fbpx
INTRODUCTION : CHRISTOPHER WARD

INTRODUCTION : CHRISTOPHER WARD Quand l'Angleterre rencontre la Suisse

Le Royaume-Uni était autrefois l’un des centres de l’horlogerie européenne les plus importants. C’était avant que la Suisse ne prenne le devant. Cependant, au cours de la dernière décennie, j’ai vu l’horlogerie britannique faire un grand retour. D’une part, des marques historiques ont été ressuscitées. D’autre part, de nouvelles marques ont été créées et sont devenues populaires. L’une d’entre elles est Christopher Ward, créée en 2005. 

Christopher Ward est le genre de marque qui se démarque de l’intense concurrence en offrant une finition exceptionnelle pour le prix. Bien que leurs premiers modèles n’aient pas été les plus innovants (d’un point de vue visuel), la marque a commencé au fil du temps à créer son propre ADN que l’on retrouve aujourd’hui dans l’ensemble de son catalogue. Dans cet article, nous allons donc nous pencher sur les principales caractéristiques de la marque en examinant trois modèles différents. 

La philosophie de la marque 

Christopher Ward est aujourd’hui connu pour de nombreuses choses, par exemple son bon rapport qualité-prix, son excellente construction et ses designs modernes. Mais la marque est avant tout connue pour être la première marque de montres vendue exclusivement en ligne. Bien que cette pratique soit aujourd’hui populaire, la vente directe de montres au consommateur par le biais de son site Web a permis à Christopher Ward de réduire ses prix de vente. Cela a permis à la marque d’atteindre rapidement un large marché. 

Le premier modèle de la marque, la C5 Malvern lancée en 2005, était l’une des premières montres automatiques d’une marque indépendante a être équipée d’un mouvement ETA 2824-2, un calibre dont la réputation n’est plus à faire. Il s’agissait d’un geste audacieux de la part de Christopher Ward, et la marque avait fait un grand pari. Si cela n’avait pas fonctionné, la marque n’aurait pas été beaucoup plus loin. Mais, contre toute attente, ce fut un grand succès et annonça le destin de Christopher Ward. 

Puis, en 2008, Christopher Ward a commencé à travailler avec Synergies Horlogères, une entreprise horlogère suisse de premier plan. Pour eux, Synergies a développé des calibres modifiés pour leurs séries C9 Jumping Hour et C900 Single Pusher. Le premier avait, comme son nom l’indique, un disque à heures sautantes et le second un chronographe monopoussoir. À l’époque, il était inédit pour une jeune marque indépendante de sortir de tels modèles. 

En 2014, Christopher Ward et Synergies Horlogères ont fusionné et le résultat de cette fusion a été la création du calibre interne SH21, ce qui en fait le premier mouvement interne commercialisé d’une marque britannique depuis 50 ans. Tous ces exploits sont relatés ici pour illustrer le dévouement de la marque à faire quelque chose de nouveau et de différent dans le monde de l’horlogerie indépendante. 

Aujourd’hui, Christopher Ward se concentre sur le développement de montres modernes au design CW propre. Les montres susmentionnées étaient étonnantes d’un point de vue technique, mais elles ne présentaient rien de révolutionnaire du point de vue du design. Mais 2014 c’était il y un moment et aujourd’hui, nous allons nous pencher sur trois modèles récents qui représentent mieux ce que fait Christopher Ward. 

La plongeuse : C60 Trident Pro 600 

CW a sorti de nombreuses montres de plongée depuis sa création et sa série Trident est de loin sa collection la plus populaire. Les montres Trident sont des montres de plongée professionnelles comme beaucoup de marques en fabriquaient dans les années 60 à 80. Elles sont devenues de nos jours de véritables montres de plongée à part entière.  La marque n’a cessé de s’améliorer à chaque génération. Elles existent maintenant avec différentes tailles de boîtier – 42 mm, 40 mm et 38 mm. 

