fbpx
STRAUM : INTRODUCTION

STRAUM : INTRODUCTION Une ode à la Norvège

Je ne sais pas pourquoi, mais ces deux dernières années, j’ai vu apparaître un certain nombre de marques qui viennent du nord de l’Europe. La Suède et les Pays-Bas font désormais partis de la liste des pays d’où proviennent des jeunes marques qui font parler d’elles, et nous pouvons maintenant ajouter la Norvège à cette liste. Créée il y a cinq ans, la marque Straum vient de sortir son premier modèle, l’Opphav. Une montre au design innovant qui présente une valeur sûre dans le monde saturé des jeunes marques.  

L’Origine de Straum 

Tout a commencé il y a un peu plus de cinq ans lorsque deux amis, Lasse et Øystein, designers industriels, décidèrent de créer leur propre marque de montres. Le duo a passé de nombreuses années à travailler sur une pléthore de projets, de la conception de bateaux au design d’emballage de produits alimentaires comme les glaces par exemple, en passant par la case UX design. Leur œil pour le design et l’innovation voulait se fixer sur quelque chose de différent et les deux amis cherchaient à se lancer un défi. Ils ne sont pas experts en horlogerie, ce qu’ils n’ont pas hésité à divulguer, et ont même dit qu’ils portaient rarement des montres jusqu’à récemment. Mais cela ne les a pas empêchés de créer leur propre marque car ils étaient fascinés par la mécanique des montres et se sentaient inspirés par leur amour de leur pays natal, la Norvège. Jusqu’à ce qu’ils créent Straum, je suis presque sûr que la Norvège n’était pas connue dans le monde de l’horlogerie et la marque pourrait vraisemblablement être la première de ce pays. 

Straum

Les propriétaires de marques avec lesquels je m’entretiens me disent souvent qu’ils ont un emploi à temps plein et que la création d’une marque de montres était en quelque sorte un projet personnel. Ayant tous deux une carrière à temps plein et une famille, Lasse et Øystein savaient dès le départ qu’ils voulaient prendre leur temps pour créer la marque et concevoir leur premier modèle. Ayant travaillé sur de nombreux projets de petite à très grande envergure, ils étaient tout à fait à l’aise pour tout faire eux-mêmes. Du design de la montre à la création de l’emballage en passant par la conception de leur site internet et la photographie des premiers prototypes. Ils sont très compétents dans tous ces domaines et la conception de leur site Web montre clairement qu’ils savaient ce qu’ils faisaient. 

Si je devais résumer leur philosophie et leur approche en une phrase, ce serait la suivante : bouger au rythme de la nature. Comme nous le verrons plus loin, Straum est une marque qui évoque la nature, qui nous rappelle notre lien profond avec les forêts, les lacs et les glaciers. Tous ces processus naturels qui mettent énormément de temps à prendre forme. La nature est, après tout, un acte magique d’équilibre (s’il n’y avait pas d’intervention humaine) et Lasse et Øystein ont voulu évoluer à un rythme naturel pour créer la marque. Ils n’étaient évidemment pas pressés et c’est le fait qu’ils aient pris leur temps qui, dans un sens, rend Straum et l’Opphav si étonnants et uniques. Ils n’avaient aucun délai à respecter et ont donc pu laisser libre cours à leur imagination. Ils ont financé leur propre entreprise, de sorte qu’ils ne devaient à personne d’expliquer ce qu’ils voulaient faire. Ils ont franchi chaque étape lentement, en travaillant les week-ends et les soirs. 

Leur Philosophie  

Lasse et Øystein ont tous deux grandi en passant beaucoup de temps dans la nature, à explorer les chaînes de montagnes et les lacs de Norvège. Quand ils étaient petits, leurs parents les emmenaient régulièrement camper et ils perpétuent cette tradition à leur tour avec leurs propres enfants. La nature joue donc un rôle important dans leurs vies et ils voulaient montrer leur passion pour celle-ci en créant l’Opphav. Leur objectif était d’inviter le porteur à faire connaissance avec le monde naturel norvégien et de l’encourager à se lancer dans de nouvelles aventures de son propre chef. En un sens, l’Opphav est un catalyseur pour l’aventure, et bien que nous ne puissions pas passer tout notre temps dehors, nous pouvons toujours y penser et en rêver par le biais de cette montre. Que nous préparions le dîner pour notre famille ou que nous soyons en réunion au travail, nous voyons et ressentons ce lien avec la nature. 

Straum

De plus, la paire voulait créer une montre qui deviendrait classique instantanément. Non pas qu’ils voulaient devenir une marque populaire dont tout le monde parle, mais leur objectif était de créer une montre au design et aux proportions classiques et qui offre quelque chose de suffisamment différent pour lui donner de la personnalité. En un sens, donner à la montre suffisamment de personnalité pour qu’un collectionneur fasse une pause en la regardant et se sente enclin à se renseigner sur l’Opphav. Mais sans faire de la montre un symbole de statut, comme c’est devenu le cas avec certaines marques suisses. En d’autres termes, ils voulaient créer une montre qui pourrait être en elle-même une collection, parce qu’elle est belle et confortable à porter, et qu’elle semble avoir été conçue par une marque bien établie.

