fbpx
BREITLING Top Time DEUS

BREITLING Top Time DEUS Première rencontre australo-suisse

On connaît depuis quelques années maintenant les nouvelles stratégies de Breitling en matière de squad et de communication, et l’on sait les univers de la moto et du surf en faisant partie. Aujourd’hui, Breitling s’associe à la marque australienne Deus Ex Machina et présente une première édition limitée signée par les deux marques.

Breitling Top Time Deus

DEUS EX MACHINA

Avant toute chose, Deus Ex Machina, qu’est-ce que c’est ? Avant d’être une marque, c’est un procédé théâtral où un Dieu, quel qu’il soit, descend sur scène via un système de machinerie. Un peu à la manière des enfants déguisés en angelots qui descendent, parfois trop vite, parfois trop lentement, du ciel de la scène. Laissons aujourd’hui les quelques siècles de théâtre avant J.C, pour parler d’une marque qui porte le même nom.

Si l’on voit aujourd’hui en abondance des personnes arborer des habits et autres accessoires signés “Deus Ex Machina”, la marque ne voit pas ses origines dans le tissu. Fondée en 2006 en Australie, Deus propose à au départ des motos customs, et fait partie des quelques entreprises ayant redonné un coup de vigueur aux belles endormies. Alors, si le préparateur s’est aujourd’hui bien développé dans quelques pays, il a évidemment aussi fait parler de lui en développant des gammes de vêtements, des accessoires et des cafés.

Wheels & Waves 2019

Comme le squad est devenu le maitre mot chez Breitling, un nouveau groupe “Deus Squad” sort de terre. Forrest Minchinton, passionné et créateurs de planches de surf, est l’un d’eux, aux côtés de la surfeuse professionnelle hawaïenne Sierra Lerback et l’ingénieur et designer de motos français Jeremy Tagand. Il suffit de revenir aux années 1970 pour comprendre que le surf et la moto sont liés, quand un surfeur chevauchait une fidèle DT125, planche au bras, pour rejoindre la plage.

Avec cette nouvelle lancée, Breitling devient également le nouveau chronométreur officiel de la Deus Swank Rally, course d’enduro montrant la superbe d’anciennes motos.

Revenons à nos moutons.

BREITLING TOP TIME DEUS

Cette fraiche collaboration donne naissance à une première montre en édition limitée : la Breitling Top Time Deus.

The chrono way of life

Voici ce que l’on pouvait lire dans les catalogues Breitling des années 1960, avec l’envie claire et assumée de plaire aux jeunes et aux étudiants. Les premières montres Top Time sortent des ateliers en 1964, et se placent tranquillement dans l’entrée de gamme des chronographes Breitling, derrière les Navitimer et Chronomat bien connues. Une volonté assumée d’attirer un jeune public.

Mais celle qui était destinée aux jeunes et à des budgets plus restreints devient vite un modèle très prisé, et apparaît même au poignet de grands du cinéma de l’époque. On se souvient de Sean Connery arborant une Breitling Top Time unique dans un boitier “mastoc”et qui intégrait un compteur Geiger.

Breitling nous présentait d’ailleurs l’année dernière la célèbre édition limitée “zorro” pour la forme de masque qui vient couvrir les deux sous-compteurs du chronographe.

Créée en collaboration avec Deus Ex Machina, le nouveau chronographe Top Time Deus à le même esprit que celui qui a animé sa création dans les années 1960. Et tend à toucher un public plus jeune.

Breitling Top Time Deus

La pièce reste dans le même diamètre de 41 mm que l’édition Top Time de l’année passée, et c’est en inspectant son cadran qu’on comprend mieux les nouveaux liens entre les deux marques. Un cadran argenté avec des notes jaunes et orange, des sous-compteurs qui rappellent indéniablement les formes des années 1970 que l’on pouvait trouver dans certaines Breitling et de manière plus générale dans d’autres créations. Le partenariat se lit dans le logo Deus à six heures et une phrase que l’on retrouve beaucoup chez Deus : In bezin veritas. Un adage affiché en blanc sur l’échelle tachymétrique. Si l’aiguille des secondes rouge (comme l’aiguille du sous-compteur du chronographe) et en forme d’éclair n’est pas désagréable, tout comme le logo de la marque, cette écriture est à mon sens assez intempestive et ne sert pas un grand chose sur une échelle tachymétrique. Un cadran de montre n’est pas un t-shirt.

De manière plus discrète, on trouve au dos de la montre sur le fond de boite, l’œuvre iconique de Deus, une moto en pleine prise de vitesse, réalisée par le directeur artistique de Deus, Carby Tuckwell.

Derrière ce fond de boite on trouve le calibre de chronographe à remontage automatique 23. Un mouvement qui délivre environ 48 heures de réserve de marche et est certifié Chronomètre par le COSC. Que l’on trouvait sur les Navitimer avant l’introduction des mouvements manufacture.

Pour cette première montre, 1500 exemplaires sont disponibles. Et uniquement en ligne pendant les 4 prochaines semaines, avant d’intégrer le réseau de distribution de Breitling.

Une très jolie montre aux beaux contrastes, aux belles formes et aux références multiples. À mon sens même s’il s’agit là d’un nouveau partenariat, davantage de discrétion sur certains éléments du cadran en rapport avec Deux auraient été bienvenus.

BREITLING TOP TIME DEUS LIMITED EDITION

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Diamètre : 41 mm

Calibre : Breitling 23 certifié par le COSC

Réserve de marche : 48 heures

Glace : Sapphir bombé, AR sur les deux faces

Étanchéité : 30 mètres

Bracelet : Cuir brun en cuir de veau façon “rallye”

Prix : 4.850€

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less