fbpx
Klokers KLOK-01 Black Reflex

Klokers KLOK-01 Black Reflex Des disques noir intense

Klokers. Si vous êtes lecteur fidèle du magazine en ligne Les Rhabilleurs, vous vous souvenez que nous prenions la parole sur la marque en 2016. Ça fait un bout de temps, et il y a une raison à cela. Aujourd’hui, la marque revient en force, et présente un nouveau modèle qui nous replonge immédiatement dans ce pourquoi nous apprécions Klokers : la KLOK-01 Black Reflex.

Klokers Klok-01 Black Reflex

Klokers : des aiguilles, pour quoi faire ?

La toute première idée de Klokers s’est développée dans l’esprit de son directeur artistique Nicolas Boutherin avec un postulat simple et commun à de nombreux créateurs : apporter une nouvelle et belle expérience de lecture de l’heure. C’est chose faite avec la présentation en 2015 de Klokers via un Kickstarter plein de succès.

Le concept ?

Si l’on doit parler du visage de la montre tout d’abord, cette dernière reprend un objet du quotidien dont nous sommes (ou étions) familiers : la règle ou disque de calcul. La prise de l’heure se fait donc d’une toute nouvelle manière, et l’on vient lire l’heure non plus avec une aiguille, mais par le biais de trois disques (deux disques aussi depuis peu) rotatifs, et un indicateur à midi. Le disque interne présente les heures, le disque intermédiaire les minutes et le disque central, les secondes. Le résultat ? Pas d’aiguilles, et des disques qui font leur chemin dans le sens anti-horaire. Il faut s’habituer, mais on y prend rapidement goût.

L’autre aspect que l’on ne peut éviter se trouve au dos de la montre. S’y trouve une encoche en acier très bien exécutée qui vient s’accoupler avec la partie du bracelet concerné. Et quand vous souhaitez enlever la “tête de montre” pour la faire passer d’un bracelet à un autre, ou bien d’un bracelet à son son petit support de bureau qui la transforme en pendulette, il suffit d’activer le bouton poussoir rouge à huit heures, ou devrais-je plutôt dire dans la partie Sud-Ouest de la montre.

Voilà pour ce concept fort sympathique.

Maintenant, si vous n’aviez pas beaucoup entendu parler de Klokers ces 3 dernières années, c’est chose normale. Nicolas quitte la société et l’entreprise souffre de quelques problématiques autour de certaines pièces, en particulier en après-vente. Loin de se décourager, elle règle ses problèmes et restructure une grande partie avant un grand retour en 2020.

En 2020 en effet, Klokers présente sa nouvelle équipe au sein d’une nouvelle structure : Kinaöök. La collaboration avec l’ensemble des fournisseurs est renforcée autour de la manufacture Mercier, pour toujours permettre l’affichage fier Swiss Made.

Aujourd’hui, Klokers présente une nouveauté : la KLOK-01 Black Reflex.

Klokers KLOK-01 Black Reflex

La Klok-01 Black Reflex se veut un clin d’oeil, discret, au monde de la photographie, et en particulier à la lumière, ou plutôt son absence. Tout en étant une référence à l’univers typographique des appareils photographiques argentiques, entre autres.

Klokers Klok-01 Black Reflex

On retrouve tout ce qui fait l’unicité des montres Klokers. Tout d’abord, il est important de mentionner qu’au sein des pièces de la collection, le nom de la montre donne le ton. Ainsi, pour les Klok-01, vous trouverez un diamètre de 44 mm. Cela peut paraître imposant, mais c’est plutôt l’absence de lunette qui offre une large ouverture. Pour ceux qui apprécient de plus petits diamètres, les Klok-08 et leur 39 mm seront parfait ! En revanche sur ces modèles, deux disques, pour les heures (avec indication des quarts d’heure) et les secondes, composent le cadran.

Revenons à notre Black Reflex. si le clin d’oeil est à l’absence de lumière et la photographie, on trouve une montre intégralement noire, du cadran au boitier, excepté les divers index et chiffres qui peuplent le cadran et ressortent en blanc. Un peu comme si la lumière provenait du dos du cadran et perçait de petites fentes sur le cadran. Un cadran noir texturé très fin, donc, d’un brillant plutôt discret. Le boitier, lui, a reçu un traitement PVD noir, mais qui s’éloigne de ce dont nous avons l’habitude en matière de PVD puisque très clair et faisant songer à la teinte d’un canon de fusil. Même si la chasse n’a pas grand chose à voir ici. Puisque il fait surtout référence à la teinte des aciers de ses argentiques que l’on adore.

À l’intérieur, on trouve la calibre à quartz Ronda, qui a toujours fait preuve d’une grande fiabilité. Et qui fait aujourd’hui à nouveau tourner les disques silencieux de ces Klokers.

Le petit supplément d’âme se produit pour nous, amateurs de beau objets et entre autres de pendules, quand on retire la montre de son bracelet pour l’installer confortablement sur un petit support en cuir dépliant et qui, une fois attaché à sa tête de montre, offre une pendulette de table tout à fait agréable, et qui fait assez sens je trouve quand on veut se séparer de sa montre sans s’en séparer vraiment.

La Klokers Klok-01 Black Reflex est disponible à 490€ avec son bracelet, dont vous pourrez évidemment changer à votre guise, il faudra ajouter 75€ pour la petite pochette en cuir qui sert de support de pendule. Un prix à mon sens juste et honnête pour qui veut se faire un beau plaisir car touché par la danse de ces disques et le système d’attache agréable à utiliser au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less