Il est clair en regardant l’Opphav que Lasse et Øystein ont pris leur temps pour la concevoir. Même si nous en parlerons plus en détail dans la prochaine section, ils ont créé quelque chose d’unique et ce dans l’apparence et la fabrication du cadran. Le cadran a une texture unique qui imite la nature norvégienne et qui flotte au-dessus de la piste des minutes. Il s’agit d’un élément unique dont la conception et la fabrication ont nécessité beaucoup de temps. Afin de rendre leur idée viable, ils ont contacté des spécialistes de l’horlogerie en Norvège pour obtenir leur avis sur les différents prototypes qu’ils avaient créés. C’est avec leur aide qu’ils ont pu finaliser le prototype et fabriquer ce qui est maintenant connu sous le nom Opphav. 

Leur Premier Modèle

Straum Opphav

Le premier et unique modèle de la marque (jusqu’à présent) est  donc l’Opphav, qui signifie “origine” en norvégien. Un nom tout à fait approprié pour un premier modèle et qui donne le ton de ce que la marque pourrait sortir dans le futur proche après le succès de leur premier modèle. Au premier abord, on se rend tout de suite compte que Straum a passé beaucoup de temps à concevoir l’Opphav, s’efforçant de lui insuffler un air du monde naturel norvégien et de le doter de nombreux détails surprises. Les deux éléments de la montre qui se distinguent presque immédiatement sont la partie centrale du cadran et les index. Mais il y a beaucoup plus que ce que l’on peut voir au premier coup d’oeil.

La partie centrale du cadran a été conçue pour rendre hommage à la nature norvégienne. Sa texture imite la neige balayée par le vent sur un glacier et les différentes couleurs du cadran représentent différents éléments des caractéristiques naturelles du pays. La version verte représente une forêt qui bourgeonne, la version bleue un fjord, la version blanche la surface d’un glacier, et la version noire le fond d’un lac montanier. Pour moi, ce cadran ressemble également à une texture métallique qui aurait été martelée, quelque chose fait à la main. Peu importe ce qu’il vous évoque,  je suis sûr que vous n’avez jamais vu quelque chose comme ça auparavant. 

Les index sont assez fascinants à regarder, non seulement en raison de leur apparence réelle, mais aussi pour leur fonction unique. Les index ressemblent à des bâtons courts et arrondis, ceux des heures paires étant plus courts que ceux des heures impaires. La raison est que les index les plus longs maintiennent en place la partie centrale du cadran, celle-ci flottant littéralement au-dessus du cadran. En regardant attentivement les photos, on peut voir de quoi il s’agit. La minuterie, quant à elle, est fixée sur le boîtier et se trouve plus bas que la partie centrale. Cela crée de la profondeur et rend le cadran fascinant à regarder. 

Le boîtier n’est pas moins impressionnant que le reste de la montre. Il est très géométrique et alterne des surfaces finement brossées sur le dessus et les côtés avec des chanfreins polis sur le milieu du boîtier et sur la lunette. Cette alternance de finitions crée des jeux de lumière étonnants, et lorsque l’on regarde la montre de haut, la partie brossée plate de la lunette équilibre la partie centrale brillante du cadran. Les aiguilles sont longues et larges, et correspondent parfaitement à la largeur des index. Toutes les aiguilles et les index sont remplis de généreuses quantités de SuperLuminova BGW9. Tous ces éléments réunis aboutissent à un design unique qui est agréable à regarder. Il est dynamique, tant par la façon dont les différents éléments de la montre interagissent entre eux que par la profondeur qu’il crée sur le cadran. 

Straum Opphav

Du point de vue des spécifications, la montre mesure 41 mm de diamètre, 46,6 mm de longueur, et ne fait que 11,1 mm d’épaisseur. L’Opphav est équipé du Sellita SW200-1, qui présente malheureusement une position de date fantôme. Le fond du boîtier est vissé et la couronne, qui n’est pas vissée, est protégée par un protège-couronne situé sur la partie supérieure du boîtier central, ce qui donne suffisamment d’espace pour ne pas s’enfoncer dans la peau. Le verre est un saphir bombé avec de nombreuses couches de revêtement anti-reflet. Enfin, la montre est de fabrication suisse et offre une étanchéité de 100 mètres. 

Conclusion 

Straum a littéralement “frappé dans le mille” avec l’Opphav. Leur premier modèle est non seulement bien fait et présente une excellente finition, mais il est également plaisant au regarder et offre un design unique. Et l’on constate qu’il est assez difficile de nos jours d’innover et de créer des modèles nouveaux et rafraîchissants car il y a beaucoup de marques qui recyclent des designs et qui s’inspirent fortement de ce que font d’autres marques. Et il est d’autant plus impressionnant que Straum a passé cinq ans à développer son premier modèle, ce qui lui a clairement laissé suffisamment de temps pour créer quelque chose d’impressionnant. Straum s’est forgé une excellente réputation et l’on peut facilement comprendre pourquoi. Personnellement, je suis impatient de voir ce que la marque va inventer par la suite. 

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de la marque pour davantage d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less