Home Actualité Horlogerie

Panerai Luminor 8 Days PAM560 : Digne représentante de la Maison Florentine

Nicolas
Le 27 juillet 2017
I

Il est de ces montres qui nous plaisent, tant elle représentent des codes horlogers importants que par leurs finitions, pour un prix qui n’est pas hors de portée, ni en désaccord complet avec la pièce. Ces montres sont aujourd’hui rares, et nous constatons parfois des montres proposant peu de charme et de désir dans leur composition, à des prix fous. Ici, pas de partenariat avec la marque, loin de là, mais une initiative personnelle visant à rendre à César ce qui est à César. Et la présentation d’une belle pièce, la Panerai Luminor 8 Days, a.k.a PAM560. 

La “brillante” histoire de la Luminor

Le Luminor, c’est originellement le nom d’une nouvelle substance luminescente qui vient remplacer le Radiomir, réalisé à base de radium. Composée de tritium, un isotope de l’hydrogène, pour les physiciens que nous sommes, Panerai la brevète le 11 janvier 1949. Une gamme de montre s’en suit, portant le nom Luminor.

Panerai

La fin de la Seconde Guerre mondiale permet d’en finir avec le développement de la Luminor. Celle-ci se caractérise par des codes mythiques : son pont protège-couronne, ses cornes fabriquées dans le même bloc d’acier que le boîtier en forme de coussin,  similaire à celui de la Radiomir 1940, ainsi que la lunette plate et élargie. Les modèles actuels dotés d’un boîtier de ce type appartiennent à la collection Luminor 1950.

Les boitiers actuels de la collection Luminor sont nés au début des années 1990, en 1993 pour être précis, suite à l’entrée de l’Officine Panerai (son nom officiel depuis 1972) sur le marché civil. En effet, auparavant, les montres étaient réservées à un usage strictement professionnel.

Panerai Luminor 8 Days

Voici la Panerai que j’ai choisi de vous présenter aujourd’hui. Pour quelles raisons ? Parce que je crois, à la vue de tous les produits du marché, qu’une telle montre sort du lot.

Panerai Luminor PAM 560

D’abord parce que c’est une Panerai. Cela implique une belle histoire, riche en plongeurs aux chaussures lourdes (la semelle était en plomb) et en militaires méditerranéens. Ce qui entraîne donc, malgré l’évolution des modèles, une structure et des formes qui sont uniques, et fidèles dans les rangs de la marque depuis des décennies.

Le boitier est le descendant légitime de la Luminor 1940, avec l’évolution que constitue le protège couronne depuis le début des années 1950. Sans compter que l’on reste sur du 44mm, donc plus proche de l’esprit d’origine que certaines pièces aujourd’hui en 42mm, superbe certes, mais moins en accord avec la corde sensible de la marque.

Ce qui la rend légitime et unique aux yeux d’un grand nombre de personnes, est ce “vrai” esprit Panerai. Au delà du boitier et du protège couronne, les deux seules aiguilles qui survolent ce cadran “Sandwich” en font une pièce très désirable.

Outre cet esprit pur, le mouvement qui se cache derrière fait aussi partie du charme. Un mouvement mécanique à remontage manuel, nom de code P.5000, entièrement manufacturé par Panerai à Neuchâtel, et délivrant un agréable 8 jours de réserve de marche. Un mouvement fiable et performant, donc.

Cette PAM560 est aujourd’hui vendue 5.900€, ce qui ne me semble pas déraisonnable à la vue des tarifs pratiqués aujourd’hui pour des montres similaires. Par “similaires” j’entends pièces horlogères qui ont de belles finitions, une âme, et un mouvement de manufacture qui sort du lot. Attention, je ne dis pas non plus que 5.900€ n’est pas une importante somme d’argent, ça l’est, bien entendu.

Je dis simplement que si l’on veut se faire plaisir avec une pièce intemporelle à l’esprit bien trempé, ce n’est ici pas totalement impossible…