fbpx

Rolex KING MIDAS L'histoire de René-Paul Jeanneret

Mise à jour : depuis la parution de l’article et avec l’aide de notre horloger adoré, nous avons eu une chance rare. Dominique Jeanneret, fille de René-Paul Jeanneret, nous a confirmé par une lettre et son identité que cette montre appartenait bien à son père. Nous avons décidé de partager avec vous cette lettre dans cet article. Il est toujours un bonheur immense quand les choses s’éclaircissent, que l’histoire vient à nous !


Le nom de René-Paul Jeanneret vous est probablement inconnu. Pourtant, il s’agit d’une figure historique de la société Rolex à l’origine de l’intuition et la commercialisation de nombreux designs que nous adorons et qui en font rêver encore beaucoup aujourd’hui. Parmi ces design, la plus discrète ligne “Midas” dont il est l’impulsion, et dont nous vous parlerons aujourd’hui par le biais d’une Rolex King Midas, en ayant eu le privilège d’avoir entre les mains probablement ce qui était un cadeau offert ou peut-être sa montre personnelle (mise à jour : nous avons eu la confirmation de sa provenance) bientôt en vente aux enchères le samedi 10 juillet à l’hôtel des ventes de Beaune.

Rolex King Midas - René-Paul Jeanneret

N°126
RENÉ P. JEANNERET
VALLON 19
GENÈVE

Voici ce que l’on peut lire sur cette Rolex King Midas, véritable témoignage d’un autre temps.

René-Paul Jeanneret commence sa carrière chez Rolex en 1945. Il y restera jusqu’en 1978 après plus de 30 ans de bons et loyaux services et être passé par plusieurs cases de direction, de développement des collections, de relations publiques et de marketing chez Rolex, un peu le bras droit de Hans Wilsdorf. Il n’était pas designer, mais donna quelques impulsions décisives pour le développement et plus tard la commercialisation de la célèbre Rolex Submariner, GMT et Cellini. René-Paul, en bon amateur de plongée sous-marine et proche de Jacques-Yves Cousteau, souhaitait faire naître une montre capable d’être irréprochable pour la plongée mais également être dans son élément à la ville.

Connaissez-vous la légende du roi Midas ? Avant d’être une chaine de garages automobile, Midas tient une belle place dans la mythologie grecque. Le roi Midas, fils de Gordias, a hérité de ce dernier du royaume de Phrygie. Il est pétrie de gros défauts, parmi lesquels l’amour inconditionnel d’accumuler toujours plus de richesses, mais il reste tout de même bienveillant et accueille dans son royaume les voyageurs égarés. C’est le cas de Silène, compagnon de Dionysos, qui après une soirée un peu arrosée s’égare et fini dans les terres de Midas. Ce dernier l’accueille et lui offre la plus belle hospitalité. Dionysos, heureux de retrouver son compagnon en bonne santé et en bonne compagnie, offre à Midas de réaliser son voeu le plus cher. Sa réponse ne se fait pas attendre : il veut que tout ce qu’il touche se transforme en or. Une très bonne chose jusqu’au moment où la cuisse poulet de son diner se transforme en or et l’empêche ainsi de se nourrir. Il supplie alors Dionysos de lui retirer le pouvoir. Pour se faire, il devra remonter jusqu’à la source du fleuve Pactole où le sable se transforme en or. Une fois débarrassé du pouvoir et conscient de sa stupidité, il se consacre davantage à son peuple et met de côté ses folies d’accumulation d’or. La cuisse du gallinacé en est paraît-il meilleure.

Rolex King Midas - René-Paul Jeanneret

La King Midas, partie intégrante de la collection MIDAS au sein de la collection Cellini, est une pièce assez originale et qui mérite qu’on la connaisse et l’admire. Tout le monde aura compris le lien avec l’histoire d’or, cette pièce accumulant tout de même près de 200 grammes de poids pour une bonne partie d’or une fois le mouvement et la glace retirée. Supplément d’âme assez dingue de cette montre, posez-la sur sa tranche, opposée à la couronne, et la montre ressemble à un temple grec, avec les maillons de son bracelet pouvant faire songer à des colonnes. Autre détail plaisant, on trouve la mention ΜΙΔΑΣ (pour Midas en grec vous l’aurez compris) à six heures sur la montre. Les modèles suivants intégrant complètement la ligne MIDAS à la collection Cellini, nous verrons la mention disparaître. Dernier trait de personnalité, on trouve sur certaines pièces similaires l’inscription KING MIDAS gravée sur la tranche côté couronne. On la préfère sans.

On dit que Gerald Genta l’aurait dessinée. Il s’agirait d’une légende urbaine et il aurait davantage participé au design d’une partie de la gamme Cellini, sans savoir de quels modèles précisément. Ce dont on est certain, c’est que Gerald Genta fait partie de l’histoire, seulement on ne sait pas à quel moment.

