fbpx
menu search
Bulgari ne participera pas à Baselworld 2020

Bulgari ne participera pas à Baselworld 2020 L’avenir des salons horlogers une nouvelle fois remis en cause ?

La nouvelle est tombée hier après-midi : Bulgari ne participera pas à Baselworld 2020. D’après le communiqué diffusé par l’évènement Bâlois, plusieurs raisons expliquerait ce départ mais rien d’alarmant n’est à prévoir. Voici ce que nous savons de la situation.

Une LVMH Watch Week réussie 

En janvier avait lieu au Bulgari Resort de Dubai la LVMH Watch Week. Au cours de cet évènement, les diverses marques horlogères du groupe ont eu l’occasion de présenter leurs nouveautés et apparement, ces sept jours se sont soldés par un franc succès. On se rappelle tout particulièrement de la nouvelle Bulgari Octo Finissimo et de son entrée fracassante

Bulgari Octo Finissimo Automatique Acier poli-satiné - LVMH Watch Week

Cette semaine c’est si bien déroulée que Bulgari considère avoir déjà rencontré ses principaux clients et présenté ses principales nouveautés de l’année 2020. Cette réussite, couplée à l’expansion du coronavirus (oui apparement cela fait partie des raisons) rend la présence de la marque à Bâle beaucoup moins alléchante. Et peut-être moins nécessaire pour cette dernière.

Un départ non définitif 

Cette nouvelle a quelque peu secoué le paysage horloger. Cependant, plusieurs éléments permettent de relativiser sur les enjeux de celle-ci. 

Tout d’abord, le reste des marques horlogères du groupe seront bien présentes. Pas de grand vide n’est donc à prévoir dans le Hall 1.0 et il y a fort à parier que nous retrouverons Hublot, Tag Heuer et Zenith dans les alentours. 

Ensuite, Jean-Christophe Babin (CEO de Bulgari) a annoncé que cette décision n’était pas définitive. Plus précisément, ce dernier a indiqué être déçu de ne pas participer à Baselworld 2020 et que Bulgari resterait ouvert à retrouver l’évènement Bâlois pour ses prochaines éditions. Enfin, Jean-Christophe Babin a également exprimé son souhait de continuer à collaborer autant que possible avec les autres marques horlogères du groupe à l’image de la LVMH Watch Week. Un souhait qu’il est possible d’interpréter comme une volonté de s’éloigner des évènements horlogers suisse jusqu’alors incontournable.

Un nouveau coup dur pour les salons horlogers suisses ? 

Cela fait quelques temps que l’avenir de Baselworld et du SIHH (désormais Watches & Wonders) soulève de nombreuses interrogations. Ces derniers ont d’ailleurs déjà pris certaines mesures pour accompagner les nombreuses mutations du secteur. 

Cependant, cette nouvelle n’a rien d’alarmant selon Michel Loris-Melikoff Managing director de Baselworld. Celui-ci reste confiant sur l’avenir du salon assuré par une communauté active et de nombreuse réponses positives de la part des exposants comme des autres acteurs clés. 

Enfin, le communiqué finit sur une note très positive avec une mise en avant de l’actuelle croissance du secteur de l’horlogerie et du retour d’une dynamique positive et créative. 

Quoi qu’il en soit les faits sont là, après le retrait du Swatch Group en 2018 un nouveau nom vient s’ajouter à la liste des marques ayant désistées la manifestation Bâloise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less