fbpx

HANHART 417 ES Un grand chronographe

La majorité des personnes qui vont commencer la lecture de cette article a déjà entendu parler de la marque de montre Hanhart. Soit par intérêt pour la Seconde Guerre mondiale, la marque ayant fourni des montres de pilotes pour l’armée allemande, soit par le biais du personnage de Steve McQueen et les montres qui ont habillé son poignet, dont la Hanhart 417 ES faisait partie. Aujourd’hui, il est temps de revenir sur cette montre et en particulier sa ré-édition il y a quelques mois.

un moment d’histoire Hanhart

Les premières traces du nom Hanhart associé à l’horlogerie remontent jusqu’au début des années 1880. Moment auquel un horloger du nom de Johann Hanhart s’installe à Diessenhofen, au Nord-Est de la Suisse. Au début du XXe siècle, il migrera vers le sud de l’Allemagne à Schwenningen. Mais ce qui marque véritablement le départ de Hanhart, et ce pourquoi la marque sera reconnue à l’avenir, est la création de sa première “stopwatch” en 1924. Un chronomètre de la sorte permet alors simplement de mesurer un temps entre l’activation du bouton poussoir une première fois et une deuxième fois. La troisième permettait de le remettre à zéro. Il faudra attendre la fin des années 1930 pour voir l’apparition d’une montre-bracelet chronographe monopoussoir avec le célèbre calibre 40 pour le faire vivre. S’en suivra des montres de pilotes avec un cahier des charges plus précis. D’où la fabrication de montres de pilotes pour équiper l’armée allemande dans les années de guerre qui suivront.

La montre qui nous intéresse aujourd’hui, le chronographe 417, apparait au début des années 1940 à destination de l’armée Allemande, se fondant sur la décennie précédente où elle a fait de cet équipement sa spécialité, notamment par une Hanhart monopoussoir et son calibre 40 avant d’embrayer sur le calibre 41 à deux poussoirs au début des années 1940 justement. Dans l’esprit, on retrouve évidemment l’idée des montres militaires Type XX, très lisible, aussi bien de jour que de nuit, et proposant un mouvement de chronographe avec la fonction retour en vol. Fait très intéressant d’ailleurs très bien expliqué sur un site que nous apprécions beaucoup, Chronographes.net, l’Allemagne ayant perdu la guerre et le coût des réparations étant colossal, des soldats de l’armée Française reçoivent des chronographes composés des pièces Hanhart sous le nom Vixa. Des chronographes sous le nom Hanhart continueront à être distribués à l’armée allemande.

On sait qu’il y eu environ 1000 montres de ce genre produites, entre 500 et 600 en acier et le reste en laiton. Des pièces rares à trouver, de surcroit dans un bel état.

Surtout, c’est une montre qui était appréciée de Steve McQueen. J’entends réellement appréciée, qu’il portait très souvent, au guidon de ses automobiles ou de ses motos. Une de ses pièces favorite à côté de sa Rolex Submariner 5512 qu’il aimait souvent sortir aussi.

C’est cette pièce que Hanhart, marque toujours existante, a choisi de ré-interpréter de la plus fidèle des façons.

Hanhart 417 ES 2020

Commençons par un cours de langue. En allemand, acier est traduit par “Edelstahl”, qui en abréviation est utilisé en tant que ES. La Hanhart 417 ES existait donc à partir de 1953 pour la différencier de sa soeur en laiton. C’est évidemment ce modèle qu’a choisi de remettre en avant Hanhart, un modèle en laiton aurait été douteux vous le savez. Un pilier de son existence et sa signature horlogère.

Hanhart 417 ES 2020

Si la fidélité originale a été conservée, la taille est passée de 39 à 42 mm. Évidemment cela ne conviendra pas à tous les poignets, fort heureusement nous ne sommes pas sur 45 mm et la montre reste portable. On retrouve tous les détails qui font la puissance de la monter d’origine des années 1950. A commencer par cette lunette bidirectionnelle caractéristique type “coin edge” qui nous fait évidemment songer à la tranche cannelée d’une pièce de monnaie, sans oublier le petit repère rouge comme à l’origine. Un sans faute.

Pour ceux qui savent apprécier de belles cornes, animalières ou horlogères, celle de cette ré-édition sont joliment exécutées par un facettage et un partie supérieure brossée, tout en conservant un fin chanfrein poli.

Le cadran conserve son bel équilibre et sa lisibilité, grâce à une typologie des chiffres respectées, de belles aiguilles à l’extrémité seringue avec sa petite seconde à neuf heures et son totalisateur des 30 minutes du chronographe à trois heures. Fait appréciable, sachant que de nombreux modèles parfois ré-édités ne présentent plus la même disposition, pour une raison évidente du type de mouvement employé. On ne peut pas leur lancer la pierre. On remarquera évidemment que le principal changement se trouve sur la disposition de ces sous-compteurs davantage rapprochés du centre et plus petits que sur le modèle original, qui “mangeaient” la minuterie.

En parlant de ce qui fait battre le coeur de cette 417 ES, le mouvement qui équipe ce chronographe Hanhart est un Sellita SW510 M à remontage manuel, où le mécanisme de chronographe est désormais à came et plus à colonnes, il délivre une confortable réserve de marche de 58 heures de réserve de marche et tourne à la belle vitesse de 28’800 alternances par heure. Un bon mouvement qui a déjà fait ses preuves.

Le seul bémol se situe à mon avis sur le bracelet. C’est souvent ce qui casse un peu le fait d’avoir une belle pièce entre les mains, et ce peu importe la marque et le budget employé. Celui utilisé pour accompagner cette Hanhart 417 ES est beaucoup trop épais et pas assez fin. La plaque type “bund” en cuir est peut-être de trop.

Dans tous les cas une belle ré-édition, fidèle à l’originale, bien conçue et alimentée. Qui vous donnera j’espère l’envie de voir à la fois le modèle des années 1950 de vos propres yeux, tout comme celui-ci sorti 60 ans plus tard, pour vous donner une véritable idée.

Hanhart 417 ES 2020

HANHART 417 ES

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Boitier : Acier

Diamètre : 42 mm

Épaisseur : 13,3 mm

Verre : glace saphir dôme

Cadran : noir

Etanchéité : 100 m

Mouvement : Sellita SW510 M

Réserve de marche : 58 heures

Bracelet : Cuir de veau noir, brun ou marron foncé

Prix : 1.790€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less