Rolex King Midas - René-Paul Jeanneret

La pièce que nous avons eu entre les mains a été expertisée par un ami horloger proche, pour la famille qui souhaite s’en séparer, l’ayant achetée en vente aux enchères il y a une vingtaine d’année. Depuis la publication de l’article, nous avons eu le plaisir d’être contactés par Dominique Jeanneret, fille de feu René-Paul Jeanneret, qui nous a rédigé les mots suivants en commentaire :

Bonjour,
Je suis Dominique Jeanneret, fille de feu René-Paul Jeanneret. Je peux vous certifier que ce modèle MIDAS a été créé et a appartenu à mon père.
Ce modèle a été offert après le décès de mon père ( 10 novembre 1993 ) à mon cousin René-Roland Jeanneret. Et la suite, je ne la connais pas !

Dominique Jeanneret

Nous avons alors décidé de prendre contact avec elle afin de la remercier chaleureusement, et lui demander quelques renseignements supplémentaires à propos de feu son père et cette montre très particulière. Il était aussi important d’apporter une authentification pleine et entière pour le prochain acquéreur de la montre après la vente aux enchères. Ce à quoi elle a répondu très adorablement par une lettre, recopiée ici :

Genève, le 6 juillet 2021,

Cher Monsieur,
Mon père s’occupait de la publicité “General Motors”, un client de J. Walter Thompson, quand en 1948, mon parrain Hans Wilsdorf l’engagea.
Devenu directeur général, il fut son bras droit.
Responsable du design et du développement des modèles (étant lui-même passionné de plongée) il prit un plaisir tout particulier à créer la gamme “Submariner”, qui est à l’origine du succès de tous les modèles Rolex. C’est grâce à l’efficacité des relations publiques qu’il entretint auprès des personnalités du monde sportif, créatif et artistique et à l’aide d’un marketing personnalisé appliqué à chaque modèle de montre que Rolex conserve la place qu’elle a dans l’industrie horlogère.
Quant au modèle “MIDAS”, il a dû naître dans la continuité de la gamme “CELLINI”, mais je n’en sais pas davantage.
En espérant que ces quelques renseignements vous aideront pour la vente du 10 juillet, recevez mes sincères salutations.

P.S. Ci-joint la photo de mon père chez Rolex en 1968, hélas sans la MIDAS ! Pour le prochain acquéreur…qu’il sache que le 19 Vallon gravé dans la montre était notre adresse à Genève.

Dominique Jeanneret

La procédure d’authentification est depuis lors en cours avec la maison de vente.

Après avoir été vendue par la famille Jeanneret, la montre est restée dans la même famille d’accueil, 18 ans après son achat. Cette dernière l’avait acheté par intérêt pour le design, ne sachant pas jusqu’il y a très récemment qui était ce Monsieur Jeanneret. Aucune certitude quand à cette appartenance, donc, mais il n’en reste pas moins une Rolex King Midas, dont René Jeanneret est à l’origine, signée de son nom et adresse. Un lien certain, donc, reste à savoir à quel niveau. De toute manière, pour une montre estimée entre 8 et 12.000€, soit un prix normal pour une King Midas, qui plus est ici avec la signature spéciale.

Une pièce assez exceptionnelle qui sera en vente à l’hôtel des Ventes de Beaune (sous le marteau du commissaire priseur Grégoire Muon) le samedi 10 juillet 2021. La vente pourra être suivie en ligne sur le site d’Interenchères, le catalogue n’étant pas encore terminé.

Rolex King MIDAS

René-Paul Jeanneret

Marque : Rolex

Modèle : King Midas – Ref. 9630 / N°126

Boitier & bracelet : Or 18 carats, 27.5 mm de large, gravé sur la face interne. Boîte, cadran, bracelet, boucle et mécanisme signés

Année : Circa 1970

Verre : glace saphir (rare pour l’époque)

Mouvement : Rolex Calibre 650 à remontage manuel 

Estimation : 8.000/12.000€

Le rapport de condition est le suivant :
– La montre est fonctionnelle (il faut prévoir une révision)
– Il s’agit d’un objet en état d’usage (quelques rayures présentes)
– Une charnière de la boucle est à refaire souder

5 réponses à “Rolex KING MIDAS”

  1. Dominique Jeanneret dit :

    Bonjour,
    Je suis Dominique Jeanneret, fille de feu René-Paul Jeanneret. Je peux vous certifier que ce modèle MIDAS a été créé et a appartenu à mon père.
    Ce modèle a été offert après le décès de mon père ( 10 novembre 1993 ) à mon cousin René-Roland Jeanneret. Et la suite, je ne la connais pas !

  2. Pierre-Yves Donzé dit :

    Bonjour,
    Je suis historien de l’horlogerie et prépare un ouvrage sur l’histoire de Rolex. J’ai beaucoup d’intérêt pour les activités de votre père et aimerais vous contacter. Si vous êtes intéressée, mon email est py.donze@gmail.com

  3. Dominique Notin dit :

    Bonjour la vente étant passée, a quelle prix a t’elle été adjugée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less