fbpx
GRAND SEIKO nouveautés

GRAND SEIKO nouveautés SLGA009 & SBGJ255G

La marque de montre japonaise Grand Seiko fait parler d’elle en ce début d’année, mais a aussi fait du bruit à la fin de l’année 2021 en présentant quelques nouvelles montres. En décembre 2021, nous découvrions ainsi la Grand Seiko Hi-Beat GMT SBGJ255G qui sera bientôt disponible dans vos boutiques et revendeurs favoris, et en ce début janvier la Grand Seiko “Shirakaba” SLGA009, évolution d’une nouveauté Grand Seiko de 2021 à la texture douce de l’écorce de bouleau.

Grand Seiko Shirakaba SLGA009

Nous découvrions l’année dernière une Grand Seiko SLGH005 à mouvement Hi-Beat qui s’inspirait, comme d’habitude dans la poésie de la nature japonaise, du fameux bouleau japonais. Un arbre que l’on peut trouver en nombre, et toujours plus intriguant, silencieux et mystérieux suivant le moment de l’année, dans la région du plateau d’Hiraniwa, dans la préfecture d’Iwate du Nord-Est du pays.

Cette pièce n’était autre que le tout premier modèle de série à accueillir le tout nouveau mouvement 9SA5. C’est aussi la première fois sur les mouvements 9S que le changement de date est instantané. Sans oublier la précision de +5 à -3 secondes par jour, avec une réserve de marche augmentée à 80 heures. Que demander de plus ?

Et bien justement la nouveauté de ce début 2022 consiste à reprendre cette petite beauté, mais à changer le mouvement qui la propulse par le calibre 9RA2 Spring Drive, ici dans sa finition givre. Vous désirez tout savoir sur ce calibre ? Je ne peux que vous recommander de regarder la vidéo que nous avions réalisé à propos de la Grand Seiko SLGA007 équipée du dit calibre.

Grand Seiko Spring Drive SLGA009

“In a nutshell” comme disent nos amis anglophones, le mouvement Spring Drive associe une partie mécanique, depuis le stockage d’énergie dans le barillet jusqu’à son évacuation via l’échappement vers le système de roues, à une partie électronique qui justement englobe le rôle de l’organe réglant (balancier, spiral avec l’échappement à ancre). La partie électronique permet donc la régulation du temps, et la bonne subdivision des secondes minutes et heures. D’un côté l’énergie brute, de l’autre le cerveau qui permet une précise représentation du temps. Ici électronique à l’aide d’un cristal de quartz, vous comprendrez que la précision est plus que brutale, annoncée à +/- 10 secondes par mois. Un mouvement qui a reçu quelques jolies finitions, les arêtes des ponts et les passages de vis sont par exemple minutieusement anglés afin de refléter la lumière sous tous ses angles.

Si l’esprit de la montre de 2021 et celui de la nouveauté présentée cette année son très proche, on trouve quelques différences, sans parler du mouvement évidemment, mais notamment sur la texture du cadran. Alors que la référence SLGH005 de 2021 présentait un cadran à la texture en relief faisant indéniablement songer à la “peau” du bouleau, la nouveauté SLGA009 possède un cadran à la texture plane, à mon sens encore plus fine que son homologue. Mais c’est aussi parce que nous nous trouvons maintenant dans les forêts de la région de Shinshu, qui abrite l’atelier où sont fabriquées toutes les montres Spring Drive Grand Seiko.

À noter que cette nouveauté vient aussi avec une nouvelle collection du nom de « Evolution 9 » que vient également rejoindre la Grand Seiko SLGH005. Une forme de grammaire du design qui s’accentue, selon les dires de Grand Seiko :

Afin d’appartenir à cette collection, chaque garde-temps doit incarner cette nouvelle grammaire du design qui révolutionne les idéaux de beauté, de lisibilité et de confort de la marque. Sa finition miroir, parfaitement polie grâce à la technique Zaratsu, s’allie à une finition finement brossée pour offrir au boîtier un éclat subtil et harmonieux. Ses larges aiguilles et ses index rainurés assurent une parfaite lisibilité. Enfin, la montre s’ajuste parfaitement au poignet de par son centre de gravité plus bas ainsi que par la conception précise des dimensions de son bracelet.

Grand Seiko Spring Drive SLGA009

La Grand Seiko SLGA009 pièce qui sera disponible dans les boutiques Grand Seiko et distributeurs agréés d’ici le mois de février, au prix de 9.500€.

Grand Seiko Hi-Beat GMT SBGJ255G

A l’occasion des 55 ans du « Grand Seiko style », la marque nous a présenté en décembre 2021 une nouvelle Hi-Beat GMT.

Grand Seiko Hi-Beat SBGJ255G

Ce style Grand Seiko provient notamment d’une certaine 44GS lancée en 1967. Évidemment, des premières lignes de style étaient déjà perceptibles depuis la première montre Grand Seiko lancée en 1960. Un style qui contient des principes que l’on peut retrouver dans les modèles de la marque depuis lors et qui signe d’une main de maître l’identité Grand Seiko. Des principes à propos d’un index à midi deux fois plus large, des index rectangulaires à plusieurs facettes, ou encore une couronne semi-encastrée.

D’ailleurs, si je reprends un livre sur Grand Seiko ici au bureau, on peut y lire :

La lumière et l’ombre virevoltant dans un ballet intemporel. Les aiguilles ont été minutieusement polies de manière à rendre leurs bords semblables à des lames de rasoir et capables de restituer même le plus infime éclat de lumière.

Une nouvelle montre Hi-Beat 36000 avec fonction GMT dotée d’un boîtier en titane rend hommage à cette 44GS d’origine. En plus du boitier en titane, le bracelet a également été réalisé dans cette légère mais pas moins résistante matière. Tout comme d’autres pièces de la collection en acier, il a reçu le célèbre polissage Zaratsu. 

Grand Seiko Hi-Beat SBGJ255G

Le cadran blanc brille légèrement et les lettres GS et GMT bleues ressortent autant que l’aiguille GMT réalisée dans la même couleur. À l’intérieur, on trouve le calibre Hi-Beat 9S86. Un mouvement qui délivre 55 heures de réserve de marche et une précision de +5 à -3 secondes par jour. Côté GMT, on trouve bien évidemment la large aiguille complétée par le rehaut gradué 24 heures qui permettent tout deux de lire facilement l’heure d’un second fuseau horaire. Rappelons que l’aiguille des heures peut être réglée indépendamment.

Si l’on tourne la montre, on trouve la masse oscillante et sa teinte dorée obtenue grâce à un procédé d’oxydation anodique au cours duquel le titane est soumis à une électrolyse afin de produire un film d’oxyde. Une couleur qui varie selon l’épaisseur du film d’oxyde ainsi créé.

La Grand Seiko SBGJ255G sera disponible dans une édition limitée à 1200 exemplaires dans les boutiques Grand Seiko et chez certains distributeurs agréés à partir de ce mois de janvier et au prix de 8.500€.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Chopard L.U.C Perpetual Twin

Abonnez-vous à la news des Rhabilleurs

Ne ratez rien de nos publications, soyez les premiers informés de nos événements

expand_less