Home Comprendre l'horlogerie

Omega Globemaster Master Chronometer : 1000 Gauss Are Not Enough

Jérôme
Le 20 mars 2017
C

C’est un rendez-vous un peu particulier que nous vous proposons aujourd’hui, celui d’un test grandeur nature comme nous les aimons. Après avoir testé l’étanchéité d’une pélagos dans les vagues de l’océan atlantique et la résistance aux chocs et à l’eau froide d’une Seamaster avec Hugo Charbit sur son Wake, voici venu le moment de tester la resistance anti-magnétique d’une Omega Globemaster.

Vous connaissez notre sensibilité à fleur de peau lorsqu’il s’agit des aventures de l’agent secret au service de sa Majesté ? Nous avons en effet grandi avec James, lu toutes les nouvelles de Ian Fleming et vu les films… en boucle. C’est d’ailleurs très certainement un peu (beaucoup) grâce à lui que nous avons eu très jeune cette envie de voyager et d’apprendre l’anglais avec une once d’accent écossais. Vous saisissez l’ambiance ?


“Une montre Omega et un test de resistance grandeur nature ? L’opportunité était bien trop belle pour ne pas imaginer Q confiant à l’agent 007 une pièce d’équipement “anti-magnetique” dont évidemment il devra prendre le plus grand soin…”

METAS & Anti-magnétisme

Revenons au coeur du sujet un instant, vous avez sûrement entendu parler de la certification METAS et de l’appellation de “Master Chronometer” ? Une certification complémentaire au COSC menée par un organisme indépendant. Objectif  : garantir une resistance magnétique jusqu’à 15000 Gauss.

Omega Globemaster Annual Calendar

Pour ceux et celles qui ne se seraient pas encore familiarisés avec cette unité de mesure, sachez que c’est énorme. Une véritable montre de James Bond. Le magnétisme de l’aimant du disque dur de votre ordinateur portable ou des enceintes colonnes 3 voies de chez Cabasse que vous chérissez et qui est responsable de la grande majorité des montres “magnétisés”ne représentent  pourtant pas plus de quelques “Gauss”. La montre d’un ingénieur travaillant dans un laboratoire de physique des particules ne subira quant à lui que rarement un champs magnétique supérieur à 1000 Gauss.

Pour être clair, si vous vouliez venir à bout des 15.000 Gauss, vous devriez passez un IRM avec votre montre au poignet, bras solidement attaché à la table afin de ne pas éclater le verre sur l’intérieur du tube en un mouvement brusque. Car oui, le mouvement serait violent.

Le Centre D’essais de la SNCF

Afin de ne pas transformer une salle d’IRM en une expérience pleine de dommages collatéraux façon X-Men et Magneto, nous avons testé cette Omega Globemaster aux bancs d’essais de la SNCF qui disposent d’électro-aimants puissants pour tester la resistance magnétique des matériaux utilisés dans la fabrication des trains et des rails de chemin de fer.

Bien évidemment, après avoir soumis la pièce à différents champs magnétiques, nous avons à nouveau vérifié sa précision chronométrique qui n’a nullement été altérée. Mission accomplie. 

Nous pouvons donc vous garantir aujourd’hui la précision inaltérée de ces pièces en conditions “réelles”. Si vous voulez faire dormir votre Master-Chronomètre  sur vos enceintes de salon ou sur votre laptop, l’accrocher au mur avec un aimant ou affronter un orage magnétique, cela devrait bien se passer.

Avis aux amateurs de précision aux allures d’agents secrets, nous avons ici une option sérieuse pour vos prochaines missions…