fbpx
menu search
HERMÈS WATCHES & WONDERS 2020

HERMÈS WATCHES & WONDERS 2020 Les nouveautés 2020

Crise sanitaire oblige, les marques nous ont présenté en ligne leurs nouveautés pour l’année 2020 via une plateforme en ligne Watches & Wonders. Hermès reste fidèle à son esprit, et présente quelques nouveautés très horlogères et artistiques. Une nouvelle fois la preuve que la marque s’est imposée dans la création de véritable pièces d’horlogerie, sans s’écarter d’un pas de son histoire et de ce qui compose son originalité.

Arceau l’heure de la lune

Nous avions le plaisir de découvrir l’Hermès Arceau Heure de la Lune en 2019 lors du SIHH. Le thème était alors au rêve, et Hermès prenait le contrepied des complications phase de Lune en fixant les Lunes (observées des deux hémisphères) et laissant se mouvoir deux satellites, un où lire l’heure, l’autre la date par l’indication d’une aiguille.

Les deux satellites qui indiquent l’heure et la date, vont tourner sur 59 jours. Pourquoi ? Parce que la Lune tourne autour de la Terre en 29 jours et demi. Comme ici deux Lunes sont présentes, les deux éléments feront une révolution du cadran en 59 jours. Un mouvement à l’opposé de l’accélération donc, mais dont le cadran va se métamorphoser quotidiennement, à question de 6 degrés par jours.

Le trait de crayon, on le doit toujours à Jean-Francois Mojon, créateur technique de la montre qui a travaillé sur le projet pendant près de 3 ans. Un dernier beau détail de cette pièce fait appel à l’imaginaire. Comme la représentation de Lune diffère quelque peu selon l’hémisphère, on dit que les Japonais voient des lapins dans la Lune. Hermès, lui, y a vu un pégase “ailé” représenté dans la Lune du Nord, dessiné par Dimitri Rybaltchenko.

Cette année, trois nouvelles déclinaisons apparaissent. La roche de météorite s’invite sur les cadrans, pour la première les satellites argentés se mêlent à la météorite sur boitier or gris (une série limitée à 30 exemplaires), pour la deuxième les satellites bruns se mêlent à la météorite lunaire sur boitier en or gris (une série limitée à 36 exemplaires) et pour la troisième les satellites blancs se mêlent à la météorite martienne dans un boitier en platine. En 2 exemplaires seulement.

SLIM d’hermes gmt

La ligne Slim d’Hermès apparaît en 2015. Une collection qui porte bien son nom, alliant finesse, simplicité et sobriété. Cette année, Hermès présente une version GMT tout juste décalée avec la typographie des chiffres qui va bien , signée Philippe Apeloig.

Hermès Watches & Wonders 2020 - Slim GMT

Les aiguilles principales servent à nous indiquer l’heure locale (i.e où l’on se trouve quand on porte la montre) alors que le sous-cadran à dix heures permet l’indication d’un second fuseau horaire. Là encore, petit décalage est de mise dans une disposition des chiffres qui semblent aléatoire, et qui pourtant, si l’on regarde de près n’est pas difficile à comprendre.

Ajoutons à cela deux indications de jour et de la nuit via deux fenêtres à trois heures, et la montre a tout du GMT.

Tout ce beau monde vit dans une boite en or rose de moins de 10 mm d’épaisseur au rythme du mouvement de manufacture Hermès H1950 à micro-rotor auquel vient s’accoupler un module (réalisé par Agenhor, atelier spécialisé dans la réalisation et la recherche en mécaniques complexes pour les marques qui en font la demande) GMT.

Une très jolie pièce, fidèle à l’ADN Hermès, et tout en finesse.

arceau squelette

L’Arceau d’Hermès, grand classique de la marque imaginé par Henri d’Origny (alors Directeur Artistique chez Hermès) en 1978, se pare désormais d’un verre fumé et de chiffres ajourés, permettant de jeter un coup d’oeil discret au mouvement.

Hermès Watches & Wonders 2020 - Arceau Squelette

Un mouvement squelette qui permet d’entrevoir de nombreuses pièces du mouvement avec un peu de lumière et le jeu de dégradé du verre fumé qui semble s’éclaircir jusqu’à la minuterie.

arceau cheval cosmique

Pour le plaisir des yeux.

Hermès Watches & Wonders 2020 - Arceau Cheval Cosmique

La synthèse d’Hermès en une seule pièce. Il ne fait aucun doute aujourd’hui, et au grand regret de certains qui ont encore du mal à l’avouer, Hermès produit de belles montres, à sa façon. Cette pièce conjugue les idées et savoir-faire horloger de la marque avec ses savoir-faire artisanaux et sa capacité à mettre en avant des artisans et artistes.

Il ne faut pas moins d’une semaine à l’artisan pour réaliser cette composition “cheval cosmique”. Qui travaille près d’une semaine sur une plaque en or mesurant moins d’un demi centimètre d’épaisseur. Dans un premier temps, il grave les vagues et les souligne d’une fine laque noire. Puis il fixe la gravure sur le cadran, avant de déposer tout autour l’aventurine ou l’émail et la nacre. Enfin il parachève sa création avec la pose du cheval ciselé.

Le résultat ? Deux éditions limitées à 24 exemplaires. La première, en or blanc, révèle le dessin équestre au cœur d’un cadran aux profondes nuances d’aventurine rehaussées d’un bracelet en alligator bleu abysse. La seconde, en or blanc serti de diamants, s’ouvre sur un lumineux cadran en nacre et en émail souligné par un bracelet en alligator chantilly.

Très cosmique tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less