicium dans son spiral et son ancre et son guilloché « Clous de paris » rend le regard amoureux. Et ça nous a rappelé quelques bons souvenirs de ce délicieux Breguet Classic Tour à Londres en compagnie de Breguet.

Breguet a une fois encore réussi à présenter de la très haute horlogerie et un véritable héritage en terme de métiers d’art. Tout en rafraichissant d’une manière sportive et élégante sa collection Marine. Pour ne pas me déplaire.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less