ORIS CALIBRE 400 La nouvelle norme selon Oris

Oris et son pôle Recherche & Développement. S’il est toujours un plaisir de présenter les nouveautés de la marque indépendante de Holstein, cette joie est décuplée quand il s’agit de présenter des pivots dans l’histoire de celle-ci. Ce qui est notamment le cas quand on aborde un nouveau calibre et la façon dont il a été pensé. Le dernier en date concernait la Propilot x Calibre 115. Aujourd’hui, Oris présente un nouveau mouvement, j’ai nommé le Calibre 400. Ça marche très fort, et une bonne nouvelle arrive rarement seule.

ORis calibre 400 : contemporain

Il est une question très importante à se poser. Aujourd’hui, vers quels types de calibres le développement horloger doit-il prêter attention ? Certes les très beaux calibres et leurs belles complications doivent rester et fièrement défendre la tradition horlogère. Mais d’un autre côté, des mouvements aux matières surprenantes et qui répondent à nos vies perturbées d’ondes doivent se développer, tout en promettant de la réserve de marche, pour ceux qui n’auraient pas l’esprit au remontage manuel constant, sans oublier un entretien plus rare. Un tracteur, en somme.

Une réserve de marche de 5 jours

Avec ce nouveau Calibre 400, Oris affiche 120 heures de réserve de marche. Plutôt très inhabituel à la vue de l’offre de ce type de montres sur le marché. Comment cela est rendu possible ? Très simplement. Par l’utilisation d’un double barillet, offrant donc plus de longueur de ressort, et plus d’heures de réserve de marche.

Deux barillets jumeaux, donc, qui abritent chacun un ressort moteur allongé.

Antimagnétisme renforcé

Le Calibre 400 est composé de 30 composants non ferreux et antimagnétiques. Ainsi qu’une roue d’échappement et une ancre réalisées en silicium

Mais la meilleure des façons de savoir si un mouvement est ou non antimagnétique est de le tester. Ce qu’Oris a entrepris auprès du laboratoire Dubois à la Chaux-de-Fonds en soumettant le calibre à un champs magnétique de 2.250 Gauss. Le Calibre 400 a alors dévié de 10 secondes par jour. Pour information, le test entrepris par Dubois est validé uniquement si la précision de la montre varie de moins de 30 secondes par jour et ce sous le champ magnétique de 200 Gauss seulement. Je crois que le test est passé très haut la main.

En parlant précision, il faut savoir que ce mouvement répond aux normes du Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC) sans toutefois être passé par son laboratoire. Il promet donc une précision de -3/+5 secondes par jour, et le test va même plus loin car la précision est aussi enregistrée quand le mouvement est intégré au boitier, et dans différentes positions. Habile.

Entretien tous les 10 ans

Oris a réussi, par l’utilisation de matières et de procédés innovants, notamment sur un travail d’amélioration des points de friction, à allonger considérablement les intervalles d’entretien de la montre qui sera équipée de ce mouvement. D’ailleurs, en évoquant ces 10 années, Oris s’engage à garantir tout au long de celles-ci le bon fonctionnement du mouvement. Une manière d’assumer ce choix et de rassurer certains qui trouveront la promesse un peu trop parfaite.

Ce n’est pas tout

Un autre défaut pouvant apparaître après de nombreuses utilisations a été pointé du doigt par des horlogers Oris : le fait que le système de roulement à billes de la masse oscillante pouvait montrer quelques faiblesses. Ce problème a été résolu en utilisant un nouveau système à glissière permettant au rotor d’effectuer sa dance cette fois ci avec bien moins de frottements. Tout cela grâce à un goujon métallique et d’une gaine lubrifiée.

En parlant mouvement, on remarque que les finitions sont sobres et qu’elles correspondent à la philosophie du calibre. On apprécie notamment un sablage uniforme qui fait ressortir les différentes parties de ce Calibre 400.

Oris Calibre 400

Fiche technique

Calibre : Oris Calibre 400 à remontage automatique
Fonctions : Aiguilles centrales des heures, des minutes et des secondes, guichet de date à 6 heures, correcteur de date, système de réglage et stop-seconde
Précision : -3/+5 secondes par jour (selon la marge de tolérance du COSC)
Caractéristiques supplémentaires : Propriétés antimagnétiques exceptionnelles
Réserve de marche : 120 heures
Garantie : Étendue à 10 ans pour toute personne enregistrée sur MyOris. S’applique à la montre et au mouvement. Intervalle d’entretien recommandé de 10 ans

Dernière bonne nouvelle, et comme vous vous en doutez ce nouveau mouvement Oris Calibre 400 n’est pas voué à vivre nu, posé quelque part sur une étagère ou accroché à un pendentif et noué au cou. Il y a bien une montre derrière tout cela, pour que ce calibre puisse délivrer vigoureusement son énergie. Et nous vous en parlerons le jeudi 29 octobre sans fautes.

partager cet article