La version que nous examinons aujourd’hui a un diamètre de 38 mm, une distance entre les cornes de 45 mm et une épaisseur de 12,7 mm. C’est plutôt fin pour une montre qui a une étanchéité de 600 mètres. Mais le plaisir ne s’arrête pas là : elle est équipée d’un mouvement Sellita SW200-1, d’un verre saphir de 3,4 mm d’épaisseur et d’épaisses couches de SuperLuminova  X1. Ce sont les caractéristiques standard d’une plongeuse professionnelle. 

Même si j’admets que l’emplacement du logo à 9 heures me pose problème, comme c’est le cas pour de nombreuses personnes, cela ne doit pas faire oublier que le C60 possède d’excellentes spécifications. Nous devrions noter que la marque a changé son logo plusieurs fois depuis, bien que cette ligne de montres de plongée ait toujours le même logo. (J’espère secrètement qu’ils le changeront dans une prochaine itération de la C60 Trident Pro).

Il y a deux traits caractéristiques qui font que la C60 est particulièrement bien faite : le design du boîtier et du cadran. Le cadran présente ce qui est devenu un design classique de Christopher Ward : des index facettés façon allumette, une aiguille des heures étroite et pointue, une longue aiguille des minutes et une aiguille des secondes avec un contrepoids en forme de… trident ! L’autre caractéristique du design est le boîtier Lightcatcher (marque déposée) avec son alternance unique de finitions polies et satinées. 

La C60 Trident Pro 600 est très confortable à porter grâce à ses dimensions raisonnables, ses cornes courtes qui se rabattent vers le poignet, le tout donnant à la montre un aspect compact. Même si je souhaiterais que le bracelet soit plus fin, le fermoir est équipé d’un système de micro-réglage sans outil. C’est très pratique pour ajuster la taille du bracelet pendant la journée sans être obligé de sortir nos outils. 

La Trident Pro 600 coûte 1 185€ sur le bracelet acier, 1 025€ sur les bracelets en tissu et 1 040€ sur un bracelet en caoutchouc. 

La montre d’exploration: C63 Sealander Auto 

La collection C63 Sealander a été lancée en 2021 et a rencontré un grand succès pour avoir proposée des montres aux dimensions plus raisonnables et en trois styles. La Sealander comprend un modèle automatique, un modèle GMT et un modèle Elite équipé d’un mouvement COSC. Tous les modèles sont livrés dans des boîtiers de 39 mm de diamètre et d’une distance entre les cornes d’environ 46 mm. Cette collection a été importante pour trois raisons principales : des boîtiers plus petits, un nouveau logo et une construction robuste. 

Christopher Ward a présenté cette collection comme étant destinée aux amateurs de montres qui ressentent l’appel de l’aventure. En particulier le modèle dont nous allons parler ici, l’Automatic, qui est décrit comme une montre de type “explorateur” (en référence à la Rolex Explorer 1). Christopher Ward n’hésite jamais à révéler de quelle marque ou de quel modèle elle s’est inspirée, et ce n’est pas différent dans ce cas. L’Automatic est définitivement une montre pour les explorateurs, qu’il s’agisse d’explorer notre ville ou des lieux exotiques à l’autre bout du monde. 

J’ai une affinité particulière pour ce type de montre. J’aime les montres d’exploration avec heure et date à lunette fixe qui offrent de nombreuses caractéristiques dont un boîtier de petit diamètre. L’Automatic est non seulement équipée d’un mouvement Sellita SW200-1, mais aussi d’un verre saphir, d’une bonne luminosité, d’un cadran lisible, et d’une couronne et d’un fond de boîte vissés. Un point clé à noter est le cadran émaillé blanc qui est magnifique en personne et dans toutes conditions d’éclairage. 

La sortie de la collection Sealander a également montré que Christopher Ward est à l’écoute de ses fans. Nombreux étaient ceux qui demandaient des boîtiers plus petits (beaucoup de montres Christopher Ward ont des boîtiers de 41 ou 42 mm) et un nouveau logo. La marque a répondu aux prières de ses fans en ramenant le diamètre du boîtier à 39 mm et en actualisant le logo qui est maintenant à midi et qui a un aspect beaucoup plus moderne. 

L’Automatic est disponible avec des cadrans blancs, noirs, verts et bleus et coûte entre 825€ et 985€ selon le bracelet choisi. Enfin, la marque vient d’annoncer une version 36 mm de la Sealander Automatic, répondant ainsi au besoin de ceux d’entre nous qui ont des petits poignets. 

