Home Actualité Horlogerie

Seiko : il est (Grand) temps de remettre les pendules à l’heure !

Jérôme
Le 14 septembre 2015
S

Seiko, Grand Seiko, Crédor. Ces noms vous parlent ? Vous les connaissez sans les connaître ? Vous êtes un peu perdu tant le nombre de modèles, de gammes et de technologies produites par ce géant sont diverses et variés ? Je comprends. Ne vous inquiétez pas nous allons éclaircir un peu tout cela dès maintenant et en profiter pour vous présenter quelques-uns de nos coups de cœur que nous sommes aller chercher directement à la source, au Seiko Center et dans ma boîte à montres.

NDLR : Si tu es à la recherche de ta personnalité et porte une montre à la boîte de 53mm aux indices diamants pour te faire accepter par une communauté de pairs au goût douteux, cet article ne s’adresse pas à toi.

Trêve de plaisanteries, mettons les choses au clair tout de suite : Oui, Seiko est une Manufacture horlogère au sens le plus noble et littéral du terme. Ils développent, conçoivent, fabriquent et assemblent leurs mouvements et montres « In-house ». Seiko fabrique ses mouvements de A à Z, maîtrise 5 technologies, utilise ses propres alliages pour ses rotors, fabrique ses cadrans, ses aiguilles et jusqu’à son propre lubrifiant. Je confirme, on ne fait pas mieux dans la catégorie « Manufacture ».

Son Histoire remonte à plus d’un siècle, est riche en innovations et a failli coûter à elle seule la vie à l’horlogerie Suisse lors de la tristement célèbre « crise du Quartz ».

Je continue ? Très bien. Le premier compteur de temps à quartz portatif au monde ? Seiko, 1964. Le premier Prix du concours de Genève et le Titre de « Meilleure montre-bracelet chronomètre mécanique » ? Seiko, 1968. La première montre chronographe automatique au monde à être dotée à la fois d’un embrayage vertical et d’une roue à colonne ? Seiko toujours en 1969 avec son calibre 6139.

Vous commencez à comprendre ? Je répète tout de même pour les deux jet-setteurs du fond qui n’ont pas bien écouté et pour qui Seiko est encore synonyme de « Petite montre à quartz » sans prétention : Ouvrez bien les yeux et les oreilles.

SEIKO - MM Pro 1000m

Pour comprendre Seiko il faut avant tout comprendre quelques aspects de la culture nippone qui fascinent le monde entier à bien des égards. L’engagement total, la recherche de perfection et l’humilité en font parti intégrante et ont fortement contribué au développement de ce qu’est aujourd’hui devenue la Manufacture Seikosha de 1892.

Fidèle à ces valeurs ancestrales, Seiko innove, encore et toujours pour créer des mouvements toujours plus performants en quête de la précision ultime. Ils maîtrisent plus de technologies que quiconque. Mécaniques, automatiques et quartz bien évidemment, mais n’hésitent pas aller plus loin en créant les mouvements hybrides Kinetic, GPS Solair et Spring Drive.

Le résultat ? Une gamme gargantuesque qui couvre tout le marché et au sein de laquelle on peut se perdre si on n’a pas les idées claires ? Je vous le concède. Mais aussi et surtout un savoir faire, une expertise et une intégration verticale de toute la chaîne de production qui permet à Seiko de rester extrêmement compétitif sur tous les segments et de nous proposer ses modèles au « prix juste ».

Ayant vécu au Japon et partageant nombre de leurs valeurs, peut-être suis-je biaisé ? Peut-être. Mais si pour vous aussi la recherche de perfection est un art, et l’humilité un luxe dans une société où l’on doit crier de plus en plus fort pour se faire entendre, prenez le temps de revenir à l’essentiel un instant. Sans préjugé, sans buzz et sans coup marketing.

Sans plus attendre je vous propose plutôt de juger  par vous même sans forcément rentrer trop dans les détails pour ne pas vous influencez outre mesure :

Grand Seiko SBGR053 :

Simple, efficace et extrêmement bien travaillé à tous les niveaux. Le choix du noir et blanc est volontaire afin de ne pas vous distraire. Prêtez particulièrement attention au travail de la boîte. Ces facettes polies et brossées qui forment les cornes ? Ce W inversé de profil ? Pur ADN Seiko.

Les appliques, le guichet date, les aiguilles dauphines, et la grande seconde :  rien ne manque. Tout en humilité et en simplicité cette boîte cache néanmoins l’un des mouvements automatiques de manufacture les plus précis du monde (norme Chronométrique Grand Seiko : -3 /+5s /j),  au delà du COSC (-4/+6s /j).

Ce mouvement qui bat à 28.800 Alt / h dispose d’une réserve de marche de 72h, d’une résistance magnétique de 60 gauss et est étanche jusqu’à 10ATM (100m). What else ? Verre saphir traité anti-reflets et fond vissé, tout ça dans une boîte de 37mm. La quintessence de la montre et du travail bien fait en toute “simplicité” ? Je vous l’accorde.

Grand Seiko SBGJ001G :

On garde les même codes et les valeurs de chez Seiko et on rajoute une complication GMT, animée cette fois par  le mouvement Hi-Beat 9S86, primé au Grand Prix de Genève en 2014. La pure tradition Grand Seiko.

Grand Seiko SBGJ001G GMT

Grand Seiko SBGA011 : Snowflake.

Pourquoi Snowflake ? Ben voyons regardez bien ce cadran ? Les artisans de chez Seiko ont souhaité recréer la texture d’une neige fraîchement tombée, et je peux vous dire que c’est réussi. Fermez les yeux. Vous êtes dans un Ryokan sur les hauteurs de Kyoto. Calme absolu, tranquillité, sérénité. Vous faites coulisser la porte qui donne sur le jardin et voyez au loin le mont Daimon-ji. Tout est recouvert d’une couche de neige fraîche. Vous pouvez rouvrir les yeux, je pense que vous avez compris.

Grand Seiko - SBGA011 Snowflake

Seiko Marine Master 300 SBDX001

Un mouvement de manufacture Seiko 8L35 (version non décoré du calibre Grand Seiko 9S55) dans un boîtier monocoque de plongeuse légendaire ? Je ne vous en dis pas davantage étant donné que je compte bien vous en présenter une revue détaillée prochainement. Quelques photos néanmoins en guise d’apéritif.

Seiko SDGZ013 Panda Chronograph Limited Edition (500 pièces)

On reprend en quelque sorte les attributs d’une 6139 qu’on a tant aimé, dans une version contemporaine de ce chronographe légendaire doté d’une roue à colonne et d’un cadran panda. Edition limitée à 500 pièces pour le 50ème anniversaire des chronographes Seiko (1964-2014). Enjoy.

Seiko - Chrono panda 8L35

La liste est évidemment très longue et je m’arrêterai là pour aujourd’hui afin de pas déborder sur vos 10 minutes quotidiennes de Rhabilleurs.

J’espère avoir pu vous aider à y voir plus clair au sein de la gamme Seiko. Le message du jour étant bien entendu que Grand Seiko, production haut de gamme de la manufacture rempli des critères d’exigences en terme de design, de finitions et de qualité au delà de bien des standards et comparable à ses équivalents helvétiques. Je vous encourage donc à ouvrir votre horizon et à aller voir ça de plus près.

Après tout, nous ne boudons pas Ferrari pour son appartenance au groupe Fiat pendant près de 50 ans ? N’est-ce pas ? Il est donc sans doute temps d’arrêter de regarder Seiko à travers le prisme de sa production de montres à quartz des années 80. Vous verrez, vous serez les premiers conquis…