fbpx
menu search
JAEGER-LECOULTRE Master Control

JAEGER-LECOULTRE Master Control Toute une gamme revisitée cette année

Jaeger-LeCoultre fait évoluer cette année sa gamme Master Control en s’inspirant des montres rondes classiques des années 50 : Futurematic, Powermatic et Memovox.

Une collection épurée, il est vrai, « contemporaine » selon les dires de la marque, un sans-faute esthétique, qui manque pourtant un peu de groove…

Tout est beau, élégant, parfaitement exécuté, mais sans grande âme. Des montres pour gendre parfait qui se tient bien à table, qui confirment la grande timidité de Jaeger-LeCoultre sur un territoire où elle devrait être reine.

Si je me permets de dire cela c’est parce que j’aime énormément Jaeger-LeCoutre et je crois profondément en ses capacités. Il s’agit là d’une grande Maison qui a besoin de reprendre ses droits au sein du groupe Richemont (ou ailleurs) et je suis certain que beaucoup comme moi n’attendent que cela.

Voyons tout de même ce que cette collection Master Control nous réserve car, d’un point de vue purement horloger, il s’agit là d’un sans fautes / sans risques.

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Lors de sa création en 1992, la collection Master Control a été la première au sein de Jaeger-LeCoultre à bénéficier de la certification 1000 Hours Control : un processus qui permet de tester l’ensemble de la montre terminée et emboitée. Un véritable gage de qualité.

Dans cette même démarche, les ingénieurs de la Manufacture ont entièrement révisé et optimisé les mouvements des nouveaux modèles, non seulement en augmentant certaines réserves de marche jusqu’à 70 heures, mais en améliorant aussi les performances et la fiabilité globale des calibres.

Ces mêmes ingénieurs ont entièrement révisé et repensé le calibre 899, qui reste indissociable de la collection Master Control. Intégrées sur la totalité des calibres équipant les nouveaux modèles Master Control, ces améliorations comprennent en particulier un nouvel échappement en silicium, un nouveau design du barillet, et diverses opérations d’économie d’énergie.

Passons maintenant aux 4 références composant le “renouveau” de la collection.

MASTER CONTROL CALENDAR

Dans les années 40 et 50, Jaeger-LeCoultre était réputé pour ses montres à triple calendrier dotées d’une phase de Lune. La nouvelle Master Control Calendar reprend cette complication dans un boîtier de 40 mm de diamètre et de 10,95 mm d’épaisseur, elle est disponible en deux versions : acier ou or.

On y retrouve la composition du modèle précédent, avec les chiffres de date se détachant distinctement à la périphérie du cadran, les guichets des jours et des mois dans sa partie supérieure, ainsi que le guichet de phase de Lune entouré par la minuterie de la petite seconde à 6 heures.

L’affichage de la date nous réserve une autre surprise : une date sautante qui laisse toute la place à l’affichage de la phase de Lune. Tous les mois, l’indicateur de date saute littéralement de 90 degrés entre le 15e et le 16e jour du mois.

MASTER CONTROL CHRONOGRAPH CALENDAR

Au cœur du modèle phare de la nouvelle collection Master Control, se trouve un nouveau mouvement, le calibre Jaeger-LeCoultre 759, combinant un chronographe avec un triple affichage du calendrier et une phase de lune.

Le cadran affiche la combinaison de ces deux complications – un calendrier complet et un chronographe bi-compax – de manière très lisible.

À 3 heures, le compteur du chronographe de 30 minutes fait écho au compteur de la petite seconde à 9 heures, tandis que les fenêtres indiquant le jour et le mois apparaissent dans la partie supérieure du cadran, venant elles aussi faire écho au compteur à date et phase de Lune situé 6 heures.

Les poussoirs rectangulaires du chronographe termine visuellement le boîtier de 12,05 mm d’épaisseur proposé en acier ou en or Le Grand Rose gold®.

MASTER CONTROL DATE

La Master Control Date est élégante et fine grâce à son calibre Jaeger-LeCoultre 899 : le boîtier en acier de la Master Control Date fait seulement 8,78 millimètres d’épaisseur.

L’aiguille centrale des secondes a été repensée afin d’éliminer tout tremblement ; les vis de fixation du balancier sont en titane (d’une grande résistance) plutôt qu’en acier. Spécialement formulées pour ces nouveaux matériaux, de nouvelles huiles de lubrification ont été utilisées.

Afin de faire passer la réserve de marche à 70 heures, le barillet a été entièrement repensé et accueille un ressort moteur plus robuste et plus long sans augmenter pour autant la hauteur du mouvement (3,3 mm).

MASTER CONTROL GEOGRAPHIC

C’est par excellence la montre de voyage signée Jaeger-LeCoultre, qui fait partie de la collection Master Control depuis 1990 et reste très appréciée des connaisseurs.

Plutôt que d’indiquer uniquement l’heure d’un second fuseau horaire, la Master Control Geographic dispose également d’un indicateur jour/nuit 24 heures, et affiche dans une ouverture en bas du cadran le nom de la ville correspondant à la zone de localisation. Le deuxième fuseau horaire se règle donc par lieu, plutôt que d’avoir à calculer le décalage horaire.

Dans la lignée de l’esthétique emblématique des montres Geographic, le cadran se révèle l’affichage du second fuseau horaire dans un compteur à 6 heures avec le compteur de date entre 12 et 3 heures et l’indicateur de réserve de marche entre 9 et 12 heures.

Autre innovation: le cadran argenté soleillé qui présente un double niveau entre une partie centrale et un large rehaut en pente sur lequel sont fixés les index triangulaires évasés. Le profil de chaque index a été façonné pour venir épouser parfaitement la courbe où se rencontre le rehaut et cadran.

Le calibre Jaeger-LeCoultre 939 nouvelle génération offre désormais à la Master Control Geographic une réserve de marche de 70 heures. Le boîtier est également disponible en deux versions: une version en acier et une version en or Le Grand Rose gold®.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less