La montre pour les voyageurs : la C65 Aquitaine GMT

La collection Aquitaine, sortie en 2022, est de loin la ligne de montres la plus raffinée de la marque. Nommée après la terre natale de Jacques-Yves Cousteau, Christopher Ward a encore affiné le design du boîtier pour le rendre plus fin et plus plat au poignet. Ces deux aspects sont vrais et visuels : il y a une ligne qui traverse le milieu du boîtier tout autour de la montre. D’une certaine manière, elle ressemble à une crêpe aplatie, et bien que cette image ne soit pas très appétissante, elle explique parfaitement la sensation que je ressens en portant cette montre.  

La collection Aquitaine se décline en deux modèles, chacun avec des couleurs de cadran et des finitions différentes. Il y a une plongeuse classique avec la lunette de plongée et une variante GMT avec une échelle de 24 heures sur la lunette. Les couleurs comprennent le bleu, le noir, le vert et le blanc crème, et elles sont proposées avec un bracelet en acier inoxydable, en cuir ou en caoutchouc. La plongeuse est livrée soit avec un boîtier en acier soit en bronze. 

Outre un nouveau boîtier, la collection Aquitaine se distingue par un nouveau design du cadran et des lunettes en saphir. Auparavant, Christopher Ward utilisait de l’acier inoxydable ou de la céramique pour les inserts de la lunette, mais elle souhaitait que la lunette ressemble à celle des premières plongeuses professionnelles des années 1950, notamment la Fifty Fathoms de Blancpain. L’insert de la lunette est d’ailleurs incurvé, ce qui ajoute encore à l’esthétique vintage. 

Le design du cadran présente un index en forme de triangle inversé à midi, des triangles plus ou moins carrés à 3 et 9 heures, et des index ronds partout ailleurs. Cet arrangement du cadran est nouveau pour cette collection comme l’est la teinte du lume sur certains modèles.  Par exemple, le cadran crème et noir utilisent un lume veilli. Le guichet de la date, doté d’un disque blanc, ajoute à l’esthétique vintage (Christopher Ward assortit normalement la couleur de la roue de la date à celle du cadran). 

Comme c’est désormais le cas pour toutes les montres Christopher Ward, l’Aquitaine est équipée de mouvements Sellita. La plongeuse est équipée du SW200-1 tandis que la GMT est dotée d’un SW330-2. La plongeuse en bronze est équipée d’un calibre SW200-1 certifié par le COSC. Toutes les montres ont un diamètre de 41 mm et une distance entre les cornes de 46,68 mm. La plongeuse a une épaisseur de 12,45 mm et la GMT de 12,70 mm seulement. Ces dimensions rendent la ligne Aquitaine confortable pour la plupart des poignets. 

Enfin, le prix de la plongeuse se situe entre 1.165€ et 1.340€, celui de la plongeuse en bronze entre 1.425 et 1.435€, et enfin celui de la GMT entre 1.465 et 1.640€ selon le bracelet que vous choisissez. 

Conclusion 

Comme j’espère que cet article l’a démontré, Christopher Ward est une marque qui innove constamment et répond aux demandes de ceux qui aiment avec du choix et une image de marque moderne. Après avoir proposé des mouvements uniques dans des boîtiers au design classique, la marque a évolué vers des montres-outils robustes et fonctionnelles. Elle continue d’innover et de se réinventer tout en offrant toujours une finition et une qualité de construction exceptionnelles pour un prix raisonnable. Si vous êtes amateur de montres-outils, je vous recommande de jeter un coup d’œil au vaste catalogue de la marque. 

Une réponse à “INTRODUCTION : CHRISTOPHER WARD”

  1. Maxime dit :

    Encore un bel article !
    Une marque dont on parle peu mais avec de belles prestations et qui a su se construire son identité.
    J’aurais aimé voir un point détaillé sur la dernière C60 Trident pro 300 qui, selon moi, est clairement leur meilleure diver, mais ça aurait peut être fait doublon avec la pro 600

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less