Home Événements Baselworld 2017

Baselworld 2017 : MeisterSinger ose quelques folies

Nicolas
Le 26 mars 2017
V

Vous connaissez notre attrait pour les montres mono-aiguille MeisterSinger. Pour cet affichage de l’heure qui permet, d’une certaine manière, de voir défiler la journée à un rythme différent que notre voisin et ses trois aiguilles. Une certaine idée de la relativité…Baselworld 2017 amène de belles choses pour MeisterSinger, et rien de superflu. Des pièces aussi bien que des évolutions que l’on pouvait réellement attendre d’eux. La belle et grande nouveauté est que la Salthora devient plus sportive que jamais, et même un peu plongeuse…La Neo, qui n’existait qu’en 36mm (ce qui était grandiose) prend des gallons et évolue en 40mm. Enfin, la Circularis, avec son mouvement de folie, s’est autorisée une réserve de marche. Allez, laissez moi vous guider.

Nouveauté Baselworld 2017 : MeisterSinger Salthora Meta X

Salthora. Quel beau nom pour annoncer l’heure sautante. On la connaissait avec son design mêlant classicisme et esprit  MeisterSinger. Mais, alors que le classicisme persiste et que la montre fait toujours la fierté de sa collection, une nouvelle pièce apparaît. Et pas n’importe laquelle. Si j’évoque une lunette tournante en céramique avec index luminescents, cela vous met-il sur la voie ? Oui, la Salthora adopte une nouvelle boîte bien sportive, ce qui lui va plutôt bien.

Baselworld 2017 - MeisterSinger Salthora Meta X

Le cadran, comme le mouvement, n’a pas changé. L’heure sautante se lit toujours dans un guichet à midi, et les minutes sur le cadran grâce à l’aiguille principale. Une lunette tournante apparaît, mais pas seulement. La boîte évolue, et le fond vient notamment se faire plus épais, pour pouvoir gagner en étanchéité. Rassurant. Surtout qu’elle peut supporter une pression équivalente à 20 bar. La base pour commencer à s’immerger. C’est pourquoi la couronne devient vissée et que des réhauts apparaissent pour la protéger.

Baselworld 2017 - MeisterSinger Salthora Meta X

On ne peut que féliciter une transition réussie entre une montre plus classique et une autre définitivement sportive, tout en gardant une âme élégante et fidèle à MeisterSinger.

Prix de la MeisterSinger Salthora Meta X (bracelet cuir) : 3200€
Prix de la MeisterSinger Salthora Meta X (bracelet maille milanaise) : 3500€

Nouveauté Baselworld 2017 : MeisterSinger Neo Plus

Nous vous présentions la Neo il y a déjà quelques temps, et cette pièce avait été pour nous un véritable coup de coeur. Rien de superflu, que le nécessaire. Légèreté et sobriété. Tout ce que nous désirons, parfois. Ici, pas de gros changements, mais tout de même pas rien. Il est vrai que je m’emballe parfois en disant qu’une nouveauté ne doit pas se résumer d’une année sur l’autre à seulement changer la couleur d’un cadran ou la taille d’un diamètre, entre autres.

Baselworld 2017 - MeisterSinger Neo Plus

Mais dans ce cas précis, passer de 36 à 40mm apporte un vrai changement, et lui va tout aussi bien. Les deux montres restent pertinentes chacune de leur côté, même avec 4mm de différence.

Prix de la MeisterSinger Neo Plus : 1295€

Nouveauté Baselworld 2017 : MeisterSinger Circularis Power Reserve

Une nouvelle complication qui vient alimenter de plus belle le mouvement Circularis déjà prestigieux. Un mouvement complètement In-house, ici encore. Si on parlait réserve de marche ? 120 heures. Ça commence à être intéressant, et il serait évidemment dommage de ne pas faire apparaître cette belle fonctionnalité au travers d’une complication. Une réserve de marche par exemple ?

Baselworld 2017 - MeisterSinger Circularis Power Reserve

C’est maintenant chose faite. Ici pas de sous compteur, mais une indication par aiguille progressive, se trouvant à neuf heures sur le cadran, et graduant les 120 heures. Je peux affirmer qu’il faut prendre du temps pour accumuler toute l’énergie dans les barillets. Mais pour 5 jours de tranquillité (je plaisante, il est aussi agréable de remonter sa montre), c’est un mal nécessaire.

L’équilibre du cadran n’est pas rompu, car cette complication vient s’intégrer plutôt discrètement au sein de ce cadran. Dommage cependant que sur les versions de cadrans proposées les chiffres index soit brillants. Cela vient, à mon sens, légèrement diminuer une pièce qui est sans fausse note.

Prix de la MeisterSinger Circularis Power Reserve : 5490€

Notre avis

Comme d’habitude, la déception n’existe que très peu quand on découvre des nouveautés chez MeisterSinger. On ne peut qu’apprécier le petit risque qu’a pris MeisterSinger de sortir du design classique qu’on lui connaissait, en s’essayant à une montre typiquement MeisterSinger, mais avec la griffe du baroudeur et du plongeur. Mais qui passe à l’action avec élégance, heures sautantes obligent. La Neo Plus, quant à elle, était à mon avis une pièce qui manquait à la collection, surtout que la version 36mm est vraiment appréciée dans le paysage horloger.

Les collections évoluent mais l’esprit reste immuable, que demander de plus à une marque horlogère aujourd’hui ? Laissez moi réfléchir. Pas grand chose de plus.